Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 14:59
Le groupe de pèlerins accompagnés du père Broult

Le groupe de pèlerins accompagnés du père Broult

 

UN VOYAGE EN TERRE SAINTE

 

Quels beaux souvenirs d’un tel voyage sur les pas de JESUS !!!

Il nous a bien fallu 6 mois pour décanter tous les souvenirs, les paysages, les senteurs, les rencontres que nous avions en vrac dans nos têtes à notre retour, tant ce pèlerinage diocésain, accompagné du Père Broult, fut riche à tous points de vue.

Nous sommes unanimes pour exprimer la chance que nous avons eue d’avoir un guide, Georges, si passionnant et érudit pour ce pays qu’il connait bien et dont il nous a expliqué toues les facettes complexes historiques, judéo-chrétiennes, politiques, partagées avec notre Père « Abbouna » très complémentaire. Que d’émotions nous avons ressenties à découvrir le pays où JESUS (fils de DIEU) s’est fait homme, né à Bethléem, a grandi à Nazareth, enseigné dans les synagogues, a souffert sa Passion et mort sur la croix à Jérusalem par Amour pour l’humanité.

Nous sommes vraiment revenus aux sources de la chrétienté, et ce pèlerinage n’a pu que nous conforter dans notre foi en Jésus-Christ.

Nous ne citerons que les sites essentiels.

Nous avons marché dans les pas de Jésus depuis notre arrivée, dans le nord du désert du Néguev très aride et rocailleux où « Abbouna » a célébré notre première messe (quel dépaysement !), comme tous les jours suivants dans des sites remarquables (basilique de l’annonciation à Nazareth, face au lac de Tibériade, grotte de la Nativité à Bethléem, au mont des Oliviers face à Jérusalem, chapelle des croisés au Saint Sépulcre, Abbou-Gosh lieu de rencontre des disciples d’Emmaüs avec Jésus ressuscité).

Puis nous sommes remontés le long de la mer Morte, en Cisjordanie, visite du site de Massada (haut lieu de résistance juive contre les romains), puis arrêts sur les lieux évocateurs en remontant le Jourdain : endroit où Jean-Baptiste a baptisé, Jéricho (Mont de la Quarantaine, arbre de Zachée), et arrivée à Nazareth, ville et où MARIE a vécu avec Joseph et JESUS jusqu’à environ ses 30 ans. Visite détaillée de cette cité : basilique de la Nativité, synagogue où Jésus a enseigné, vestiges de l’époque de Marie. De là nous avons rayonné au Mont Thabor (transfiguration), Cana (lieu du premier miracle), et le lac de Tibériade (église de la multiplication des pains et des poissons, traversée du lac (méditation au milieu du lac), Capharnaüm, église de la Primauté de Pierre, Mont des Béatitudes).

Départ pour Bethléem en traversant la Cisjordanie et en passant par Naplouse (puits de Jacob), visite de la maison des Paraboles (du temps de Jésus), Hébron (tombeaux des Patriarches), basilique de la Nativité.

Dernière étape, Jérusalem, la ville éternelle, arrivée par le Mont des Oliviers, basilique de la grotte du Pater (Notre Père en 142 langues), église de Gethsémani (lieu de l’évocation de l’agonie et de l’arrestation de Jésus), puis le Mont Sion ( église de la Dormition de la Vierge, Cénacle (lieu de l’institution de la Cène), église Saint Pierre en Gallicante (lieu où Jésus fut interrogé avant d’être livré à Pilate, et reniement de Pierre).

Le lendemain visite de Jérusalem, esplanade des Mosquées, mur des Lamentations, église Sainte Anna et sa piscine de Pethséda, Ecce Homo (où JESUS aurait été flagellé), parcourt de la via Dolorosa jusqu’au Saint Sépulcre (le Golgotha et à une vingtaine de mètres le tombeau).

Le dernier jour, arrêt à Abbou Gosh (où Jésus ressuscité a fait route avec les disciples d’Emmaüs), puis nous nous sommes arrêtés à la basilique de l’Arche d’Alliance avant notre départ pour l’aéroport.

Chaque site nous était rendu plus vivant par la lecture de l’ancien ou nouveau testament. De plus nous avons eu une où deux rencontres par jour avec les habitants du pays qui nous exposaient leur vie et leurs difficultés tant en Israël qu’en Cisjordanie. Nous en avons conclu la complexité des relations entre israélites, arabes israéliens et palestiniens. Nous avons eu des messages très émouvants qui nous ont beaucoup touchés et qui ne peuvent nous laisser insensibles (comme par exemple les enfants abandonnés sans identité dès leur naissance recueillis par les Sœurs de la crèche de Bethléem).

Depuis notre retour, les textes de la Bible nous sont devenus plus familiers, et nous les revivons plus intensément. Ce pèlerinage diocésain a été pour nous l’occasion de partager avec notre nouveau Pasteur et notre guide des moments intenses de spiritualité, de complicité et de jovialité dont nous les en remercions de tout cœur.

 

Les pèlerins de la Sainte Famille

Le 13/05/2014

 

 

Pèlerinage en Terre Sainte
Published by paroissedelasaintefamille - dans Divers
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 18:23

Plus près de toi mon Dieu, un nouveau chant pris pour les dimanches de Carême . Voici une vidéo ci-dessous qui vous permettra de l'apprendre !

 

R. Plus près de Toi, mon Dieu,

J’aimerais reposer : c'est Toi qui m'as créé,
Et Tu m'as fait pour Toi ; mon cœur est sans repos
Tant qu'il ne demeure en Toi ! (bis)
 
 
1. Qui donc pourra combler les désirs de mon cœur
Répondre à ma demande d'un amour parfait ?
Qui, sinon Toi, Seigneur, Dieu de toute bonté,
Toi l'amour absolu de toute éternité ?
 
2. Mon âme a soif de Toi, Dieu d'amour et de paix
Donne-moi de cette eau qui pourra m'abreuver.
Donne-moi ton esprit, qu'il vienne en moi Seigneur !
Moi je t'offre mon cœur pour qu'il soit ta demeure.
 
3. Seigneur, sur cette terre, montre-moi ton amour ;
Sans Toi à mes côtés, je ne fais que tomber ;
Viens affermir en moi l'esprit de charité,
Que je sache donner, aimer et pardonner.
 
4. Quand prendra fin ma vie, daigne me recevoir,
En ton cœur, ô Jésus, dans la maison du Père.
Donne-moi de te voir et de te contempler,
De vivre en ton amour durant l'éternité.
 

Voir les commentaires

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 15:33

 

La lettre pastorale de Mgr Laurent Percerou ( lire en pièce jointe ) vient d'être présentée aux paroisses ce dimanche 16 février. Une lettre qui a été tirée à 8000 exemplaires. Lire le résumé fait par Louis-Marie Lacroix,sur le site du diocèse

 

Voir les commentaires

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 10:36
Groupe biblique

 

 

Le Livre d’ Isaïe  ( ch 53 à 66)

 

 

        Un quatrième chant , pathétique , reprend (52.13 à 53.12) le thème du Serviteur souffrant apparu précédemment . C’est Dieu qui parle pour annoncer que ce serviteur sera « exalté à l’extrême » . Et tout comme il aura suscité l’horreur , il suscitera l’émerveillement.(52. 14-15) . Il est appelé à souffrir , ce qui lui donnera une apparence misérable (53. 1-6) , le peuple va le mépriser . Alors , quel sens donner à ces souffrances ? Un échec ? C’est bien un innocent qui offre sa vie (53. 7-10) , son sacrifice est un sacrifice de « réparation » . Mais le projet de Dieu n’est pas la mort , c’est la vie ! Il s’en suivra une grande prospérité et une descendance nombreuse (53.11) . Sa souffrance , son innocence apportent la réconciliation du peuple infidèle avec son Dieu (53.12)

 

        Il faudra attendre que J é s u s soit venu sur la terre , meure et ressuscite pour que les premiers chrétiens comprennent Isaïe en bénéficiant de l’éclairage apporté par les événements : Syméon chante en Jésus la « Lumière des nations » ; lors du Baptême , une voix cite le premier poème (cf Mt 3.17 ; Mc 1.11 ; Lc 32.22 ) ; Jésus guérira les malades (Mt 8.4 ; Mc 1.44 ; L 5.14 …) Il s’appliquera à Lui-même ce verset : « Avec les coupables , Il a été compté » (Lc 22.37) . Mais Il sera « exalté à l’extrême » (Jean 3.14) . Dans la Lumière de la Foi , le Pape François écrit : « Le prophète exhorte à comprendre les voies du Seigneur , en trouvant dans la fidélité à Dieu la sagesse qui gouverne les siècles . » (N° 23)

 

Découvrons , dans les chapitres suivants quelques-unes de ces voies :

  • La tendresse de Dieu 54. 9-10 ; 63. 15-19 ; 63.16 ; 64.7
  • Dieu est garant de la paix 54 . 11-17
  • Il nous offre une vie nouvelle à découvrir , mais ne nous force pas ! 55. 6-7
  • Son Amour , c’est un cadeau à profusion ! 56. 1-8 ; 60. 13-14 ; 66. 10-14
  • Sa « revanche » , c’est de réconforter 57. 14-19 ; 61.2
  • Il est nécessaire de faire notre examen de conscience ! ch 59 . « Isaïe décrit le péché comme un détournement idolâtrique de l’homme qui , au lieu de se tourner vers Celui qui est sa Source et son Avenir , se fait Dieu . Si le cœur de l’homme n’est plus tourné vers Dieu , les relations humaines sont perverties et le culte rendu à Dieu n’est plus qu’une vaste comédie. » (P. M . HUBAUT , franciscain)
  • Mais Dieu n’enferme pas Son peuple dans le péché ! 64. 7-11 et promet : « Mon Esprit reposera sur vous. »
  • 66. 18-24 : nous trouvons là un message universel .

 

          Dans l’ouvrage Amour , Service et Humilité paru au début de son pontificat , le Pape François affirmait : « La mémoire des peuples n’est pas un disque dur d’ordinateur , mais un c o e u r … La mémoire de l’humanité , c’est l’héritage commun de tous les peuples et la révélation de Dieu à Israël . L’histoire humaine est une longue lutte entre la grâce et le péché . mais cette mémoire commune a un visage concret : le visage des hommes et des femmes de nos peuples … Leur inexprimable dignité nous parle d’un peuple qui a une histoire : c’est   le  P e u p l e  de  D i e u . Faire mémoire du Salut de Dieu , du cheminement déjà parcouru , donne forces pour l’ avenir ! »

Groupe biblique
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 14:28

Les petites  phrases  du  Pape  François

 

 

    

 

  Le soir même de son élection , le Pape avait surpris et ému le monde entier par sa simplicité et son humilité . Il multiplie les gestes prophétiques , comme il l’a toujours fait en Amérique latine , pour rappeler l’essentiel . En feuilletant son Encyclique  la joie de l’Evangile , nous pouvons trouver quantité de formules qui viennent du cœur , qui sont brêves , simples , claires . Il ne s’agit pas de bons mots ou de figures de style , mais de réflexions pouvant aider aussi bien les évêques , les prêtres , les laïcs , les jeunes … à avancer sur un chemin personnel et communautaire de conversion . Accueillons-les : elles nous sont destinées !

 

 

 

 

 

« Il y a des chrétiens qui semblent avoir un air de Carême sans Pâques … »

 

« L’Eglise ne grandit pas par prosélytisme , mais par attraction . »

 

« La Parole de Dieu a en soi un potentiel … elle bouleverse nos schémas . »

 

« Que la pastorale ne soit pas obsédée par la transmission désarticulée d’une multitude de doctrines . Ce qui compte , c’est avant tout la Foi opérant par la Charité . »

 

« Le confessionnal ne doit pas être une salle de torture . »

 

« L’Eglise n’est pas une douane , elle est la maison paternelle où il y a de la place pour chacun avec sa vie difficile . »

 

« Je préfère une Eglise accidentée , blessée et sale pour être sortie par les chemins , plutôt qu’une Eglise malade de la fermeture et du confort de s’accrocher à ses propres sécurités . »

 

« C’est la vie fraternelle et fervente de la communauté qui réveille le désir de se consacrer entièrement à Dieu et à l’évangélisation . »

 

« L’Eglise a besoin d’un regard de proximité pour contempler , s’émouvoir et s’arrêter devant l’autre chaque fois que cela est nécessaire . »

 

« Ce que l’Esprit-Saint suscite n’est pas un débordement d’activisme , mais avant tout une attention à l’autre . »

 

 

      Des questions percutantes peuvent nous interpeler , par exemple :

«Sommes-nous des passagers du wagon de queue qui admirent les feux d’artifice du monde , la bouche ouverte et avec des applaudissements programmés ? » ou encore : « un musée folklorique d’ermites renfermés » ?

 

      Sur le  site Internet du Vatican , accessible par un lien à droite sur la page d’accueil de notre blog , nous pouvons trouver d’autres florilèges :

  • Les méditations matinales du Pape à la Maison Ste Marthe ,
  • Ses  Tweet ,
  • ses homélies, ses messages (en particulier celui du Carême qui approche) , des vidéos .

Tout cela peut paraître un peu décousu ; il n’en est rien . Il faut retrouver bien sûr la cohérence interne de chaque paragraphe de l’Encyclique , celle tout un cycle de méditations … Au-delà delà d’une formule-choc , d’une image , François veut nous garder dans la fidélité chrétienne, qui est  « simplement de conserver notre petitesse pour qu’elle puisse dialoguer avec Dieu . »

 

 

Voir les commentaires

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 17:45

Le  Livre  d’ Isaïe  ( chapitres 40 – 52)

 

        

        C’est le  « livre de la consolation » : le prophète annonce à ses contemporains exilés à Babylone au 6ème siècle avant J-C  une délivrance certaine et proche , une vie future heureuse . Les perspectives d’une ère nouvelle où les nations étrangères ralliées à Israël rejoindront son peuple en une alliance perpétuelle avec Dieu se dessinent et font naître une grande espérance . Quel visage de Dieu Isaïe nous donne-t-il à contempler ?

 

          Dieu veut le bonheur des hommes  , les console : 40.1-11 ; 43. 3-7 ; 43. 10-20 , et dit sans cesse à chacun  « n’ aie  pas  peur ! » : 41.10 ; 43.5 ; 44.2 ; 44.8 ; 47. 10-15 . C’est ce même appel que nous adressait Jean-Paul II le soir de son élection . C’est ce même appel que répète la Pape François : « La Foi nous rend sereins . Elle nous fortifie en évitant les réactions impulsives et incontrôlées si caractéristiques de la peur . Espoirs et peurs s’entremêlent au cœur de notre vie , surtout dans les moments où nous devons faire des choix quant aux modalités de notre action. »

 

          Dieu en effet connaît chacun de nous : 40. 12-17 ; 43.4 ; 44. 1-5 ; 49. 15-16 . C’est Lui qui pardonne : 43. 22-28 . C’est Lui qui libère et permet de se reconstruire : 44. 24-28 . C’est Lui qui aide à prendre un nouveau départ : 48. 17-21 . C’est Lui qui aime sans mesure : 49. 14-16 et 17-23 . C’est Lui qui promet une vie meilleure : 41. 17-20 ; 42. 5-9 ; 42. 14-17 ; 51.5 ; 51. 9-11 et 12-16  et  le  Salut : 49.9-26 .           

 

 

groupe biblique
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 17:41

            Certes , Dieu prend des risques : 43. 8-13 . Le peuple Lui sera-t-il fidèle ? Ne retombera-t-il pas dans le culte des idoles ? 44. 9-20 . La même tentation peut nous toucher aujourd’hui ; dans son Encyclique la Lumière de la Foi , le Pape François indique (au n° 13) : « La Foi est l’opposé de l’idolâtrie , elle est une rupture avec les idoles pour revenir au Dieu vivant , au moyen d’ une rencontre personnelle . Croire signifie s’en remettre toujours à un amour miséricordieux qui accueille toujours et pardonne , soutient et oriente l’ existence . »

 

             C’est Dieu qui prend toujours l’initiative : 44. 21-23 ; Il invite chacun de nous à se tourner vers Lui . Il est sans cesse à l’œuvre : 48. 6-11 et 12-16 . Ce qu’Il annonce s’accomplit : 43. 14-15 ; 45. 18-19 ; 46.10 . Sous les traits d’un mystérieux serviteur , les chrétiens ont très tôt reconnu Jésus : 42. 1-4 ; 49. 1-6 ; 50. 4-14 dont il sera questions aussi dans les Actes des Apôtres : 8. 32-33 .

 

             Lors de sa visite pastorale , notre Evêque nous invitait à raviver cette espérance . Oui , car nous ne voulons pas être de ces « chrétiens qui semblent avoir un air de Carême sans Pâques. » (Pape François , Exhortation « Evangelli Gaudium n° 6 )

 

 

                                     

Voir les commentaires

Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 03:27

PA260006bisMgr Percerou, trois jours parmi nous


 

La visite pastorale de notre évêque a réveillé les paroissiens de la Sainte Famille .

Mgr Percerou a rencontré les gens durant trois jours, il les a écoutés et encouragés dans leur annonce de l'Evangile .

Un grand merci pour sa disponibilité auprès de tous, que ce soit les élus de nos 27 communes, les membres des différents conseils, des différentes équipes de paroisse, des représentants des associations de rénovation de nos églises, des personnes qu'il a rencontrées en allant bénir la cloche de Marcillat ou en arrivant sur le marché de Commentry .

L'ordination diaconale de Basile a été l'aboutissement de cette  visite courte mais bien remplie .


Merci Monseigneur Laurent  :  l'espérance  nous anime ce soir et nous rendons grâce à Dieu pour toutes les belles rencontres qui se sont faîtes durant ces trois jours .


 

PA270100

 

Voir toutes les photos :

 

- Rencontres sur le marché à Commentry,  vendredi 25

- Rencontre avec les conseils et groupes de paroisse, les 25 et 26

- Rencontre avec les élus, samedi 26

- Ordination diaconale de Basile, la messe dimanche 27

- Ordination diaconale de Basile, le verre de l'amitié dimanche 27

- Attention photos !


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 08:57

Une  visite  pastorale  qui  portera  des  fruits !PA270090


 

       Mgr Percerou , assisté des P. Millet  et  Saint-Gérand , vient d' effectuer sa première visite pastorale dans notre Paroisse de la Sainte Famille . Dans sa première homélie , notre Evêque nous a invité à regarder notre monde pour y repérer les signes de la présence de Jésus . Pas évident quand les J.T. déversent leurs flots de catastrophes et d’augmentations de taxes … Notre monde serait-il condamné à périr ?

      Lors de la rencontre avec les élus de la plupart des 27 communes , les défis qui vont se poser aux communes rurales ont été analysés : la désertification médicale , les transports , la modification des flux de population , la perte des services de proximité , l’isolement des personnes âgées ,le peu d’engagement des jeunes générations dans la vie municipale et associative … Il est tout aussi facile d’énumérer les difficultés rencontrées dans le domaine pastoral : comment réagir face parfois au peu de motivation de ceux qui demandent une préparation à un sacrement ? Comment étoffer des équipes peu nombreuses ? Comment maintenir une vie dans les petites églises de campagne ?

 

conseil pastoral

      Et notre Evêque de nous conforter dans notre mission : affronter l’adversité  et  l’indifférence ne doit pas nous décourager ! Il ne s’agit pas d’ « entretenir la nostalgie d’un âge d’or passé ! » Pourquoi les jeunes devraient-ils vivre leur foi comme leurs grands-parents ?  « Ayons l’audace d’appeler ! » : demander un petit service pour la paroisse à une personne à laquelle nous n’avions pas pensé , ça ne coûte rien ! Nous ne sommes pas maîtres des résultats ; c’est l’œuvre du Saint Esprit qui agit dans le secret des cœurs . Ravivons l’Espérance !

      La vie réserve aussi des joies ! Des témoignages intéressants ont montré que les personnes seules , malades , apportent de petits trésors à leurs visiteurs . Des familles , touchées par la préparation des obsèques d’un des leurs , expriment une vraie reconnaissance . De jeunes parents découvrent un autre visage d’Eglise qui leur était austère jusqu’alors . Autant de motifs d’être heureux malgré la morosité ambiante ! Mais pensons-nous à « rendre grâce pour ce que Dieu fait à travers nous ? »catéchistes1


      La question de  la formation a aussi été soulevée ; des outils existent . Si  le savoir faire est indispensable , le savoir être  l’est encore plus . Les sales caractères , les tensions , les jalousies , c’est humain … Mais notre Evêque rappelle avec insistance que «  l’essentiel est Celui pour qui on œuvre . Ne nous arrêtons pas à ce qui se donne à voir , à la superficialité de nos vies ! »

      Marie , la première en chemin , nous accompagne sur les routes de l’Evangile . aux côtés de notre curé , des religieuses , des diacres , pour concrétiser un objectif que s’est donné l’Assemblée Paroissiale (voir les article précédents) .


    PA270135  « Basile , que la joie du serviteur t’habite ! » C’est dans un  élan fraternel du cœur que notre Evêque s’adressait à la fin de l’ordination diaconale de Basile . « Le ministère diaconal façonne un être à l’image du Christ : il a d’abord à signifier que le Christ aime , comble et relève ceux qui sont en situation précaire. »


      Toute notre reconnaissance à Mgr Percerou pour nous avoir confier ces deux balises : audace  et  Espérance !

 

                                                 Jean-Pierre Guillot

 

 

 

 

 


 

( Une page spéciale sur l’ordination de Basile sera écrite dans le numéro de mars du journal « Aujourd’hui  . Il est malheureusement trop tard pour que l'article paraisse au prochain à Noël )

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 10:45

en-tete-ste-famille.jpg

 

 

 

 

Visite de Mgr Percerou

 

25, 26 et 27 octobre 2013

 

 

 

 images-copie-1

 

 

Vendredi 25

 

 

 

10h

Messe

Sacré-Cœur

10h45

EAP

St Jean Bosco

14h

Visite Adisseo

 

17h30

Vêpres

Sacré-Cœur

18h

Rencontre catéchistes

St Jean Bosco

20h30

Rencontre des équipes (liturgie, funérailles, accueil,…)

St Jean Bosco

 

 

Samedi 26

 

 

 

9h

Messe

Larequille

10h30

Rencontre avec les élus

St Jean Bosco

14h

Conseil économique

St Jean Bosco

17h

Bénédiction de la cloche et Vêpres

Marcillat

20h30

Conseil Pastoral

St Jean Bosco

 


                               Dimanche 27

 

 

 

9h30

Laudes

Sacré-Cœur

10h

Rencontre avec les Association en lien avec la paroisse

St Jean Bosco

16h

Ordination diaconale de Basile

Sacré-Cœur

  

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 14:27

        Le  Livre  d’ Isaïe  (ch.1  à  23)

 

 

Les  prophètes :


      Ce sont des messagers de Dieu . Leurs discours commencent souvent par « ainsi parle le Seigneur » . Ils sont choisis par Dieu pour connaître Ses projets et les annoncer ensuite à Israël et aux nations . Certains ont des visions , prêchent , parlent en paraboles ou dans un langage poétique  . Tous naviguent en général à contre-courant . Ils enseignent l’obéissance aux lois divines . Dans une interview aux revues jésuites , le Pape François confie qu’ « être prophète peut parfois signifier faire du bruit ; la prophétie fait du bruit , on pourrait dire qu’elle sème la pagaille . » Certainement pas au sens où elle apporterait le désordre , mais elle vient nous sortir de nos habitudes , de notre petit confort personnel et nous remet en vérité devant la volonté de Dieu .

 

 

 

C’est à travers toute l’Histoire que Dieu accomplit Son œuvre .


      En 740 avant JC , Isaïe reçoit de Dieu une mission qui va bouleverser sa vie : Dieu lui révèle Sa grandeur et Sa sainteté . Il va passer 40 ans à essayer de communiquer aux hommes ce que cette rencontre lui a fait saisir . C’est le plus long livre biblique , rédigé par plusieurs auteurs parmi lesquels ses propres disciples . Le document a été retrouvé dans son intégralité dans les grottes de Qumrân en 1947 .

 

 

saint saint

 

 

« Saint , saint , saint , le Seigneur de l’univers ! »   (6.3)


      C’est ce que nous hantons à chaque Eucharistie . Dieu est grand ! L’orgueil de l’homme est donc une erreur : « cessez de compter sur l’homme ; sa vie ne tient qu’à un fil (2.22  et 17.7-8) ; vous ne pourrez tenir bon qu’en vous tenant au Seigneur. » Isaïe presse le peuple à garder sa confiance dans le Seigneur  (2.3 ;  7. 3-12 ;  14. 1-2 ;  22. 8-14)  Avoir confiance en Dieu , et en Lui seul , voilà qui aide à surmonter tous les dangers !


 ciel-isaie.jpg

 

Dieu étant saint , Son peuple devra l’être  …

       

       Ce qui implique de suivre des obligations en matière de justice , dans les relations sociales . Isaïe prend nettement la défense des personnes les plus faibles : « préoccupez-vous du droit des gens »  et dénonce l’inconscience qui empêche de faire le bien (ch. 5 et 16. 1-5) . Et s’il arrive à Dieu de montrer aussi Sa colère , c’est pour dire son immense déception face au mal commis par Son peuple (5. 25-30) . Dans une période d’anarchie , de confusion totale , Isaïe , qui ne craint pas de s’adresser aux grands du royaume , condamne aussi les alliances militaires qui ne servent à rien (7. 4-9 ;  21. 11-17)


 

« Quand le Seigneur a pris une décision , qui pourrait la faire échouer ? » (14. 24-27 ;  17 ; 12-14)


      Isaïe , continuateur de Nathan ami de David renouvelle l’annonce faite en  2Sam 7.16 . Dieu va venir comme un être fragile , un enfant  pour détruire l’orgueil des puissants (7. 13-17) . C’est l’ Emmanuel , Dieu avec nous (8.10) . «  Sur ceux qui vivent dans les ténèbres , une lumière se met à luire . » Dès lors , place à l’espérance ! : « un reste d’Israël se tournera vers le Dieu fort. » (10.21) . Dès lors , des relations fraternelles et même la paix sont possibles entre les ennemis d’hier (19. 16-24)

 

Et dans nos vies aujourd’hui …


      - Comment voyons-nous notre responsabilité, à notre échelle,  dans la construction d’un monde plus juste et plus solidaire ?

       -  Que signifie pour nous l’attente de l’Emmanuel ? Nous est-Il proche ou lointain ? Avec quelle soif désirons-nous Le découvrir ?

 

 

      Le Pape François , dans cette même interview ,  déclarait : « Dans l’Eglise , lespape religieux sont appelés , en particulier ,      à  ê t r e   d e s   p r o p h è t e s  qui témoignent de la manière dont Jésus a vécu sur cette terre   et   qui annoncent  comment le Règne de Dieu  sera dans sa perfection . » Tout un programme pour tous les baptisés !           

 

 

 

 

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 19:02

 

   C'est la rentrée !

 

 

  Cette journée du dimanche 29 septembre marquait la rentrée de notre paroisse de la Sainte FamilleLa messe des familles à Néris hier soir, à Marcillat et Commentry ce matin, a permis aux familles, parents et enfants de se retrouver autour de notre nouveau curé, le Père Broult . Nouveaux chants, swing et dynamisme ont rythmé cette rentrée "officielle" des groupes de catéchisme .


      P1090206    L'après-midi, les paroissiens , venus en nombre ( 75 - 80 personnes ... quand même !!! ) ont pu réfléchir sur les priorités pour notre paroisse mais aussi sur les manques . Après tant de réflexion, les vêpres  et un goûter bien mérité . Il faut dire qu'il y avait de quoi nourrir un régiment ! Merci aux petites mains pour toutes ces douceurs , appréciées de tous .

 

 

 

P1090211

                                                             

pour voir toutes les photos cliquez ici

 

Pour ceux qui sont intéressés par les conclusions de notre réflexion, voici des mots importants qui sont ressortis :


- Les priorités : accueil, jeunes, oser, rayonnement, écoute, proximité, communication, témoigner, bienveillance, explications


- Les manques : visibilité, information, unité, jeunes, communication, cohésion, coordination, enfants de choeur, engagement

 

Tout un programme !


 

Osons accueillir et témoigner :


-  avec bienveillance et en étant à l'écoute

-  en rayonnant du Christ

-  en nous rendant proche de tous, particulièrement des jeunes

-  en développant la proximité dans toutes nos communes

-  en ayant le souci d'expliquer et de communiquer

 

 


 


Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 14:10

P1080726 

 

La paroisse de la Sainte Famille a un nouveau curé !


 

             Ce matin, il y avait du monde dans l'église de Commentry pour accueillir le Père Broult . Monseigneur Percerou a installé notre nouveau curé au cours de la messe . Etaient présents également le Père Saint-Gérand, vicaire épiscopal, l'abbé Delbard, Jean et André les 2 diacres ainsi que Basile, futur diacre ordonné . Les paroissiens de la paroisse Sainte Croix du bocage bourbonnais avaient fait le déplacement jusque chez nous tout comme les élus de notre paroisse qui ont répondu présent à l'invitation qui leur avait été faîte .

     Au cours de la messe, le Père Broult a réceptionné les 27 clés de la paroisse de la Sainte Famille .

      La paroisse de la sainte Famille est heureuse , elle se réjouit de l'arrivée d'un nouveau pasteur . Nous souhaitons donc  au Père Broult la BIENVENUE !

 

 

 voir toutes les photos


 

Mot d'accueil de Jean-Pierre

 

 

Bienvenue à vous qui êtes élus à l’échelon communal , intercommunal , départemental et qui avez à cœur d’apporter des solutions concrètes aux questions de vos administrés .

Bienvenue aux autorités militaires de la Gendarmerie , aux Pompiers , vous qui êtes en charge de la sécurité de nos concitoyens .

Bienvenue à vous , amis de la Paroisse Sainte-Croix du Bocage Bourbonnais , venus prier avec votre ancien Curé dans sa nouvelle paroisse .

Soyez aussi les bienvenus , vous qui êtes peut-être de passage ou encore en vacances en Bourbonnais .

Bienvenue à vous , frères et sœurs dans la Foi , venus de différents points de notre paroisse de la Sainte Famille , de Verneix à St Fargeol , de Mazirat à Beaune d’Allier , et à vous amis de la Communauté évangélique .

Bienvenue à vous , Monseigneur , qui installez officiellement notre Curé ce matin . Vous lui confiez une paroisse aux visages multiples , avec de petites communes rurales d’à peine 200 habitants , une cité thermale , une petite ville de 6700 h. au passé industriel florissant , des hameaux isolés où ne demeurent plus que des personnes avancées en âge , un monde rural qui connaît des difficultés , des personnes en grande précarité , des jeunes qui s’interrogent sur leur avenir professionnel … Mais partout , on essaye de se tourner avec optimisme vers l’avenir , avec la préoccupation des enfants et des jeunes ,du maintien des services publics et des commerces de proximité . Sur le plan pastoral , vous aurez l’occasion de vous rendre compte prochainement des réalités , avec des insuffisances , mais aussi des signes de vitalité .

 

Père Eric , vous êtes des nôtres depuis plusieurs mois . Votre nouvelle paroisse , notre paroisse , a une histoire , marquée dans les années 80 à 2006 par le projet missionnaire d’ Eglise pour le Monde . Beaucoup de personnes s’y sont engagées , encouragées par vos confrères d’alors , les Pères Lavie , Pérot , Astier et bien sûr Michel Pierron . Sans renier ce passé , il s’agit maintenant de vivre l’aujourd’hui de Dieu et de bâtir le futur . Votre principal objectif est de construire l’unité de la paroisse tout en allant vers toutes les situations de « périphéries » . Vaste tâche pour laquelle vous savez que vous pouvez compter sur des équipes actives et bien rôdées . Nous sommes prêts à nous y atteler avec vous , mais bousculez-nous en douceur !

Nous allons entrer dans la célébration de l’Eucharistie . A la Basilique St Pierre , le Jeudi Saint dernier , le Pape François s’adressait aux Prêtres en ces termes : « Le prêtre célèbre en chargeant sur ses épaules le peuple qui lui est confié et en portant les noms de ses membres gravés en son cœur . Revêtir notre humble chasuble peut bien nous faire sentir , sur nos épaules et dans notre cœur , le poids et le visage de notre peuple fidèle . »Rassemblés autour de notre Evêque , nous allons prier pour vous et avec vous !

 

Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 16:41

L’  Encyclique   « à  4  mains »

 


        C’est ainsi que le Pape François lui-même annonçait la parution de  Lumen  Fidei  commencée par Benoît XVI , presque achevée , enrichie de contributions personnelles .  Le texte , destiné aux évêques , prêtres , diacres , personnes consacrées et à tous les fidèles , est daté du 29 juin 3013 , solennité des Apôtres Pierre et Paul , mais sa publication est passée bien inaperçue dans les medias au cœur de l’été …

 

les 2 papes


      Nous voilà donc maintenant riches d’une trilogie : la Lumière de la Foi complète  Deus Caritas  (sur la charité ; 25 janvier 2006)  et  Spe Salvi (sur l’espérance ; 30 novembre 2007) . L’ Encyclique , placée sous le signe de la Lumière , actualise cette parole de Saint Paul :« Je vous ai transmis ce que moi-même j’ai reçu. »

      C’est Mgr P-M Carré , Archevêque de Montpellier , Vice-Président de la Conférence des Evêques de France , qui a préfacé l’édition française . Il nous en présente l’essentiel : la Foi naît de la rencontre avec le Dieu vivant (n° 4 , 13 , 18 , 30 , 40) ; c’est la réponse à l’écoute de la Parole de Dieu . Croire , c’est s’en remettre à Son amour miséricordieux  et  être disponible pour se laisser transformer par Son appel .

 

année de la foi


Des  points  à  creuser  ,  à  méditer :


-         -  La Foi n’est pas une question d’ordre privé , ni une consolation (n°13)

-         -  Il est nécessaire de rappeler les relations entre foi  et  vérité (n°25)

-       - La Foi est relation  et  ne peut pas rester réalité abstraite ; elle s’appuie sur les Sacrements (n° 45)

-          - A nous d’être des relais pour la transmettre ! (n° 36 , 49)

 

 

Associons-nous à la prière du Pape François à Marie :


« Marie , enseigne-nous à regarder avec les yeux de Jésus , pour qu’Il soit lumière sur notre chemin . Et que cette lumière de la Foi grandisse toujours en nous ! »

 

 

 


 


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 17:20

P1070459 (1)  L' Esprit  Saint, souffle créateur est venu ...


 

 

     Notre paroisse de la Sainte Famille était en fête ce week-end !

  Le samedi, 71 jeunes ont reçu par Monseigneur Laurent Percerou le sacrement de confirmation . L'église de Commentry, était pleine : parents, parrains , marraines et famille ont pu soutenir les jeunes et les porter dans leurs prière . C'est sur une assemblée recueillie que l'Esprit Saint a soufflé .

    Le dimanche, en deux lieux , Larequille et Commentry, les jeunes ont professé avec solennité leur foi .

      Le soleil était au rendez-vous, pas une grande chaleur certes, mais pas de pluie !

       Merci à tous ceux qui ont oeuvré pour que la fête soit réussie .

  ( Si vous avez des photos de groupe réussies n'hésitez pas à les envoyer  à  l'adresse du presbytère : saintefamille03600@orange.fr )

 

 

confirmation 2013

 

cliquez ici pour voir toutes les photos

 

suite des photos

 

photos de parents

 

 

 

 


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 13:15

Les livres des rois ( suite )


 

        rois  Avant de mourir , David , le fondateur de la dynastie , confia à son fils Salomon le secret du succès (1 Rois 2.1-4) en écho au livre de Josué (1.7-8) : observer scrupuleusement la Loi du Seigneur . L’avenir de la dynastie est alors lié à la fidélité au Dieu d’Israël . Cette exhortation est la clé de lecture de la monarchie en Israël et en Juda . El la cause de la catastrophe finale n’est rien d’autre que l’infidélité à Dieu et à la Loi ( 2 Rois 17. 29-41) . Chaque chronique porte un jugement à son début ; le modèle reste David , même si une bonne note est attribuée au roi Ezéchias .

 


 

          Des sanctuaires avaient été érigés sur des collines et dédiés à des divinités locales . Or , un seul sanctuaire était légitime : le Temple de Jérusalem . Le roi Josias purifiera le culte et le centralisera de nouveau ( 2 Rois 23.1-20)

 

          Nous pouvons aussi redécouvrir ces Livres d’un point de vue prophétique , en particulier de 1R 17 à 2R 13 , en 2R19 à 20 . De grands événements , annoncés par les Prophètes s’accomplissent comme prévu : la division du Royaume ( 1R 11.29-39) ; la destruction du sanctuaire de Béthel (1R 13) ; la mort du fils de Jéroboam ( 1R14.1-18) ; la ruine de la maison d’Achab ( 1R 22) ; la chute des deux royaumes ( 2R 18.13) . Mais par ailleurs , tout va bien quand le peuple écoute les Prophètes : 1R 12.22-24 ; 2R 3. 4-27 ; 6. 8-23 ; 6.24 ; 13. 14-19 ; 22. 12-20 …

 

          Dieu est présent ! (1R 6.11-13 ; 1R 8.11 ; 1R 19. 9-14 ) Dieu est toujours à l’œuvre ! ( 2R 2.6-12 ; 4.18-37 ; 6. 8-23 ) Dieu est compatissant ! (1R 17.2-6) Sa Parole est sûre ! ( 2R 24.18 à 25.7 . Il invite à se remettre debout ! (1R 19.1-8) Il attend des croyants qu’ils lui fassent confiance !

 

3-rois.jpg

 

       Obéissance ; confiance ; persévérance … Qu’en est-il pour nous aujourd’hui ? Le 13 septembre 2008 , à l’Esplanade des Invalides à Paris , Benoît XVI commentait en ces termes la lettre de St Paul aux Corinthiens (1 Co 10-14) : « à l’époque , cesser d’honorer les divinités de l’Olympe pour se mettre à l’école des Prophètes de l’Ancien Testament qui dénonçaient la tendance humaine à se forger de fausses représentations de Dieu . Ces erreurs du paganisme devaient être dénoncées , car elles détournaient l’homme de sa véritable destinée . » A nous de chercher au XXIème siècle quelles idoles il nous faut fuir quand notre idéal est de devenir de plus en plus indépendants , sûrs de nous , autonomes , suffisants …

 

          Comme nous l’avons appris du Sauveur , et selon Son commandement , nous osonscoeur en croix dire : notre Père , que Ta volonté soit faite ! Le Cardinal Garrone , au moment du Concile , se demandait : Est-ce vraiment une prière ? Un abandon ? Un consentement ?Une initiative généreuse ? … C’est de Dieu qu’il nous faudra attendre de voir clair sur ce qu’Il veut . Humblement , appelons Sa lumière pour ne pas nous engager à l’aventure dans l’inconscience et la présomption ! Et de reconnaître que nous ne pourrons rien faire sans Son aide ! » Le cardinal Martini quant à lui priait pour que « le Père soutienne notre faible volonté pour que nous puissions accomplir , en chaque circonstance , tout ce qu’Il attend de nous ! » Laissons à Dieu le temps d’en faire des mots vrais dans nos cœurs , comme Marie qui a accepté de mourir à tous ses projets !

 

      Un message de confiance s’adresse aussi à nous aujourd’hui en 2 Rois 18.17-37 . L’Evangile de Matthieu (6.31-34) nous redit que le Salut repose sur la confiance en Dieu . Obéissance , confiance , persévérance riment avec ESPERANCE , qui selon le Pape François « va au-delà de l’optimisme : c’est l’ancre qu’on lance dans le futur et qui permet de tirer sur la corde pour arriver à ce à quoi on aspire . C’est s’efforcer dans la bonne direction . Dieu sert d’intermédiaire ! »

 

bateau.jpg

 


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 11:14

Le  1er  livre  des  rois  ,  chapitre  3


 

       Salomon succède à son père ; ce sera l’âge d’or avec la construction du Temple à chapiteauJérusalem . Une nuit , Dieu se manifeste à lui dans un songe . Salomon Lui demande l’essentiel : la sagesse et le discernement nécessaires pour gouverner le peuple . Il prie pour que son intelligence soit attentive à la Parole de Dieu , pour chercher Sa volonté , la comprendre et la réaliser . Toute responsabilité suppose de savoir discerner le bien du mal pour prendre des décisions en conséquence , en cherchant la vérité et la justice . Son humble prière va plaire à Dieu qui l’exaucera . Salomon rendra un jugement lors d’un épisode resté célèbre où deux femmes se disputent le même enfant ( ch. 3 , versets 16-28)

 

      Dans une de ses catéchèses , en août 2011 , Benoît XVI nous invitait à « prendre un passage de l’Ecriture Sainte … qui nous rapproche des réalités de Dieu , et les rend plus présentes de nos jours … , à lire et à réfléchir en nous efforçant de comprendre ce que cela nous dit aujourd’hui , à ouvrir notre âme à ce que le Seigneur veut nous dire . »

 

      La philosophie grecque enseigne la prudence , la tempérance , la force , l’esprit de justice … autant de vertus qui peuvent effrayer nos contemporains ! Dans la Bible , de nombreux livres abordent le thème de la sagesse ( Ben Sirac , les Proverbes , la bras-leves-au-ciel-copie-1.jpgSagesse , Job …) . Pour les Juifs , le vrai fondement de la sagesse est la crainte du Seigneur . Rien à voir avec la peur ! Il s’agit sur la piété basée sur le respect de Dieu pour parvenir au bonheur . La sagesse vient de Dieu et rend l’homme capable d’agir conformément à Sa volonté . Au IVème siècle , St Grégoire de Nysse dira : « La vertu dans la perfection , c’est Dieu Lui-même. » Jésus apparaîtra comme un « maitre » de la sagesse (Luc 1,46 ; 1,52 ; 21,15…) . De nos jours , les contemplatifs mènent une expérience prophétique . Mais cela ne nous paraît pas applicable dans notre vie bien agitée … Et pourtant , chacun peut goûter la simplicité , l’humilité dans sa vie quotidienne , se livrer à un approfondissement spirituel lors d’une retraite. A . RICCARDI , fondateur de la Communauté Sant ‘ Egidio nous donne des pistes : ne pas juger trop vite ; apprendre à regarder les autres ; établir plus de justice dans nos relations en remontant à la cause-même des injustices ; dépasser nos satisfactions de bonne conscience ; nous lancer dans des engagements plus solidaires ; et bien nous enraciner dans la prière . Ainsi , « ce qui est folie aux yeux des hommes est sagesse aux yeux de Dieu. » ( St Paul) .  A méditer : Proverbes 8.12-31 ; 9,1-18  / Psaumes 1 et 19 / Sagesse 8.2-8 / Colossiens 2.2-3 / Jean 1 ;1-18 / Jacques 3.5-12 / Actes des Apôtres 5.1-11 ….

 


 

      C’est le Pape François qui nous présente ce qu’est le discernement dans un des chapitres de son livre  Amour , Service et Humilité :

« Dans un cœur bien disposé par la présence agissante du Saint Esprit , le discernement est la capacité à reconnaître l’œuvre de Dieu et les tentations du démon .L’esprit superficiel et imbu de lui-même en est incapable : il se laisse leurrer par l’apparence de vérité dont se parent tous les prophètes du mensonge et de la vaine gloire. » Richesses , orgueil ,gloire … entraînent tous les vices . Il faut donc donner la priorité à la Parole de Dieu qui détruit toutes nos idoles et renouveler sans cesse notre Foi . Le pape François nous met en garde face à un danger , celui de vouloir « instrumentaliser Dieu, afin de mieux réussir dans nos entreprises … Ne faisons pas de Lui un objet que l’on peut faire entrer dans nos catégories égoïstes ! » Une conversion qui nous entraîne à privilégier plus les dispositions du cœur que le travail de l’intelligence en gardant ce grand désir : « essayer de comprendre ce vers quoi penche réellement notre cœur en faisant nôtre la devise de Jésus : Père , non  pas  ma  volonté  ,  mais  la  tienne ! »

      Pour aller plus loin : la lettre de St Jacques (1.2-8) ; les rubriques proposées dans  ZeBible :liberté, choix et responsabilité ; surmonter le mal ; exercer son discernement .

 

 

foret.jpg

 


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 11:11

Et Maintenant ?

 

 

 

 

 

 

Lire la Lettre de Mgr Percerou

 

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 00:31

                     L’ Eglise  dans  le  monde  de  ce  temps .

 

      « Que l’Eglise se tourne vers les temps présents qui entraînent de nouvelles formes de vie et ouvrent de nouvelles voies à l’apostolat . » La Constitution  Gaudium et Spes , publiée le 7 décembre 65 , répond à ce souhait de Jean XXIII .

 


L’Eglise, proche de tout homme :

      « Les joies et les espoirs , les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps , des pauvres surtout , et de tous ceux qui souffrent , concernent aussi les disciples du Christ. »L’Eglise veut être aux côtés de chaque homme qui se pose des questions profondes sur le sens de sa vie , et que les faiblesses poussent parfois au désespoir , mais qui peut trouver au fond de son cœur , de sa conscience , ce qui va l’aider à agir , pour le bien de tous , face à un nouvel horizon d’espérance . Il revient au peuple de Dieu de « discerner les signes des temps : mettre à la lumière de l’Evangile les événements significatifs pour l’histoire humaine , sociale et politique . »

 

village africain

La dignité de toute personne humaine , créée à l’image de Dieu :

      Les pères conciliaires constatent les débuts d’un phénomène appelé de nos jours « mondialisation » . Les progrès ont permis de multiplier les échanges ; ce choc des cultures doit être orienté vers le bien commun , au service de tous . L’Eglise , convaincue qu’elle peut apporter sa contribution propre , rappelle son enseignement social , la nécessité de combattre les inégalités , toute forme de discrimination , et invite à constituer une communauté des nations en vue de la paix . « L’avenir est entre les mains de ceux qui auront su donner aux générations de demain des raisons de vivre et d’espérer. » L’activité humaine correspond au projet de Dieu . Mais il est urgent d’humaniser le progrès , car « l’homme vaut plus par ce qu’il est  que par ce qu’il a ». Le développement ,  n’étant pas seulement économique et matériel , doit concerner l’homme dans toutes les dimensions de sa vie (thème repris par Benoît XVI dans son Encyclique Caritas in veritate).

 


La mission spirituelle de l’Eglise :

      « Qu’elle aide le monde ou qu’elle reçoive de lui , elle tend vers un but unique :que vienne le Royaume de Dieu et que s’établisse le salut du genre humain. » L’Eglise respecte les aspirations des hommes et leur propose une lecture de leur signification dans le Christ . C’est dans des dispositions généreuses qui sont au cœur de chaque homme que se trouve la trace de son rapport avec Dieu et de l’humanisation de la société , toujours à promouvoir .

 

famille.jpg

Des thèmes plus concrets :

      La dignité du mariage et de la famille qui ont à leur source l’Amour de Dieu ; l’essor de la culture dans la diversité de ses expressions ; le message du Christ , présent dans tous le champs de la vie économique et sociale ; l’attention de l’Eglise à la vie de la communauté politique ; la nécessité de sauvegarder la paix , autant de priorités dans les années 60 et au XXIème siècle ! « Face aux nombreux défis lancés par le monde , l’Evangile guide nos pas ; c’est un puissant ferment de liberté , d’amour et d’espérance. » (Mgr Dupleix) . Tous les sujets traités étant en constante évolution , certains éléments doivent être réactualisés . Les Chrétiens ont toujours à affirmer , surtout à contre-courant comme l’hiver dernier dans notre pays , ce qui n’est pas conforme à l’Evangile . Cette docilité à l’Evangile , n’est-ce pas un service rendu aux hommes de notre temps ? Oui , nul n’est exclu de l’attention de l’Eglise !


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 08:19

" Nous  ne  devons  pas  avoir  peur  de  la  bonté  ,  de  la  tendresse ! "

 


      C’est la conviction du Pape François , formulée lors de sa messe d’installation , le 19 mars dernier , en la solennité de Saint Joseph . Pourquoi parler de  tendresse  ce jour-là ? On pourrait penser qu’il existe des sujets plus importants , plus mobilisateurs … Alors , la tendresse , c’est trop superficiel pour être pris au sérieux ? C’est une pratique indispensable ? Un idéal ? Un rappel urgent pour notre époque ?

 

      La Constitution  Dei Verbum sur la Révélation précise : « Il a plu à Dieu dans Sa sagesse et Sa bonté de Se révéler en personne  et  de faire connaître le mystère de Sa volonté . Dans cette Révélation , Dieu s’adresse aux hommes en Son immense amour ainsi qu’à des amis pour les inviter à partager Sa propre vie . »

Notre Père nous aime avec tendresse , et cet amour est vivant pour les siècles !

 

deu6

 

      En réponse à cette amitié d’un père avec ses enfants , à cette familiarité étonnante , la prière qui se fait du fond du cœur , celle du Psaume 144 par exemple : « le Seigneur est tendresse et pitié , lent à la colère et plein d’amour ; la bonté du Seigneur est pour tous ,sa tendresse pour toutes ses œuvres . »

      Pour dire Sa tendresse , Dieu parle de l’amour du berger pour sa brebis , du potier pour son œuvre , du vigneron pour sa vigne , de la maman pour son nouveau né , du père au retour de son fils prodigue … Autant d’images qui sont les facettes d’un seul et merveilleux diamant !

 

      Chez Marie , l’amour répond à l’ Amour ; le Père n’est que don , Marie est tout accueil . C’est le chant du  Magnificat . Marie a tenu sur ses genoux le Verbe incarné , L’ a langé . Ces gestes peuvent sembler touchants , certes , mais le plus important , c’est qu’elle a dit OUI à Dieu pour montrer à l’humanité Son visage de tendresse . Quant à Joseph , le Cardinal Bergoglio – devenu le Pape François- parlait de lui en ces termes en 2006 lors d’une retraite prêchée aux Evêques espagnols : « C’est lui qui veille jusque dans leur sommeil sur l’Enfant et sa mère , avec la tendresse du serviteur fidèle et discret qui remplit les devoirs du Père. »

 

      Le P. Stan Rougier nous offre cette méditation : « Lors des retrouvailles de Simon-Pierre et de Jésus , on pourrait s’attendre à des reproches après le reniement . Jésus lui accorde sa confiance , lui confie ce qu’Il a de plus cher : l’Eglise . C’est auprès de Son Père , père de toute tendresse qu’il a appris à porter sur les hommes humiliés un regard qui les réhabilite , les ressuscite , les rétablit dans leur dignité . Les minables , les tordus , les mal-aimés de tout acabit , se mettent à exister à la lumière de Son regard . »


       N’aie pas peur , laisse-toi regarder par le Christ , laisse-toi regarder , car Il t’aime !coeur-rouge.jpg

Durant la Passion , Simon de Cyrène aide Jésus à porter le fardeau de la Croix et Véronique , avec la tendresse infinie qu’une femme sait donner , essuie le visage de Jésus . Oui , la tendresse de Dieu a trouvé des relais humains pour guérir . Pourquoi l’homme serait-il toujours la proie de la haine et des règlements de compte ?  « Aimer avec tendresse , c’est aimer doublement » affirmait St Jean de la Croix  . François d’Assise a mis en pratique cette demande du Christ : « Soyez doux et humbles de cœur ! » Dans le regard de milliers de Mère Térésa , de Raoul Follereau , de Sœur Emmanuelle , du P.Wresinski … des êtres fragiles ont reconnu que leur souffrance n’était pas absurde . Ce n’était pas la misère qui avait le dernier mot , c’était la miséricorde !

 

      Guy Gilbert nous livre ces réflexions : « mettez-vous à la place de ka vieille dame qui n’a que la tendresse de son chat …  ou de l’ado qui confie : ma chambre , ma télé , mon ordi , c’est ma seule famille ! Mes parents sont nés sans yeux et sans oreilles » . Et cet autre jeune en prison qui écrit à son copain : « Pour nous , les voyous , comme ils disent , la tendresse et l’amitié sont les deux choses qui , si elles sont bien données , peuvent nous transformer. Par la douceur , avec des mecs comme moi , on arrive à tout . Ne l’oublie pas ! »

 

      Par l’Esprit Saint , Dieu vient Lui-même habiter en nous pour nous faire entrer dans une relation personnelle avec Lui . Abandonnons-nous au souffle de l’Esprit , souffle d’amour , de joie , de paix , de patience , de serviabilité , de bonté , de confiance , de tendresse , qui donne saveur à notre existence ! « Tout au long de la Bible , Dieu ne cesse de nous rappeler que nous sommes en stage d’amour sur cette terre . Nous avons été inventés , mis au monde pour apprendre à aimer . Notre éternité se joue dans le quotidien le plus banal. » (P. S. Rougier)  Et merci au Pape François de nous avoir rappelé que l’avenir est à la tendresse !

 

mains---colombe.jpg

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article