Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 22:00

Vitrail Eglise Saint-Michel Assomption

 

 

 

 Fête de l'Assomption

 


Heureuse es-tu Vierge Marie,

dans la gloire de ton Fils .

 


 

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,39-56.

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée.
Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.
Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint,
et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.
Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ?
Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi.
Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »
Marie rendit grâce au Seigneur en disant : « Mon âme exalte le Seigneur,
mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur.
Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !
Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race à jamais. »
Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s'en retourna chez elle.

 

 

 

 

L'assomption de la Vierge Marie a inspiré de nombreux peintres à travers les âges . Vidéo à voir et à revoir

 

 


 
 

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 18:53

Fête à Mazirat

 

 

Photo0290

 

 

 

 

Saint Abdon et Saint Sennen, sont les patrons de Mazirat, la messe a été célébrée ce dimanche par le Père Bernard  EBILLET , curé de Vitré en Ille et  Vilaine.

A  l'issue le messe,  il y  a eu partage du verre de l'Amitié.

 

 



                                                                          Photo0294

 

 

                                          Voir les autres photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 20:04

 

Pèlerinage de la Saint Patrocle

 

 

photo-de-l-ete-n-2.JPG Nombreux étaient les fidèles, dont certains venus de loin, qui assistaient au traditionnel pèlerinage dédié à St Patrocle . Procession ou non procession ? Telle était l'interrogation au début de la messe, célébrée par les prêtres Mercier, Sarr et De Masgontier, accompagnés de nos deux diacres. Mais la pluie s’arrêta, et nous avons pu partir en procession jusqu'à la fontaine, flambeau à la main.

Le pot de l'amitié au prieuré clôtura cette soirée bien sympathique, et la pluie réapparut : voilà le mystère de St Patrocle ! 

 

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 19:05

P1080083Fêtons Saint Pierre  !

 

   

       Comme chaque année, à la même période, la chapelle de la Ronde à Hyds se remplit pour fêter Saint Pierre . A l'ombre des tilleuls l'eucharistie a été célébrée par les Pères Fernando et Benoît, accompagnés par les 2 diacres André et Jean .


      A la fin de la messe, les participants ont pu descendre le chemin jusqu'à la fontaine à la suite de St Pierre porté en procession . Mais d'où vient cette eau ? Vous la connaissez  l'histoire de cette fontaine ? On vous racontera ... En tous cas, l'eau fraîche a été appréciée de tous, petits et grands !


       Merci aux membres de l'association qui s'occupent de restaurer et entretenir la chapelle . Ils ont accueilli comme il se doit les pélerins d'un jour : gâteaux, brioche, verre de l'amitié . Ne perdons pas nos fêtes et rendez-vous l'année prochaine à la Saint Pierre .

 

P1080086

 

                                      voir toutes les photos

 


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 17:20

P1070459 (1)  L' Esprit  Saint, souffle créateur est venu ...


 

 

     Notre paroisse de la Sainte Famille était en fête ce week-end !

  Le samedi, 71 jeunes ont reçu par Monseigneur Laurent Percerou le sacrement de confirmation . L'église de Commentry, était pleine : parents, parrains , marraines et famille ont pu soutenir les jeunes et les porter dans leurs prière . C'est sur une assemblée recueillie que l'Esprit Saint a soufflé .

    Le dimanche, en deux lieux , Larequille et Commentry, les jeunes ont professé avec solennité leur foi .

      Le soleil était au rendez-vous, pas une grande chaleur certes, mais pas de pluie !

       Merci à tous ceux qui ont oeuvré pour que la fête soit réussie .

  ( Si vous avez des photos de groupe réussies n'hésitez pas à les envoyer  à  l'adresse du presbytère : saintefamille03600@orange.fr )

 

 

confirmation 2013

 

cliquez ici pour voir toutes les photos

 

suite des photos

 

photos de parents

 

 

 

 


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 13:15

Les livres des rois ( suite )


 

        rois  Avant de mourir , David , le fondateur de la dynastie , confia à son fils Salomon le secret du succès (1 Rois 2.1-4) en écho au livre de Josué (1.7-8) : observer scrupuleusement la Loi du Seigneur . L’avenir de la dynastie est alors lié à la fidélité au Dieu d’Israël . Cette exhortation est la clé de lecture de la monarchie en Israël et en Juda . El la cause de la catastrophe finale n’est rien d’autre que l’infidélité à Dieu et à la Loi ( 2 Rois 17. 29-41) . Chaque chronique porte un jugement à son début ; le modèle reste David , même si une bonne note est attribuée au roi Ezéchias .

 


 

          Des sanctuaires avaient été érigés sur des collines et dédiés à des divinités locales . Or , un seul sanctuaire était légitime : le Temple de Jérusalem . Le roi Josias purifiera le culte et le centralisera de nouveau ( 2 Rois 23.1-20)

 

          Nous pouvons aussi redécouvrir ces Livres d’un point de vue prophétique , en particulier de 1R 17 à 2R 13 , en 2R19 à 20 . De grands événements , annoncés par les Prophètes s’accomplissent comme prévu : la division du Royaume ( 1R 11.29-39) ; la destruction du sanctuaire de Béthel (1R 13) ; la mort du fils de Jéroboam ( 1R14.1-18) ; la ruine de la maison d’Achab ( 1R 22) ; la chute des deux royaumes ( 2R 18.13) . Mais par ailleurs , tout va bien quand le peuple écoute les Prophètes : 1R 12.22-24 ; 2R 3. 4-27 ; 6. 8-23 ; 6.24 ; 13. 14-19 ; 22. 12-20 …

 

          Dieu est présent ! (1R 6.11-13 ; 1R 8.11 ; 1R 19. 9-14 ) Dieu est toujours à l’œuvre ! ( 2R 2.6-12 ; 4.18-37 ; 6. 8-23 ) Dieu est compatissant ! (1R 17.2-6) Sa Parole est sûre ! ( 2R 24.18 à 25.7 . Il invite à se remettre debout ! (1R 19.1-8) Il attend des croyants qu’ils lui fassent confiance !

 

3-rois.jpg

 

       Obéissance ; confiance ; persévérance … Qu’en est-il pour nous aujourd’hui ? Le 13 septembre 2008 , à l’Esplanade des Invalides à Paris , Benoît XVI commentait en ces termes la lettre de St Paul aux Corinthiens (1 Co 10-14) : « à l’époque , cesser d’honorer les divinités de l’Olympe pour se mettre à l’école des Prophètes de l’Ancien Testament qui dénonçaient la tendance humaine à se forger de fausses représentations de Dieu . Ces erreurs du paganisme devaient être dénoncées , car elles détournaient l’homme de sa véritable destinée . » A nous de chercher au XXIème siècle quelles idoles il nous faut fuir quand notre idéal est de devenir de plus en plus indépendants , sûrs de nous , autonomes , suffisants …

 

          Comme nous l’avons appris du Sauveur , et selon Son commandement , nous osonscoeur en croix dire : notre Père , que Ta volonté soit faite ! Le Cardinal Garrone , au moment du Concile , se demandait : Est-ce vraiment une prière ? Un abandon ? Un consentement ?Une initiative généreuse ? … C’est de Dieu qu’il nous faudra attendre de voir clair sur ce qu’Il veut . Humblement , appelons Sa lumière pour ne pas nous engager à l’aventure dans l’inconscience et la présomption ! Et de reconnaître que nous ne pourrons rien faire sans Son aide ! » Le cardinal Martini quant à lui priait pour que « le Père soutienne notre faible volonté pour que nous puissions accomplir , en chaque circonstance , tout ce qu’Il attend de nous ! » Laissons à Dieu le temps d’en faire des mots vrais dans nos cœurs , comme Marie qui a accepté de mourir à tous ses projets !

 

      Un message de confiance s’adresse aussi à nous aujourd’hui en 2 Rois 18.17-37 . L’Evangile de Matthieu (6.31-34) nous redit que le Salut repose sur la confiance en Dieu . Obéissance , confiance , persévérance riment avec ESPERANCE , qui selon le Pape François « va au-delà de l’optimisme : c’est l’ancre qu’on lance dans le futur et qui permet de tirer sur la corde pour arriver à ce à quoi on aspire . C’est s’efforcer dans la bonne direction . Dieu sert d’intermédiaire ! »

 

bateau.jpg

 


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 11:14

Le  1er  livre  des  rois  ,  chapitre  3


 

       Salomon succède à son père ; ce sera l’âge d’or avec la construction du Temple à chapiteauJérusalem . Une nuit , Dieu se manifeste à lui dans un songe . Salomon Lui demande l’essentiel : la sagesse et le discernement nécessaires pour gouverner le peuple . Il prie pour que son intelligence soit attentive à la Parole de Dieu , pour chercher Sa volonté , la comprendre et la réaliser . Toute responsabilité suppose de savoir discerner le bien du mal pour prendre des décisions en conséquence , en cherchant la vérité et la justice . Son humble prière va plaire à Dieu qui l’exaucera . Salomon rendra un jugement lors d’un épisode resté célèbre où deux femmes se disputent le même enfant ( ch. 3 , versets 16-28)

 

      Dans une de ses catéchèses , en août 2011 , Benoît XVI nous invitait à « prendre un passage de l’Ecriture Sainte … qui nous rapproche des réalités de Dieu , et les rend plus présentes de nos jours … , à lire et à réfléchir en nous efforçant de comprendre ce que cela nous dit aujourd’hui , à ouvrir notre âme à ce que le Seigneur veut nous dire . »

 

      La philosophie grecque enseigne la prudence , la tempérance , la force , l’esprit de justice … autant de vertus qui peuvent effrayer nos contemporains ! Dans la Bible , de nombreux livres abordent le thème de la sagesse ( Ben Sirac , les Proverbes , la bras-leves-au-ciel-copie-1.jpgSagesse , Job …) . Pour les Juifs , le vrai fondement de la sagesse est la crainte du Seigneur . Rien à voir avec la peur ! Il s’agit sur la piété basée sur le respect de Dieu pour parvenir au bonheur . La sagesse vient de Dieu et rend l’homme capable d’agir conformément à Sa volonté . Au IVème siècle , St Grégoire de Nysse dira : « La vertu dans la perfection , c’est Dieu Lui-même. » Jésus apparaîtra comme un « maitre » de la sagesse (Luc 1,46 ; 1,52 ; 21,15…) . De nos jours , les contemplatifs mènent une expérience prophétique . Mais cela ne nous paraît pas applicable dans notre vie bien agitée … Et pourtant , chacun peut goûter la simplicité , l’humilité dans sa vie quotidienne , se livrer à un approfondissement spirituel lors d’une retraite. A . RICCARDI , fondateur de la Communauté Sant ‘ Egidio nous donne des pistes : ne pas juger trop vite ; apprendre à regarder les autres ; établir plus de justice dans nos relations en remontant à la cause-même des injustices ; dépasser nos satisfactions de bonne conscience ; nous lancer dans des engagements plus solidaires ; et bien nous enraciner dans la prière . Ainsi , « ce qui est folie aux yeux des hommes est sagesse aux yeux de Dieu. » ( St Paul) .  A méditer : Proverbes 8.12-31 ; 9,1-18  / Psaumes 1 et 19 / Sagesse 8.2-8 / Colossiens 2.2-3 / Jean 1 ;1-18 / Jacques 3.5-12 / Actes des Apôtres 5.1-11 ….

 


 

      C’est le Pape François qui nous présente ce qu’est le discernement dans un des chapitres de son livre  Amour , Service et Humilité :

« Dans un cœur bien disposé par la présence agissante du Saint Esprit , le discernement est la capacité à reconnaître l’œuvre de Dieu et les tentations du démon .L’esprit superficiel et imbu de lui-même en est incapable : il se laisse leurrer par l’apparence de vérité dont se parent tous les prophètes du mensonge et de la vaine gloire. » Richesses , orgueil ,gloire … entraînent tous les vices . Il faut donc donner la priorité à la Parole de Dieu qui détruit toutes nos idoles et renouveler sans cesse notre Foi . Le pape François nous met en garde face à un danger , celui de vouloir « instrumentaliser Dieu, afin de mieux réussir dans nos entreprises … Ne faisons pas de Lui un objet que l’on peut faire entrer dans nos catégories égoïstes ! » Une conversion qui nous entraîne à privilégier plus les dispositions du cœur que le travail de l’intelligence en gardant ce grand désir : « essayer de comprendre ce vers quoi penche réellement notre cœur en faisant nôtre la devise de Jésus : Père , non  pas  ma  volonté  ,  mais  la  tienne ! »

      Pour aller plus loin : la lettre de St Jacques (1.2-8) ; les rubriques proposées dans  ZeBible :liberté, choix et responsabilité ; surmonter le mal ; exercer son discernement .

 

 

foret.jpg

 


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 11:11

Et Maintenant ?

 

 

 

 

 

 

Lire la Lettre de Mgr Percerou

 

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 00:31

                     L’ Eglise  dans  le  monde  de  ce  temps .

 

      « Que l’Eglise se tourne vers les temps présents qui entraînent de nouvelles formes de vie et ouvrent de nouvelles voies à l’apostolat . » La Constitution  Gaudium et Spes , publiée le 7 décembre 65 , répond à ce souhait de Jean XXIII .

 


L’Eglise, proche de tout homme :

      « Les joies et les espoirs , les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps , des pauvres surtout , et de tous ceux qui souffrent , concernent aussi les disciples du Christ. »L’Eglise veut être aux côtés de chaque homme qui se pose des questions profondes sur le sens de sa vie , et que les faiblesses poussent parfois au désespoir , mais qui peut trouver au fond de son cœur , de sa conscience , ce qui va l’aider à agir , pour le bien de tous , face à un nouvel horizon d’espérance . Il revient au peuple de Dieu de « discerner les signes des temps : mettre à la lumière de l’Evangile les événements significatifs pour l’histoire humaine , sociale et politique . »

 

village africain

La dignité de toute personne humaine , créée à l’image de Dieu :

      Les pères conciliaires constatent les débuts d’un phénomène appelé de nos jours « mondialisation » . Les progrès ont permis de multiplier les échanges ; ce choc des cultures doit être orienté vers le bien commun , au service de tous . L’Eglise , convaincue qu’elle peut apporter sa contribution propre , rappelle son enseignement social , la nécessité de combattre les inégalités , toute forme de discrimination , et invite à constituer une communauté des nations en vue de la paix . « L’avenir est entre les mains de ceux qui auront su donner aux générations de demain des raisons de vivre et d’espérer. » L’activité humaine correspond au projet de Dieu . Mais il est urgent d’humaniser le progrès , car « l’homme vaut plus par ce qu’il est  que par ce qu’il a ». Le développement ,  n’étant pas seulement économique et matériel , doit concerner l’homme dans toutes les dimensions de sa vie (thème repris par Benoît XVI dans son Encyclique Caritas in veritate).

 


La mission spirituelle de l’Eglise :

      « Qu’elle aide le monde ou qu’elle reçoive de lui , elle tend vers un but unique :que vienne le Royaume de Dieu et que s’établisse le salut du genre humain. » L’Eglise respecte les aspirations des hommes et leur propose une lecture de leur signification dans le Christ . C’est dans des dispositions généreuses qui sont au cœur de chaque homme que se trouve la trace de son rapport avec Dieu et de l’humanisation de la société , toujours à promouvoir .

 

famille.jpg

Des thèmes plus concrets :

      La dignité du mariage et de la famille qui ont à leur source l’Amour de Dieu ; l’essor de la culture dans la diversité de ses expressions ; le message du Christ , présent dans tous le champs de la vie économique et sociale ; l’attention de l’Eglise à la vie de la communauté politique ; la nécessité de sauvegarder la paix , autant de priorités dans les années 60 et au XXIème siècle ! « Face aux nombreux défis lancés par le monde , l’Evangile guide nos pas ; c’est un puissant ferment de liberté , d’amour et d’espérance. » (Mgr Dupleix) . Tous les sujets traités étant en constante évolution , certains éléments doivent être réactualisés . Les Chrétiens ont toujours à affirmer , surtout à contre-courant comme l’hiver dernier dans notre pays , ce qui n’est pas conforme à l’Evangile . Cette docilité à l’Evangile , n’est-ce pas un service rendu aux hommes de notre temps ? Oui , nul n’est exclu de l’attention de l’Eglise !


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 08:19

" Nous  ne  devons  pas  avoir  peur  de  la  bonté  ,  de  la  tendresse ! "

 


      C’est la conviction du Pape François , formulée lors de sa messe d’installation , le 19 mars dernier , en la solennité de Saint Joseph . Pourquoi parler de  tendresse  ce jour-là ? On pourrait penser qu’il existe des sujets plus importants , plus mobilisateurs … Alors , la tendresse , c’est trop superficiel pour être pris au sérieux ? C’est une pratique indispensable ? Un idéal ? Un rappel urgent pour notre époque ?

 

      La Constitution  Dei Verbum sur la Révélation précise : « Il a plu à Dieu dans Sa sagesse et Sa bonté de Se révéler en personne  et  de faire connaître le mystère de Sa volonté . Dans cette Révélation , Dieu s’adresse aux hommes en Son immense amour ainsi qu’à des amis pour les inviter à partager Sa propre vie . »

Notre Père nous aime avec tendresse , et cet amour est vivant pour les siècles !

 

deu6

 

      En réponse à cette amitié d’un père avec ses enfants , à cette familiarité étonnante , la prière qui se fait du fond du cœur , celle du Psaume 144 par exemple : « le Seigneur est tendresse et pitié , lent à la colère et plein d’amour ; la bonté du Seigneur est pour tous ,sa tendresse pour toutes ses œuvres . »

      Pour dire Sa tendresse , Dieu parle de l’amour du berger pour sa brebis , du potier pour son œuvre , du vigneron pour sa vigne , de la maman pour son nouveau né , du père au retour de son fils prodigue … Autant d’images qui sont les facettes d’un seul et merveilleux diamant !

 

      Chez Marie , l’amour répond à l’ Amour ; le Père n’est que don , Marie est tout accueil . C’est le chant du  Magnificat . Marie a tenu sur ses genoux le Verbe incarné , L’ a langé . Ces gestes peuvent sembler touchants , certes , mais le plus important , c’est qu’elle a dit OUI à Dieu pour montrer à l’humanité Son visage de tendresse . Quant à Joseph , le Cardinal Bergoglio – devenu le Pape François- parlait de lui en ces termes en 2006 lors d’une retraite prêchée aux Evêques espagnols : « C’est lui qui veille jusque dans leur sommeil sur l’Enfant et sa mère , avec la tendresse du serviteur fidèle et discret qui remplit les devoirs du Père. »

 

      Le P. Stan Rougier nous offre cette méditation : « Lors des retrouvailles de Simon-Pierre et de Jésus , on pourrait s’attendre à des reproches après le reniement . Jésus lui accorde sa confiance , lui confie ce qu’Il a de plus cher : l’Eglise . C’est auprès de Son Père , père de toute tendresse qu’il a appris à porter sur les hommes humiliés un regard qui les réhabilite , les ressuscite , les rétablit dans leur dignité . Les minables , les tordus , les mal-aimés de tout acabit , se mettent à exister à la lumière de Son regard . »


       N’aie pas peur , laisse-toi regarder par le Christ , laisse-toi regarder , car Il t’aime !coeur-rouge.jpg

Durant la Passion , Simon de Cyrène aide Jésus à porter le fardeau de la Croix et Véronique , avec la tendresse infinie qu’une femme sait donner , essuie le visage de Jésus . Oui , la tendresse de Dieu a trouvé des relais humains pour guérir . Pourquoi l’homme serait-il toujours la proie de la haine et des règlements de compte ?  « Aimer avec tendresse , c’est aimer doublement » affirmait St Jean de la Croix  . François d’Assise a mis en pratique cette demande du Christ : « Soyez doux et humbles de cœur ! » Dans le regard de milliers de Mère Térésa , de Raoul Follereau , de Sœur Emmanuelle , du P.Wresinski … des êtres fragiles ont reconnu que leur souffrance n’était pas absurde . Ce n’était pas la misère qui avait le dernier mot , c’était la miséricorde !

 

      Guy Gilbert nous livre ces réflexions : « mettez-vous à la place de ka vieille dame qui n’a que la tendresse de son chat …  ou de l’ado qui confie : ma chambre , ma télé , mon ordi , c’est ma seule famille ! Mes parents sont nés sans yeux et sans oreilles » . Et cet autre jeune en prison qui écrit à son copain : « Pour nous , les voyous , comme ils disent , la tendresse et l’amitié sont les deux choses qui , si elles sont bien données , peuvent nous transformer. Par la douceur , avec des mecs comme moi , on arrive à tout . Ne l’oublie pas ! »

 

      Par l’Esprit Saint , Dieu vient Lui-même habiter en nous pour nous faire entrer dans une relation personnelle avec Lui . Abandonnons-nous au souffle de l’Esprit , souffle d’amour , de joie , de paix , de patience , de serviabilité , de bonté , de confiance , de tendresse , qui donne saveur à notre existence ! « Tout au long de la Bible , Dieu ne cesse de nous rappeler que nous sommes en stage d’amour sur cette terre . Nous avons été inventés , mis au monde pour apprendre à aimer . Notre éternité se joue dans le quotidien le plus banal. » (P. S. Rougier)  Et merci au Pape François de nous avoir rappelé que l’avenir est à la tendresse !

 

mains---colombe.jpg

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 11:58

      Témoins   de   l’ espérance  .

   


      « Il n’est pas facile de parler de l’Espérance …Nous chrétiens , nous en parlons parfois avec trop de légèreté ou trop d’assurance . Nous en avons fait une sorte de gadget permettant aux croyants de traverser l’existence une rose à la main . Et pourtant espérance, selon la parole de Saint Pierre (1Pierre 3,15) , nous sommes faits pour   rendre  compte  de  l’ espérance  qui  est  en  nous  , d’une espérance qui ne se distribue pas comme un colis de vivres ! L’important  n’est pas ce que nous en disons , mais ce que nous vivons au cœur de notre vie entière . » Le Cardinal  ETCHEGARAY , à 90 ans , veut raviver l’Espérance à travers une série de flashs publiés dans « l’Homme à quel prix ? » Ce proche collaborateur de Jean-Paul II a rencontré partout dans le monde des êtres marqués par les souffrances , les épreuves , victimes du racismes , Tsiganes mal menés, Roms mal aimés , migrants … mais tous capables de se relever .


      Jean-Claude GUILLEBAUD , chroniqueur à  La Vie , témoigne lui aussi : « J’ai vu des gens qui avaient de vraies raisons de désespérer nous donner des leçons de courage . Nous avons un devoir d’Espérance à l’égard de ceux qui sont bien plus menacés que nous . Ce qui nous menace en Europe , c’est le découragement , le pessimisme . »


      Guy AURENCHE , actuel Président du CCFD rapporte des scènes qui nous interpellent dans son ouvrage « le souffle d’une vie » : « Dans les tourments de notre monde qui fragilisent tant d’hommes , il existe une multitude de ces êtres , brises légères , qui se lèvent pour rendre le monde plus humain , plus fraternel , plus juste . »

 


     vitrail bis Le 1er janvier 2002 (peu de temps après les attentats du 11 septembre) , Jean-Paul II nous délivrait ce message : «  L’humanité a pris conscience , avec une intensité nouvelle , de la vulnérabilité de chacun   et   elle a commencé d’envisager l’avenir avec un sentiment de peur profonde . Face à ce sentiment , l’Eglise doit témoigner de son  Espérance  fondée  sur  la  conviction  que  le  mal  n’a  pas  le  dernier  mot  dans  les  vicissitudes  humaines . »

 


      Le 30 novembre 2007 , Benoît XVI nous offrait son Encyclique  Sauvés dans l’Espérance : « La vraie , la grande Espérance de l’homme , qui résiste malgré toutes les illusions ,  ce  peut  être  seulement  DIEU . Le Dieu qui nous a aimés et qui nous aime jusqu’au bout . » Et d’ajouter dans son dernier Message de Carême (2013) : « Un monde sans Dieu est un monde sans Espérance . »

 


      Les lieux d’apprentissage ne manquent pas : relisons toute l’histoire du peuple lampe alluméed’ Israël qui met sa confiance dans le Dieu de la promesse ; unissons-nous au Christ dans Sa souffrance , plaçons-nous sous Son regard ; méditons les paraboles de l’Evangile ; fréquentons Marie ,les Saints ; retrouvons les enseignements des Pères de l’Eglise … « Espérer , c’est croire en l’aventure de l’amour , se fier aux hommes , faire le saut dans l’inconnu et  s’ en  remettre  entièrement  à  Dieu » (Saint Augustin) . Les jeunes … et les moins jeunes pourront trouver des éclairages dans  Youcat :  n° 305 , 306 , 308 , 108 , 146 , 337 , 493 ; dans le témoignage spirituel de C. de Chergé , Prieur de Tibihirine .


      « C’est abominable , la mort d’un enfant . Je ne m’en remettrai jamais . Et pourtant , jamais je n’ai douté de la bonté de Dieu » C’est la conviction du papa d’Ambroise , décédé à 15 ans d’une forme rare du cancer des os . Malgré la souffrance , jamais l’ado ne s’est plaint ; sa Foi vibrante d’Espérance , faisait l’admiration de tout son entourage . Ce beau témoignage est rapporté dans  Panorama  ( déc 2012) . Sa maman confesse : « J’en suis persuadée , la vie d’Ambroise ne s’est pas arrêtée le jour de son décès . Mon Espérance est celle du Credo : j’attends la résurrection des morts . »


     colombes

    « Jésus ressuscité est l’Espérance de nos vies et de nos engagements . Il était habité de ce secret au sens qu’on ne saurait percer ce qui donnait une telle vérité à la vie , ce qui fait qu’un homme est  témoin  de  l’ Espérance  et  trace  du  divin. »   (une Equipe d’Action Catholique)

 

 

      De l’audace ! C’est l’invitation du Cardinal : «  Nous sommes capables de faire du neuf , de créer nous-mêmes , avec l’aide de Dieu , d’être Son collaborateur pour une création qui n’est jamais finie . Le monde est imprévisible ,  mais  quand  il  se  sent  entre  les  mains  de  Dieu  ,  il  sait   il  va . »

 

 

couleurs.jpg

 

 

 


 

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 15:21

Le  second  Livre  de  Samuel  .

 


      Il nous raconte le règne de David , avec ses ombres et ses lumières . Ce huitième fils de Jessé de la tribu de Juda est un poète , un musicien . Plus de 70 psaumes lui sont attribués . Il s’est rendu célèbre lors de son combat contre Goliath . Il eut un règne glorieux , fit de Jérusalem la capitale politique et religieuse où revint  l’Arche d’Alliance et envisagea de construire un temple . Il régna sur Juda , puis sur toutes les tribus d’Israël . Il fut un souverain puissant qui fit reculer les ennemis . Aimé du peuple , c’était avant tout un homme de Foi , mais qui eut des faiblesses en commettant l’adultère avec Bethsabée qu’il épousera .

 


citadelle-du-roi-david-dans-le-vieux-jerusalem


 

L’oracle  de  Nathan .

      Le prophète est un porte-parole de Dieu qui peut se voir confier des messages inattendus et même déroutants . Les vues de Dieu ne sont pas celles des hommes , mais elles ont toujours comme objectif  le roi au violonbien de Son peuple . Dieu n’a jamais demandé qu’on Lui construise un temple ; ce qui importe , c’est de faire Sa volonté . Grâce à cet oracle (chapitre 7) , la royauté de David se trouve confirmée et ses descendants ont l’assurance d’un avenir qui traversera toute l’histoire d’Israël . Raconter cette histoire , c’est entretenir l’Espérance du  M e s s i e  à  v e n i r  ,  JESUS  ,  qui  bâtira  pour Dieu  une  Maison  vivante  composée  d’ hommes , l’ E G L I S E  .  La grande promesse se réalisera avec Sa naissance !

      Ce que le Seigneur fait pour nous est tellement plus important que ce que nous faisons pour Lui … L’action de grâce de David ( 2 Samuel 7 , 18-29)  peut devenir celle de tout baptisé !

 


David  et  Bethsabée .GF Fils-prodigue Grd

      La parabole racontée (ch 11 et 12)  est là pour faire réfléchir : ce récit de fiction fait réagir David avant de lui faire découvrir qu’il s’agit de lui-même . Les zones obscures de sa conscience étant éclairées , le pardon de Dieu va pouvoir se manifester . Car Dieu est bon ! toujours prêt à nous accueillir ! Nous pouvons nous approcher de Lui sans crainte , et confesser notre faute . C’est le passage d’une culpabilité qui  nous enferme sur nous-mêmes à un véritable repentir qui nous tourne vers Dieu . Regardons ce que le Seigneur a fait pour David , Zachée , Pierre , la pécheresse … et tant d’autres ! Et ce qu’Il est impatient de faire pour chacun de nous , dès qu’il y consentira librement . Et ce sera alors la joie d’un nouveau départ !

      R e l i s o n s : Ex 32.7-14   /  Lév 16  /  Nombres 14.20  /  Es 43 et 44  / Jér 31.34 et 33.8 /  Matt 6  /  Marc 1.4 et 2.5-12  / Luc 7. 47-50  et 24.47  / Actes 2.38 et 10.43  /  Eph 4.32  / Col 2.13-14  /  Jacques 5.15  /  1 Jean    … et  le Psaume  51


 

La  révolte  d’ Absalon .

      Le pouvoir de David faisait parfois des mécontents ; il y eut des luttes brutales , sanglantes pour le pouvoir dans sa propre famille . Alors David peut nous paraître parfois critiquable ; mais quel parent pourrait se prétendre entièrement irréprochable envers ses enfants ? Absalon organise son propre couronnement à Hébron . David son père préfère alors quitter Jérusalem pour éviter de lourdes conséquences pour la capitale . Il ressent une douleur émouvante à la mort de son fils . Certes , il y eut beaucoup de haine , de jalousies et de sang autour du pouvoir . Tout n’est pas parfait dans le peuple de Dieu … L’ Histoire est toujours entachée de sang , mais nous arrive-t-il de penser à prier  aussi  pour nos adversaires ?


 


Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 06:32

Le  1er  livre  de  Samuel  .


 

      Il raconte la naissance et la vocation de Samuel , le choix de Saül et de David comme premiers rois ; c’est toujours l’histoire qui se déroule entre Israël et son Dieu , tour à tour pittoresque , tragique , édifiante , émouvante , jamais ennuyeuse .


Anne , une croyante

anne

      C’est sa prière confiante qui est importante et qui touche le cœur de Dieu . Son enfant est celui de la promesse , il est bien donné à sa mère qui était stérile , et au peuple .(1.9-17) . Son cantique d’action de grâce (2.1-10) apparaît comme un « premier Magnificat » .


L’appel  de  Samuel (3.1-4)


appel-de-samuel.jpg

                    Même si Samuel a besoin d’Heli pour bien saisir que c’est Dieu qui l’appelle à une mission bien particulière , celui qui va devenir Son messager répond en toute disponibilité : « Parle , Ton serviteur écoute. »


 

 

 

L’institution de la monarchie (8.1-22 , 11.15)


      Le peuple a fait pression pour que le dernier  Juge , Samuel , qui aura vite une grande autorité , désigne un roi pour mettre fin à l’instabilité politique  et faire comme les autres peuples . Mais cette demande déplaît à Samuel , car elle remet en question l’autorité de Dieu sur Israël . De plus , un roi pourrait devenir un tyran …Mais Samuel connaît toute la compassion que Dieu porte à Son peuple . Il va donc accueillir Saül et l’oindre de l’onction royale . Dans l’Ancien Testament , ce rite est signe de la bienveillance de Dieu qui repose sur celui qu’Il a choisi , qui est mis à part par Dieu à qui il est étroitement associé pour une mission .


Le rejet de Saül par Dieu (15.10-35)


      Son pouvoir va être fragilisé par une certaine brutalité , l’impatience , le manque de foi . Même certaines victoires se feront dans la précipitation et la confusion . Et Saül va progressivement s’éloigner de Dieu …


Le sacre de David (16.1-23)sacre-de-david.jpg


      David est désigné après élimination de ses frères pourtant plus âgés , ce qui manifeste la liberté de Dieu qui a choisi celui à qui personne n’avait pensé . Une grande énergie , et surtout la force divine , fondent sur lui , l’animent pour faire de lui un vaillant guerrier , mais surtout un homme selon le cœur de Dieu .


David et Goliath (ch. 17)


    david-et-goliath.jpg  Le géant est un monstre qui symbolise les forces du mal . A la loi du plus fort , le frêle petit berger oppose une autre logique , celle de la confiance en Dieu . Quand Israël a dû combattre pour assurer sa survie , au temps des Juges et des Rois , il a fait l’expérience que la victoire ne venait pas des armes mais de la confiance dans ce Dieu de l’Alliance qui l’avait libéré de l’esclavage en Egypte .

 


Quant à Saül … (ch 22 à 31)


      Il se montre souvent jaloux , vexé , agressif . Par un crime , il rompt toute relation avec Dieu . Il perd totalement le sens de sa mission . Mais David le respecte , car c’est Dieu qui lui a donné la royauté . Saül s’éloigne encore plus de Dieu en allant consulter une sorcière et va perdre sa royauté . Une fin bien tragique …


L’Esprit de Dieu.

esprit de dieu

      Dans la Bible , l’expression signifie  souffle , vent , vie qui vient de Dieu (Genèse) . L’Ancien Testament parle plus d’ Esprit de Dieu que  d’Esprit Saint . Mais c’est Lui qui libère le peuple en suscitant des  Juges , qui pousse les Prophètes à parler et à agir pour préparer la venue du Messie . IL s’empare de Saül et de David pour faire d’eux d’autres hommes (10.6 et 16.13) .  Il sera en plénitude sur le Christ durant Sa vie terrestre et se répandra sur les Apôtres à Pentecôte . Il agit et communique Sa grâce à travers l’Eglise dans les Sacrements .

 


Les relations avec Dieu .


-        Les ponts rompus : 4.1-22 ;  22. 6-23 ; 28 . 3-11 

-        La confiance : 7.10 ; 9.16 ; 12.22-24 ; 15.22 ; 16.7 ; 17.37 ; 30 . 6-8

-        Qu’en est-il pour nous ?


Le choix de Dieu


      La victoire ne peut venir que de Dieu qui choisit ce qui est faible pour couvrir de honte ce qui est fort ! Saint Paul reprend ce thème dans  1Cor 1,27   ;  2Cor 12 , 9   ;   et  Phi 4,13 .

 

combat.jpg

 

 


Prochaine rencontre biblique : le mardi 12 février à 14 H 30 ou le jeudi 14 février à 20 H 30 avec pour thème Le 2ème Livre de Samuel

 


Published by paroissedelasaintefamille - dans Divers
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 20:35

Le credo

 

      Dans sa dernière Lettre Pastorale du 14 septembre 2010 , notre ancien Evêque nous rappelait une des orientations du Synode diocésain de l’an 2000 : « L’ axe majeur pour année de la foiles années à venir est de réveiller notre Foi , de nous convertir ensemble à plus de lumière , plus de sens de l’ Eglise et à un regain d’espérance . L’  axe d’ effort est : lire la  Parole de Dieu , approfondir  le Je crois en Dieu , partager la Foi . » Son message n’a pas pris une ride , bien au contraire , et l’  Année  de  la  Foi  peut être une occasion de nous réveiller !

    « Le Je crois en Dieu est la profession de Foi de l’Eglise , un texte plus que vénérable . Pour nous , disciples du Christ , le Credo est un trésor , en ce sens qu’il résume tout ce que Dieu a dit aux hommes . » (livret de Carême 2002)

 

      Le Père M. BELLET , psychanalyste , théologien et philosophe  , nous présente credodans un ouvrage paru en septembre dernier non pas un exposé , mais plutôt  une  méditation  sur le Credo . Il aborde d’entrée un certain nombre de questions :  ce texte n’est-il pas trop loin de nous ? N’apparaît-il pas comme un catalogue de dogmes difficiles à saisir ? Pour nos contemporains , le message d’amour d’un Jésus historique  est-il toujours actuel ? Puis il présente le Credo de Dom Helder Camara : je crois en Dieu …..je crois en l’homme ….. , une formulation plus accessible , un écho de l’Evangile , mais ….

 

      Chaque dimanche , et lors de la Veillée Pascale , ce qui précède le Credo , c’est la proclamation de l’Evangile  qui « loin d’être une banalité pieuse est une fulgurante puissance de subversion . » La Foi est avant tout  une  relation  d’ écoute  .  Réciter le Credo , c’est donc apporter notre réponse à cette Parole qui nous est adressée . Mais il faut « accepter que l’ Autre soit autre ! Accepter des zones obscures . Accepter que le Credo interroge . … Cet accueil ne s’opère que par la Grâce . »

 

  coucher-de-soleil.jpg    Du premier mot , je ,jusqu’à la dernière expression du Symbole des Apôtres , la vie éternelle , nous suivons le P. BELLET dans sa méditation qui va nous faire mesurer cette fracture infinie qui existe entre nos pauvres savoirs humains et les richesses du Credo . Un exemple , parmi d’autres , la Résurrection : bien plus que les  balbutiements , si beaux soient-ils , d’un sourire échangé , de tendresse , d’une parole heureuse , d’un pardon , d’un regard aimant … , bien plus qu’une sorte d’humanisme , d’une éthique … , c’est la vie humaine transfigurée , élevée en grâce , paix et joie .

 

      Dans  Porta  Fidei , Benoît XVI cite Saint Augustin , pour qui le Credo est benoit XVI« l’expression de la Foi de l’Eglise notre mère , Foi établie solidement sur le fondement inébranlable : Jésus-Christ , Notre Seigneur  » et souligne que  « la connaissance  des  contenus  de  la  Foi est  essentielle  pour  donner  son  propre  assentiment ,  son  adhésion  , avec  l’ intelligence  et  la  volonté  à  tout  ce  qui  est  proposé  par  l’ Eglise . »  (N° 9 et N° 10)

 


      Et dans nos vies ? Qu’entraîne cette adhésion ? C. GILBERT , animatrice en pastorale , répond dans le quotidien  La Croix : « La Foi , acte d’adhésion personnelle au Christ , ne se transmet pas comme une idée ou comme un bien , parce qu’elle est proposition à s’engager dans une expérience , à mettre son espérance en Dieu , à se confier en Lui . Elle  se  transmet  comme  on  transmet  la  vie  ,  par  amour ! »

 

      Laissons la conclusion à l’auteur : « le Credo n’est pas une vieillerie fatiguée ou un particularisme religieux bien cloisonné  ,  mais ce qui resurgit aujourd’hui au cœur de l’humanité …Vivons , Dieu fera le reste ! »

 terres.jpg


      Des sites à visiter : www.croire.com , avec ses questions de vie et questions de Foi … le Catéchisme de l’Eglise Catholique , le site diocésain , celui des Evêques de France ; ils sont tous accessibles par un lien sur la page d’accueil de notre blog paroissial , à droite .

 

 


 

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 19:11

ordi.jpg 

 

 

 

Quoi  de  neuf  sur  le  web ?

 


Pour l’Année de la Foi : une encyclopédie de la Foi pour tous , nombreux outils , plate-forme d’échanges … : www.croire.com

 

Un calendrier de l’Avent (en ligne dès le 1er décembre) avec méditation , musique , vidéos de témoignages … : www.lejour duseigneur.com   et : www.rcf.fr

 

Les  LAUDES (hymnes , psaumes , lectures du jour et enregistrement audio  (du 1er au 25 décembre) : www.prier.presse.fr .  Lien pour se rendre sur le site des Dominicains .

 

Published by paroissedelasaintefamille - dans Divers
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 13:58

Dans  le  sillage  de  Vatican II .

 


     

           Nous pouvons lire dans l’exposé préliminaire de la Constitution  Gaudium et Spes  (n°4) : « l’Eglise a le devoir, à tout moment, de scruter  les  signes  des  temps  et de les interpréter à la lumière de l’Evangile, de telle sorte qu’elle puisse répondre, d’une manière adaptée à chaque génération, aux questions éternelles des hommes sur le sens de la vie présente et future et sur leurs relations réciproques . Il importe donc de connaître et de comprendre le monde dans lequel nous vivons, ses attentes, ses aspirations, son caractère souvent dramatique . »

 

horloges.jpg          Déjà en 1959 , Jean XXIII dans son Encyclique Pacem in terris observait des « signes des temps » dans les rapports humains , entre états , entre communautés politiques , avec la communauté mondiale … En 1965 , Gaudium et Spes  repérait des tendances contradictoires  entre le progrès dans la connaissance psychologique humaine et les interrogations fondamentales des hommes de ce temps ; entre les progrès économiques et le développement de la faim dans le monde ; entre des progrès dans la recherche d’une certaine unité et des comportements individualistes ; entre de timides progrès vers plus de justice , mais l’oubli de la dimension spirituelle ; un mélange complexe d’espoir et d’angoisse .


      Dans le message de clôture du Concile , les Pères s’adressaient aux « pauvres et délaissés , aux persécutés pour la justice , aux inconnus : vous êtes les préférés du Royaume , les frères du Christ … ; vous êtes les appelés du Christ , Sa vivante et transparente image . » 


         jean-vanier.jpg A la même époque , Jean VANIER fondait  l’ARCHE , lieu de vie où des personnes handicapées sont reconnues dans leur dignité . Aujourd’hui, ce sont 140 communautés qui rayonnent leur joie de vivre dans le monde ! A l’occasion du 50ème anniversaire de l’ouverture de Vatican II, Jean VANIER nous invite dans son dernier ouvrage à une lecture des signes des temps en analysant les conditions d’une vraie rencontre avec les personnes fragilisées   et   en proposant un visage renouvelé pour notre Eglise .

 

 


    Comme dans les années 60, notre monde actuel est marqué de contradictions entre : 


-   La normalisation et le souci de ma réputation  /  l’éveil de la conscience , responsabilité des parents dans l’éducation de leurs enfants ;
 L’exclusion (2MM d’êtres humains végètent dans des bidonvilles)  /  le rencontre , exigeant beaucoup d’humilité
Le pouvoir abusif de ceux qui savent tout sur tout  -et ses dangers  /  l’autorité qui aide les gens à développer leur sens de la responsabilité , leur créativité , leur liberté
-   L’isolement et son cortège de tristesse (900 000 malades Alzeimer ) , la cruelle sensation que les jeunes semblent ne pas avoir d’idéal )  / la vie en communauté
-   La force de certaines lois , des addictions  /  la vulnérabilité  (domaine éthique)


 

           Tous ces points sont illustrés de situations bien concrètes et actuelles . « Il faut oser œuvrer ensemble pour un monde nouveau où les problèmes sont à affronter, un par un, à l’aide des différentes disciplines, un monde plus humain où nous nous coeurécoutons  réellement les uns les autres . » Face à cette complexité , comment ne pas céder à la morosité ambiante ? « Les crises se multiplient … Certains pensent qu’elles nous empêchent de trouver  le  chemin  de  l’ espérance . Mais au contraire , nous arrivons peut-être à un moment propice pour penser le monde d’une manière nouvelle, pour sortir de visions périmées   et   pour être créatifs ! »

 


      Quel visage pour l’Eglise ?  Jean VANIER ne passe pas sous silence l’infidélité de ses membres , jusqu’aux scandales récents . Il cite Benoit XVI qui affirme que l’action sociale pour un chrétien nécessite aussi et surtout  le  développement  du  cœur ; les témoignages prophétiques de la Communauté de Taizé et les rencontres œcuméniques , des moines de Tibhirine et les rencontres inter-religieuses . Il nous livre cette question : « l’Eglise ne risque-t-elle pas de s’enfermer dans une ritualisation ? Sans la transformation réelle et profonde de nos cœurs , la Foi ne change rien à la vie . »
      La spiritualité présente  tout au long de l’ouvrage est celle des Communautés de l’Arche et permet une interprétation à la lumière de l’Evangile , principalement des chapitres 12 à 15 de Jean , du ch. 25 de Matthieu et des lettres de St Paul . On y fréquente aussi de grands témoins : François d’Assise , Dom Helder Camara , Mère lavement des piedsTérésa , Jean-Paul II , le Père Joseph d’ATD …Certes , des situations absurdes et injustes  secouent notre monde , mais quand l’amour prend le relais , alors ,  tout devient possible !  En conclusion : « le mystère auquel nous sommes appelés est de vivre comme  Jésus qui , Lui-même , est devenu petit et faible . »



      On reste bien sûr dans la même ligne en découvrant le Message de clôture adressé par les Evêques du Synode le 26 octobre dernier :
« Il nous faut favoriser des communautés accueillantes , dans lesquelles tous les exclus se sentent chez eux … et qui , avec la force ardente de l’amour , attirent le regard désenchanté de l’humanité contemporaine …   C’est notre devoir de vaincre la peur par la foi , le découragement par l’espérance , l’indifférence par l’amour …Nous ne nous sentons pas intimidés par les conditions des temps que nous vivons .C’est un monde plein de contradictions et de défis , mais toujours aimé de Dieu , dans lequel peut germer à nouveau la semence de la Parole de Dieu afin qu’elle donne du fruit neuf . »           

bras élevés

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 17:25

L'année de la Foi

 

 

 

        Depuis le début de son pontificat, Benoît XVI n'a cessé de rappeler  "l'exigence de redécouvrir le chemin de la Foi pour mettre en lumière de façon toujours plus évidente la joie et l'enthousiasme renouvelé de la rencontre avec le Christ ."

 

 

 

      benoit 16Constatant qu'aujourd'hui, dans de grands secteurs de la société, on  assiste à une profonde crise de la Foi qui a touché de nombreuses personnes, le Pape souligne que cette situation est inacceptable pour les chrétiens, d'autant plus que "l'Homme d'aujourd'hui peut aussi  avoir le besoin d'écouter Jésus qui invite à croire en Lui ."

 

 

      La question posée par Ses auditeurs ( Jean 6, 28 ) reste la même pour nous . Il nous répond : " l'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en Celui qui L'a envoyé ."


 

mosaique.jpg

 

 

      Voilà pourquoi, l'an dernier, par sa Lettre Apostolique Porta Fidei, le Pape a décidé de promulguer une Année de la Foi qui s'ouvrira le 11 octobre prochain, à l'occasion du 50 ème anniversaire de l'ouverture de Vatican II et qui s'achèvera pour le Christ Roi le 24 novembre 2012 . Ce 11 octobre 2012 est aussi le 20 ème anniversaire de la publication du Catéchisme de l'Eglise Catholique, promulgué lui par le Bienheureux Jean-Paul II " dans le but d'exposer à tous les fidèles la force et la beauté de la Foi ." Octobre 2012 sera aussi le mois de l'Assemblée Générale du Synode des Evêques sur le thème de "La Nouvelle Evangélisation pour la transmission de la Foi chrétienne ."


( voir une autre page de notre blog paroissial )

 

 

50-ans-vatican-2.jpgKT-catho.jpg

           

     

logo     Le mensuel Prions en Eglise nous explique le logo : " un   symbole graphique accompagne cette année : une barque, image de l'Eglise, navigue sur les flots du monde . Son mât est une croix . Ses voiles portent en filigrane ce rappel essentiel, coeur de la Foi chrétienne : Jésus, Sauveur du monde ." 

 

 

 

 

 

 

      C'est une grande grâce dont l'Eglise va bénéficier ! Benoît XVI nous invite à " une conversion authentique et renouvelée au Seigneur ... La Foi grandit quand elle est vécue comme expérience d'un amour reçu et quand elle est communiquée comme expérience de grâce et de joie ... L'Année de la Foi sera aussi l'occasion propice pour intensifier le témoignage de la Charité . "

 

 

 

      Pour satisfaire notre curiosité : les hebdomadaires et mensuels chrétiens, le site de l'Eglise de France ( accessible par un lien sur notre page d'accueil ), le site du diocèse de Clermond-Ferrand ( vidéo sur Vatican II ) .

 

 

paysage.jpg

 

 


Published by paroissedelasaintefamille - dans Divers
commenter cet article
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 15:28

Le Lévitique


 

lévitique1

 

         Du nom de la tribu de Lévi, un des fils de Jacob, à qui le service du Seigneur avait été confié . L'idée centrale : la formation d'une communauté qui obéit à la volonté de Dieu . Ce recueil de lois porte sur les cérémonies religieuses, les sacrifices et les offrandes, le calendrier des fêtes, le culte et la vie quotidienne du peuple qui se doit de maintenir de bonnes relations avec Dieu . Quand on se prépare à Le rencontrer, il faut des rites ; Dieu est à la fois le tout Autre et le tout Proche ; il est nécessaire de "s'habiller le coeur", aurait dit le Petit Prince . Ces rites, très minutieux, sont la façon d'expériementer une conscience très vive pour le peuple de vivre en présence de Dieu .

 

 

     lévitique2Outre les prescriptions pour le rituel des sacrifices, la consécration des prêtres, la définition de ce qui est pur ou impur, la purification des lépreux, on peut lire ( chapitre 16 ) les caractéristiques du Yom Kippour, jour du pardon demandé à Dieu par le peuple . C'est une très grande fête aujourd'hui encore pour les Juifs .

 


 

 

           Les chapitres 17 à 27 appellent Israël à la sainteté : "Soyez saints, car je suis saint, moi, le Seigneur, votre Dieu" . Il ne s'agit pas de rivaliser en bonnes actions, mais d'agir, très concrètement, jusqu'à refléter la Sainteté du Seigneur . Quelques uns ne doivent pas selévitique3 permettre de tout accaparer égoïstement : et les pauvres ? et les étrangers ? Injustices, fausses accusations, rumeurs, haine, vengeance ... vont céder la place à l' amour du prochain : " chacun de vous doit aimer son prochain comme lui-même" ( ch 19, verset 18 ) . Jésus reprendra ce commandement en le mettant sur le même plan que celui de l'amour pour Dieu ( Marc 12.28-33 / Matthieu 22.34-40 / Luc 10.25-28 ) . A quoi bon aimer Dieu si je maltraite mes semblalbles ?

 

 

 

              "Aujourd'hui encore, la voix du Seigneur résonne avec force, appelant chacun de nous à prendre soin de l'autre", c'est ce que nous rappelait Benoît XVI pour le Carême 2012 . Il nous proposait de réfléchir à partir d'un extrait de la lettre aux Hébreux ( He 10,24 ) . Notre responsabilité, qui déborde largement la période du Carême : être attentifs les uns aux autres, ne pas nous montrer indifférents au destin de nos frères . "Le grand commandement de l'amour du prochain exige et sollicite d'être conscient d'avoir une responsabilité envers celui qui, comme moi, est une créature et un enfant de Dieu, aimé infiniment par le Seigneur ... d'ouvrir les yeux sur ses nécessités, ne plus être aveugle à ses soufrances " . Inspirons-nous de la conduite du Bon Samaritain qui regarde avec amour et compassion ! "Jamais notre coeur ne doit être pris par nos propres intérêts et par nos problèmes au point d'être sourds au cri du pauvre ... Au lieu de céder à la tentation de la tiédeur, exploitons nos talents ! "  Pour répondre à ces encouragements du Pape, nous pourrons nous associer à cette initiative de l'Eglise "Diaconia 2013 " qui veut nous faire redécouvrir la charité fraternelle .

 

lévitique4

Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 17:32

Le Deutéronome


 

deu8.jpg

 

        Ce livre de la Bible présente une suite de discours que Moïse a prononcés avant sa mort . C'est la reprise des lois données au Sinaï, énoncées dans le 'Exode, des Nombres et le Lévitique, plus particulièrement leur application à la vie sédentaire nouvelle au pays de Canaan . Vivre selon les lois du Seigneur, c'est la seule manière pour le peuple d'Israël d'assurer sa survie . Tout au long , se développe le thème de la fidélité de Dieu qui a sauvé et béni Son peuple . On y découvre le plus grand des commandements : "Tu dois aimer le Seigneur de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force ."  Quatre piliers vont soutenir la confiance du peuple : écouter, se souvenir, mettre en pratique les commandements, transmettre aux générations futures .

 

 

                        deu5 Ecouter : " Ecoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est le seul Seigneur ." Ce verset fait partie de la prière de tout juif le matin et le soir . Pour les chrétiens aussi, aimer le Seigneur est le plus grand des commandements . Les évangiles de Matthieu ( 22.37 ) et de Marc ( 12.29-30 ) nous le rappellent . Ecouter qui ? Dieu Lui-même ! C'est Lui qui a eu l'initiative d'aimer l'homme, c'est Lui qui a conclu une alliance avec lui, c'est Lui qui a un projet d'amour sans limites pour tous les hommes . Assurés qu'Il nous aime, nous pouvons L'écouter, croire en Lui, Lui faire confiance, pas par contrainte ou soumission, c'est une adhésion du coeur ! L'écouter comment ? Pas d'une oreille distraite, comme le fond sonore des pub à la télé, pas comme s'il s'agissait d'une règle extérieure : c'est la découverte d'une manière de vivre .

 

 

      deu6.jpg Se souvenir : " Vous suivrez toujours le chemin que le Seigneur vous a tracé ." La libération d'Egypte, terre d'esclavage, le fait d'écouter Dieu parler, Dieu qui anéantit les ennemis de Son peuple ... tous les éléments de son histoire, le peuple ne doit pas les oublier . C'est Dieu qui agit Lui-même à chaque étape . Moïse énumère tous ces "faits extraordinaires", ces "privilèges " qui exigent la reconnaissance du peuple .

 

 

           deu1Moïse rappelle de très nombreuses fois la nécessité de mettre en pratique les lois et les commandements du Seigneur . Les chapitres 12 à 26 les détaillent : sont concernés le culte, le rejet de toute idôlatrie, la dîme, la remise des dettes, la libération des esclaves, le respect des biens du prochain, l'accueil des étrangers, la célébration des fêtes, les villes-refuges, l'attention aux pauvres, la manière de rendre la justice, l'honnêteté dans le commerce ... Du très concret ! On y trouve aussi l'expression bien connue "oeil pour oeil ..." ; la loi peut nous sembler alors extrêmement dure ; il s'agit d'éliminer toute idée de vengeance . Ce n'est pas n'importe quelle alliance ! Obéir à ces lois, c'est s'assurer de la bénédiction de Dieu : "Il vous comblera de Ses bienfaits ." Difficile ? Moïse insiste : ce n'est pas hors de portée : " Les commandements que je vous communique ne sont pas difficiles à comprendre, ni hors d'atteinte pour vous . Cette Parole du Seigneur, elle est tout près de vous, dans votre bouche et dans vos coeurs, et vous pouvez la mettre en pratique ."  Moïse va bénir les 12 tribus d'Israërl, un encouragement pour tous à avancer, confiants dans l'avenir ( chapitre 33 )

 

 

          deu 2Transmettre : " Ces commandements, tu les enseigneras à tes enfants ... , cette alliance concerne tous nos ascendants ."  La loi qui vient de Dieu indique une direction, donne les moyens sûrs d'arriver au but, elle montre le chemin vers Lui, elles est le support nécessaire sur lequel on s'appuiepour avancer, elle permet d'éviter les chutes, les égarements . Les textes de lois seront placés dans le coffre de l'Alliance, non pas enfermés et destinés à l'oubli, mais donnés en héritage aux générations futures .      

 

 

 

          deu3   Le livre s'achève par l'évocation de cette figure unique, Moïse, un serviteur, un p ro phète, un porte-parole, un confident . ECOUTER  = OBEIR  = AIMER  = VIVRE !

 

 

 

 

 

 

                Et nous ? Prenons-nous suffisamment au sérieux cette Parole de Dieu ? Elle peut nous aider à sortir de nos enfermements et de nos égoïsmes ! Pour en devenir plus familiers, pourquoi ne pas participer à la rencontre mensuelle du groupe biblique ? Sommes-nous convaincus que l'Ecriture est une nourriture indispensable ? Il ne s'agit pas de prouesses intellectuelles, il suffit de la laisser résonner et travailler en nous, avec le secours du Saint-Esprit ! Et ne restons pas seuls dans notre petit coin : soyons prêts à témoigner de nos convictions !

  deu4

 

      ZeBible nous propose un programme de lecture du Deutéronome, avec les clés données, c'est tout un itinéraire que nous pouvons parcourir : nous rappeler les bienfaits de Dieu ( chapitre 5 ) ; aider les autres, aimer sans compter, être attentifs aux pauvres ( ch. 26 ) ; un bonheur reçu à transmettre ( cg.4 et 6 ) ; des paroles essentielles pour vivre ! ( ch.6 )

 


Published by paroissedelasaintefamille - dans Divers
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 15:16

Le livre des Nombres

 

 

 

     Il insiste sur les recensements ( il s'agit de compter pour chaque tribu le nombre d'hommes capables de combattre ), donne des instructions pour organiser le quotidien ( le peuple en a besoin ) après la sortie d'Egypte . C'est une sorte de carnet de voyage à travers le désert jusqu'au but  : l'entrée en Terre Promise . Chacun se voit confier une responsabilité : la tribu de Lévi par exemple assurera le service du Seigneur en veillant scrupuleusement sur la Tente de la Rencontre, là où Dieu sera plus particulièrement présent .

 

     Mais pourquoi autant de détails, même pour la réparation des préjudices causés par les jalousies et les querelles de familles ? Le partage des territoires, le droit d'héritage des femmes, le partage du butin, le droit d'asile ... ? Peut-être pour donner une image un peu idéale d'un peuple fort, bien organisé . Mais aussi pour exprimer que toute la vie du croyant, même dans ses aspects les plus quotidiens, se passe sous le regard de Dieu .

 

nombres1-copie-1.jpg

 

        La bénédiction ( chapitre 6, versets 24 -26 ) n'est pas une simple formule, mais la marque de la bonté de Dieu envers Son peuple . C'est un engagement de Dieu, c'est une parole efficace . Une communication privilégiée s'établit avec Moïse lors de nombreux entretiens en tête à tête . C'est ainsi que Dieu Lui-même entre en contact avec les hommes, avec tous les hommes . Ses paroles s'adressent à tous les hommes de bonne volonté qui veulent bien les écouter . Et nous : comment les recevons-nous ? Moïse dressera un bilan-souvenir de ce périple, aucune génération ne pourra oublier les épreuves des ancêtres . Et nous : que retenons-nous dans notre propre histoire mêlée de succès et d'échecs ? Dieu enverra une "fumée" à Son peuple, un signe pour le guider . Et nous ? Vatican II nous demande d'être attentifs aux "signes des temps" qui peuvent nous aider à voir autrement notre vie personnelle et collective, où Dieu est toujours présent et agissant ...

 

nombres 3

 

        Mais bien vite des plaintes, des contestations vont s'élever, les Israélites vont regretter "le bon temps" en Egypte où pourtant ils vivaient dans les souffrances de l'esclavage ! La promesse semble bien lointaine ... Quelle aventure ! Moïse va s'épuiser devant leur découragement . Les défaitistes vont s'opposer à ceux qui gardent confiance quand les éclaireurs reviennent d'une première exploration aux frontières de la Terre Promise . Moïse, Aaron, Josué, Caleb : quatre contre tous ! Mais c'est oublier qu'il s'agit avant tout du projet de Dieu ! Et nous : ne nous arrive-t-il pas aussi de céder à la pression de la majorité ?

 

       Face à ce choix, la colère de Dieu se manifeste : ce n'est que la 2ème génération qui pourra entrer en Terre Promise, après 40 ans d'errance des aînés . Mais Dieu n'a pas abandonné Sa promesse ! Les châtiments, la mort cruelle des ennemis, les menaces pour les indigènes ont de quoi nous choquer, mais il s'agit de détruire toute forme d'idolâtrie . Toute cette histoire, c'est la trame de la vie quotidienne des hommes . C'est Dieu qui révèle Son mystère, c'est-à-dire Son projet, Son plan, Son dessein pour l'humanité . Beaucoup plus qu'une information pour satisfaire notre curiosité, c'est une manifestation en actes . Et nous : en restons-nous à cette définition qu'on apprenait par coeur dans le catéchisme d'avant le Concile "Dieu est un pur esprit infiniment parfait " ?  Pour les Sémites, le Seigneur est Celui qui les a fait sortir d'Egypte . Combien cette Parole peut devenir pour nous source de lumière !

 

nombres-2.jpg

Published by paroissedelasaintefamille - dans Divers Apprendre de la Bible
commenter cet article