Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 16:04

Le livre des Actes des Apôtres Ch 25 à 28

 

 

          Ch 25, 1-12 : Un nouveau gouverneur ajourne le moment de rendre justice à Paul . Celui-ci , bien déterminé à faire éclater la vérité, et comme citoyen romain, en appelle à l’Empereur.

 

          Ch 25, 13-27 : Il semble anormal de l’emprisonner sans préciser les charges qui pèsent contre lui …

 

          Ch 26 : Paul insiste sur sa qualité de « bon » juif et renouvelle le récit de sa conversion. « J’espère en la promesse que Dieu a faite à nos ancêtres.» Les versets 16-18  apparaissent comme un condensé du contenu de l’Evangile.  19 – 23 : Paul a obéi à l’appel du Seigneur, a tenu bon grâce au secours de Dieu. Son message s’inscrit dans la continuité de Moïse et des Prophètes. L’œuvre du témoins du Christ, inspirée de Son Esprit, n’est autre que l’œuvre de   Jésus  ressuscité.  Sa Foi s’exprime avec force (24 – 32)

 

          Ch 27 : Voilà Paul embarqué, sous la surveillance d’un centurion romain. La navigation est très risquée. Est-il possible de naviguer encore quand plus rien n’est stable et que la tempête fait rage ? D’où viendra le secours ? C’est dans ces moments que se vérifie la confiance en Dieu :  «  N’ aie  pas  peur ! » (27 , 24) Dieu ne jette pas les hommes dans la tempête (pas seulement en mer). Ceux-ci utilisent toutes leurs capacités pour lutter. Dieu demeure avec eux dans le tumulte et les aidera, à Sa mystérieuse façon, à parvenir sur l’autre riv . Face aux dangers mortels, Paul agit surtout en rassembleur et montre de nouveau une foi inébranlable (27 , 25)

 

          28 , 1 – 10 : Après un sauvetage miraculeux, les hommes reçoivent un accueil plein de gentillesse à Malte. La Bonne Nouvelle va y être également annoncée.

 

Versets 11 – 16 : Paul aurait pu appréhender l’accueil qui lui serait réservé à Rome. Le voici placé en résidence surveillée. Il lance une nouvelle protestation d’innocence (17 – 22) Il s’agit d’ouvrir l’esprit et le cœur à des réalités que ses auditeurs n’entrevoyaient même pas. Pas comme ces représentants de commerce qui arrivent à convaincre des gens trop naïfs d’acheter des objets dont ils n’ont pas besoin ! Pas comme une secte, avec des assaillants qui veulent imposer ce qu’ils prétendent être la vérité !

 

Versets 23 – 31 : la foi ne se trouve pas au bout d’une liste d’arguments venus de l’extérieur. Il  faut  des  hommes  et  des  femmes  dont  les   paroles  et  des  actes  posent  question : d’où leur vient cet amour ? cette fraternité ? cette confiance ?  Des hommes et des femmes dont la vie porte les couleurs de l’Evangile  et  laisse résonner la Parole du Christ !  « Souvent nous trouvons , parmi les fidèles, des petites vieilles simples qui n’ont pas fini l’école élémentaire, mais qui parlent des choses mieux qu’un théologien, parce qu’  elles  ont  l’ Esprit  du  Christ. Paul n’avait pas suivi les cours au Latran ou à la Grégorienne, mais  il  parlait  suivant  l’ Esprit  de  Dieu. » (1)

          Comme au temps de Paul, aujourd’hui aussi, des personnes innocentes sont jetées en prison ; la haine de l’autre, différent par sa religion, entraîne guerres et persécutions ; des citoyens s’opposent quand des privilèges sont accordés à une poignée de nantis, quand la misère des  migrants  est acceptée dans l’indifférence générale. Avec une conscience éclairée par l’Evangile, les chrétiens se doivent de travailler à la civilisation de l’amour. Debout pour vivre l’Evangile ! Que le Seigneur accroche, amarre, notre vie à sa Parole de lumière !

 

Résultat de recherche d'images pour "coeur avec des mains"

 

« Dans la vie, des  tribulations  nous attendent : le fait de passer par des moments sombres, difficiles, fait partie de la vie. Paul  conseille  d’ entrer  dans  le   Royaume  de  Dieu  par  de  nombreuses  tribulations. Il s’ agit de la lutte chrétienne …Un chrétien peut les supporter en s’en remettant au Seigneur : Lui seul est capable de nous donner la persévérance dans la Foi, l’Espérance. Seigneur, je te confie cela, fais-le aller de l’avant ! Belle prière chrétienne ! Et  Lui  nous répond par la paix ! » (2)

          Paul continue d’annoncer, d’enseigner, avec une assurance totale (28 , 30 – 31). Car aucun obstacle humain ne saurait entraver le message du Salut !  «L’ Apôtre rendra le témoignage suprême de sang sous l’Empereur Néron à Rome. En raison de la jalousie et de la discorde, il fut obligé de nous montrer comment on obtient le prix de la patience. Après avoir prêché la justice au monde et être parvenu jusqu’aux frontières extrèmes de l’Occident, il subit le martyre. C’est ainsi qu’il partit de ce monde et rejoignit le lieu saint, devenu par cela le plus grand modèle de persévérance. » (3)

          Que  l’ Esprit Saint vienne en nous nous inspirer des actes … d’ apôtres !

 

  1.  : Méditation matinale du Pape François , le 2 sept. 2014
  2.  : id . le 5 mai 2015
  3.  : Benoît XVI , citant un de ses prédécesseurs du 1er siècle , le 25 oct . 2006
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 20:30

Actes  des  Apôtres : 21,18  à  24,27

 

       21 , 17-36 : Paul rend compte de son ministère parmi les païens , ce qui amène ses frères à glorifier Dieu . Il rappelle la décision qu’il a prise. Mais des rumeurs circulent et il doit prouver qu’il ne renie pas son appartenance au peuple de Dieu. Les Anciens considèrent qu’il a loyalement fait appliquer les décrets dans les communautés qu’il a fondées. Le voilà reconnu par ses farouches adversaires qui suscitent une émeute et bientôt arrêté .

« Paul a affronté des épreuves difficiles, exerçant avec une générosité absolue ce qu’il appelle le souci de toutes les Eglises. Nous voyons un engagement qui ne s’explique que par une âme réellement fascinée par la lumière de l’Evangile, amoureuse du Christ, une âme soutenue par une  conviction profonde : il est nécessaire d’apporter au monde la lumière du Christ, d’annoncer  l’Evangile à tous. »  (1)

 

          21 , 37 – 22 , 24 : Face à la foule, Paul essaie de se justifier et dans un vibrant plaidoyer fait une nouvelle fois le récit de sa conversion et de sa vocation .

 

          22 , 30 – 23 , 11 : Le voici devant le Grand Conseil, sûr de lui. L’humilité chrétienne ne consiste pas à tout accepter , passivement ! Le témoignage du croyant implique aussi d’oser remettre en place ceux qui détiennent un pouvoir et qui en abusent . C’est avec une grande audace qu’il déclare (23 , 6 ) : « c’est parce que j’espère en la Résurrection des morts que je suis mis en jugement . »

 

« Le point essentiel pour Paul, c’est d’être témoin de la Résurrection .Arrêté et accusé, il indique quel est le sens de sa prédication … Pourquoi la Résurrection est-elle pour lui  et pour nous aujourd’hui un thème aussi déterminant ? Paul donne solennellement une réponse au début de sa lettre aux Romains :la nouveauté de la Résurrection  consiste dans le fait que Jésus , élevé de l’humilité de Son existence terrestre, est constitué Fils de Dieu … C’est pourquoi avec la Résurrection commence l’annonce de l’Evangile à tous les peuples … Cela comporte d’importantes conséquences pour notre vie de Foi : nous sommes appelés à participer jusqu’au plus profond de notre être à tout l’événement de la mort et de la Résurrection du Christ   et   nous croyons que  nous  vivrons  aussi  avec  Lui . » (2)

 

       23 , 11 :  « Courage ! Tu m’as rendu témoignage ici , à Jérusalem et il faut aussi que tu le fasses à Rome. »  Le Seigneur, apparu à Paul , lui assure que rien ne saurait contrecarrer sa volonté .

« Seul l’Esprit Saint nous donne la force d’annoncer Jésus Christ jusqu’au témoignage final …Aujourd’hui  aussi  le  message  de  l’ Eglise  est  le  message  du  chemin  de  la    franchise, du  courage  chrétien. L’ Esprit Saint est le seul qui est capable de nous donner cette grâce du courage d’annoncer Jésus Christ . Nous ne faisons pas de publicité pour avoir plus de membres dans notre société spirituelle ! Ce que le chrétien fait , c’est d’annoncer avec courage et cette annonce provoque   cet  émerveillement  qui  nous  fait  aller  de  l’ avant . »  (3)

 

          23 , 12  -  24 – 27 :  Le fanatisme religieux conduit à un haut degré de haine . Le conflit entre les juifs concerne –t-il  vraiment la justice romaine ? Paul est accusé « officiellement » d’avoir semé la révolte et profané le Temple . ..

 

 

 

  1. Catéchèse de Benoît XVI   le 27 août 2008
  2. Id. le 5 novembre 2008
  3. Méditation matinale du Pape François le 13 avril 20015

 

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 15:59

Télécharger le numéro du mois de juin

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Bulletin mensuel
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 21:40

Tous à Moulins !

 

Ce matin, lundi de Pentecôte, nous sommes partis tôt, non pas pour aller à l'école ou au collège, mais pour la sortie KT. Les 4 années étaient rassemblées. Nous étions donc environ 70 à monter dans les bus et une dizaine de catéchistes pour nous encadrer. Le Père Broult et André le diacre, étaient de la partie. Difficile de faire sans eux !  Des copains étaient partis en vacances, d'autres étaient en famille et d'autres encore avaient préféré rester devant leur tablette ou leur télé. Dommage pour eux !

La journée fut bien remplie : Le matin a commencé sur les chapeaux de roue avec un grand jeu de l'oie pour faire découvrir les 7 sacrements . Epreuves de réflexion, épreuves de concentration, épreuves sportives. Le grand parc de la Maison diocésaine St Paul, nous a permis de prendre toute la place qu'il nous fallait. Et on a compté 5 gouttes de pluie, même pas de quoi sortir les Kways !

Déjeuner pique-nique, partie de foot pour les gars, détente pour tous.

Puis l'après-midi a été consacré à des visites plus culturelles : la cathédrale, le fameux triptyque de Moulins, le musée de la Visitation avec la collection d'objets liturgiques et les broderies des Soeurs Visitandines et une visite de la vieille ville avec le jacquemart , les vieilles rues, les maisons à colombage et ... la Mal Coiffée . La qui ? Le mieux c'est de venir la rencontrer à Moulins, vous comprendrez tout de suite !

Puis direction l'église du Sacré-Coeur pour célébrer ensemble la messe et finir la journée tournée vers le Seigneur. Après tout, c'est grâce à Lui qu'on était tous ensemble.

Bien sympa la journée, franchement les copains qui sont restés devant les tablettes, vous auriez dû venir... Pas de problème, on vous préviendra : l'année prochaine on remet ça !

 

 

 

Voyage KT à Moulins
Voyage KT à Moulins
Voyage KT à Moulins
Voyage KT à Moulins
Voyage KT à Moulins
Voyage KT à Moulins
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Jeunes
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 15:14

La  3ème mission de Paul

 

(Actes, Ch 19  à 21,17)

 

          Paul fait d’Ephèse le centre de son 3ème voyage missionnaire ; de là , il rayonne dans toute la région . Il y forme des disciples , mais son séjour n’est pas de tout repos … Luc aborde des thèmes variés : l’affermissement des communautés par une nouvelle visite , la venue de l’Esprit Saint , la diffusion de la Bonne Nouvelle , la multiplication des prodiges , la croissance de la Parole , la critique de l’appât du gain , la dénonciation des idoles …

 

          « Annoncer la Parole (19,20) : concrètement cette parole est constituée par la Croix et la Résurrection du Christ , dans lesquelles les Ecritures se sont révélées . Ce Mystère annoncé dans la Parole se réalise dans les Sacrements et devient ensuite réalité dans la charité chrétienne. L’œuvre évangélisatrice de Paul n’a pas d’autre finalité que d’implanter la communauté des croyants dans le Christ. » (1)

 

 

          Ch. 20 : Le regard s’oriente vers l’avenir , vers Jérusalem et bientôt Rome . Paul va affronter l’humiliation et la prison . L’évocation du triomphe de la vie (20 , 1-12) sonne comme un encouragement . Paul prononce un discours d’adieu (20 , 17-38) destiné aux responsables des communautés et aux anciens .Des problèmes sont apparus dans les églises locales : comment s’organiser ? comment se situer face au judaïsme et aux autorités romaines ? comment ne pas se laisser endoctriner par le premier venu ? Nous pouvons brosser un portrait de ces  responsables  , qui aujourd’hui aussi ne doivent pas être des commandants en chef qui décident de tout à leur guise , ni des PDG qui donnent des ordres à exécuter !  Leur  mission  prend  source  dans  le  Christ . Ils célèbrent le Christ. Ils animent , ils mettent en mouvement , ils font souffler le vent de l’Evangile . Ils coordonnent leurs efforts et font appel aux capacités de tous . Ils maintiennent la communauté éveillée à la nouveauté de l’Evangile . Ils veillent les uns sur les autres pour s’éclairer . Ils ont le souci de l’unité . Leur mission n’est ni un honneur , ni une distinction , c’est une responsabilité . Leur premier travail est de manifester , par leur vie , l’humilité du Christ Lui-même . Les responsables sont donc des témoins et des serviteurs .

 

          « L’Eglise a été présente dans les pensées , le cœur et l’activité de Paul . Elle le fut dans la mesure où il fonda de nombreuses Eglises dans les différentes villes où il se rendait en tant qu’évangélisateur . Certaines de ces Eglises furent sources  de préoccupations et de déceptions … Il  se  sentait  lié  aux  communautés  qu’ il  avait  fondées , d’ une  manière  non  pas  froide  et  bureaucratique  , mais  intense  et  passionnée . »  (2)

 

          «  Il  y  a  plus  de  bonheur  à  donner  qu’ à  recevoir » (20 , 35) L’attention aux pauvres est un devoir pour  toute communauté . On sait avec quelle force , aujourd’hui , le Pape François nous le rappelle sans cesse  , et particulièrement dans  la Joie de l’Evangile : au n° 187 , 188 , 192 , 195 , 197 , 198 , 199 … Oui , « les pauvres ont une place de choix dans le cœur  de Dieu ! » . Ce sont , aujourd’hui ,  « les sans-abri , les toxico-dépendants , les réfugiés , les populations indigènes, les personnes âgées seules et abandonnées , les migrants , nos frères esclaves dans la petite usine clandestine , dans le réseau de prostitution , dans la mendicité … les femmes qui souffrent de situations d’exclusion , de maltraitance et de violence… »  (n° 210 – 212)

 

 

 

          Ch. 21 : Luc met en parallèle  la monté de Jésus à Jérusalem avant sa mort  et  la vie de Paul . Ce n’est pas seulement le rappel d’un souvenir .  « Que  la  volonté  du  Seigneur  se  fasse ! » (21 , 14) :  Luc invite ses lecteurs à faire comme Paul , à suivre la même route que Jésus , à  entrer  dans  la  volonté  de  Dieu .

« C’est l’ensemble du dessein de Dieu : que nous devenions ses fils en Jésus … Chaque croyant peut redire cette invocation aux heures d’épreuve , de fatigue , de souffrance , alors qu’il lui coûte de faire la volonté de Dieu … Mais c’est aussi éprouver de la joie à la voir s’accomplir en nous-mêmes  ou  dans le monde . C’est l’invocation des hommes et des femmes en si grand nombre qui engagent toutes leurs forces pour que triomphent la justice , l’honnêteté et la paix … Qu’elle s’accomplisse dans le sillage de Marie ! Sans comprendre tout , elle adhérait à tout . Chaque jour, elle a dû recommencer à reconnaître Dieu dans sa vie autrement qu’elle ne l’avait prévu . Jour après jour, elle a continué à croire que c’étaient des merveilles que le Seigneur faisait ainsi dans la pauvreté, la déception, la souffrance, le déchirement de Sa servante … Ce n’est ni la précipitation d’une générosité orgueilleuse ou présomptueuse,  ni la résignation ! »  (3)

 

 

 

  1.  : catéchèse de Benoît  XVI le 15 oct 2008
  2.  : id , le 22 nov 2006
  3.  : Cardinal Martini , ancien Archevêque de Milan
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 04:10

Dossier

 

Le jour de l'Ascension, quarante jours après le dimanche de Pâques, jour de la Résurrection, et dix jours avant la Pentecôte, l'Église célèbre l'élévation du Christ.

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Messes
commenter cet article
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 11:03

« La  famille,  milieu  où  on  apprend  à

  communiquer  dans  la  proximité . »

 

 

        Rien de surprenant à ce que la famille , entre deux Synodes qui lui sont consacrés , soit le point de référence de la 49ème Journée Mondiale des Communications Sociales le 17 mai 2015. Après avoir évoqué les formes de dialogues , de relations qui se nouent dans la famille , le Pape François aborde l’existence des médias modernes , devenus «indispensables pour les plus jeunes :

          « ils peuvent  favoriser  le  communication s’ils aident à dire et à partager , à rester en contact avec ceux qui sont éloignés , à rendre possible la rencontre.  Mais ils peuvent tout aussi bien  l’ entraver s’ils deviennent un moyen de se soustraire à l’écoute , de s’isoler…Dans  ce  domaine  ,  les parents  sont  les  premiers  éducateurs . Ils ne doivent pas être laissés seuls : la  communauté  chrétienne  est  appelée  à  être  à  leurs  côtés  pour qu’ils sachent enseigner aux enfants à vivre dans un monde de communication , conformément aux critères de la dignité de la personne humaine  et  du bien commun . »

          Un  défi : «  réapprendre  à  dire , pas seulement à produire et à consommer l’information .L’information est importante , mais elle n’est pas suffisante , parce que trop souvent elle simplifie , oppose … »

          Une  chance « rétablir un regard capable de reconnaître que  la famille continue d’ être une très grande ressource , et pas seulement un problème ou une institution en crise . »

 

 

 

 

 

 

L’intégralité  du  message  du  Pape  est  sur  le  site  du  Vatican  (rubrique « Messages »)  ,  accessible  sur  la page d’accueil  de notre  blog paroissial .

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Merci Jean-Pierre
commenter cet article
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 16:46

[ Extrait de l'Eau Vive, bulletin de la paroisse Sainte Marie à Montluçon ]

 

 

La fatigue du prêtre,

dans le cœur de Dieu et l’intercession de Marie

 

         Notre fatigue, chers prêtres, est comme l’encens qui monte silencieusement vers le ciel (cf. Ps 140, 2; Ap 8, 34). Notre fatigue va droit au cœur du Père...

            Revoyons les engagements des prêtres, que la liturgie nous proclame : porter aux pauvres la Bonne Nouvelle, annoncer la libération aux prisonniers et la guérison aux aveugles, donner la liberté aux opprimés et proclamer l’année de grâce du Seigneur. Isaïe dit aussi soigner ceux qui ont le cœur brisé et consoler les affligés. Ce ne sont pas des tâches faciles, ce ne sont pas des tâches extérieures, comme le sont par exemple les activités manuelles – construire une nouvelle salle paroissiale, ou tracer les lignes d’un terrain de football pour les jeunes du patronage…; les tâches mentionnées par Jésus engagent notre capacité de compassion, ce sont des tâches dans lesquelles le cœur est « mu » et ému. Nous nous réjouissons avec les fiancés qui se marient, nous rions avec l’enfant qu’ils font baptiser ; nous accompagnons les jeunes qui se préparent au mariage et à la famille ; nous nous affligeons avec celui qui reçoit l’onction sur un lit d’hôpital ; nous pleurons avec ceux qui enterrent une personne chère… Tant d’émotion… Si nous avons le cœur ouvert, cette émotion et tant d’affection fatiguent le cœur du pasteur. Pour nous, prêtres, les histoires de nos gens ne sont pas un bulletin d’information : nous connaissons nos gens, nous pouvons deviner ce qui se passe dans leur cœur ; et le nôtre, en souffrant avec eux, s’effiloche, se défait en mille morceaux, il est bouleversé et semble même mangé par les gens : prenez et mangez. C’est la parole que le prêtre de Jésus chuchote constamment quand il prend soin de son peuple fidèle : prenez et mangez, prenez et buvez… Et ainsi notre vie sacerdotale se donne dans le service, dans la proximité du peuple de Dieu… qui toujours, toujours fatigue.

            Soyez sûrs que la Vierge Marie se rend compte de cette fatigue, et la fait remarquer tout de suite au Seigneur. Comme Mère, elle sait comprendre quand ses fils sont fatigués et elle ne pense à rien d’autre. Elle nous dira toujours, lorsque nous venons à elle : « Bienvenue ! Repose-toi, fils. Après nous parlerons… Ne suis-je pas là, moi qui suis ta Mère. Et elle dira à son Fils, comme à Cana : « Ils n’ont plus de vin » (Jn 2, 3).

 

Extraits de l’homélie du pape François

lors de la messe chrismale du Jeudi Saint, 2 avril 2015.

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 19:03

Les  Actes  des  Apôtres  ( ch 15  à  18 )

 

          Ch . 15 :  « L’ Assemblée de Jérusalem se déroula à un moment de tension importante au sein de la communauté des origines . Fallait-il demander aux païens qui adhéraient à Jésus-Christ la circoncision ? Pouvait-on les laisser libres de la Loi de Moïse , c’est-à-dire de l’observance des normes nécessaires pour des hommes justes , qui obtempèrent à la Loi , et libres des normes concernant les aliments purs et impurs , et le Sabbat ? » (1)

 

Pierre présente (versets 7 à 11)une synthèse de sa prédication en Judée : « Nous sommes sauvés par   la  g r â c e   du   S e i g n e u r  J é s u s  ,  de la même manière qu’eux . » Paul et Barnabé confirment comment Dieu Lui-même a été à l’œuvre dans leur mission . Quant à Jacques , soucieux de ne pas rompre la communion , il propose un compromis qui permet l’apaisement . L’affirmation du verset 28  « l’Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé … » pourrait nous paraître un peu osée , ce serait oublier que  « l’ E s p r i t , qui agit dans toute l’Eglise , conduit les Apôtres pour entreprendre de nouvelles routes en vue de réaliser Ses projets : c’ est  Lui  l’artisan principal de l’édification de l’Eglise . » (1)

15 . 36 -41 : Paul poursuit sa mission avec de nouveaux collaborateurs , Silas et Thimotée . La route est pleine d’imprévus ; la Parole de Dieu n’est pas confiée à des surhommes et il arrive à Paul d’être parfois en désaccord avec son entourage . Mais pourquoi faudrait-il cacher les divergences ? Pour donner l’impression de bien s’entendre ? Une communauté chrétienne n’est pas un club de bienséance où il faudrait sauvegarder une image d’harmonie  au détriment du dynamisme indispensable pour communiquer l’Evangile   !

 

           Et c’est grâce à un élan retrouvé , pas une avancée conquérante , que  « les Eglises se fortifiaient dans la Foi et grandissaient en nombre de jour en jour. » (16 . 5) Difficile de résister à la Bonne Nouvelle ! Le gardien qui veille sur Paul et Silas , jetés injustement en prison , remettant en question le sens profond de sa vie face à leur comportement ,  demande : Que dois-je faire pour  ê t r e   s a u v é ? » Il reçoit aussitôt la réponse claire , véritable condensé de la Foi :  « Crois  au  Seigneur  Jésus   et   tu seras sauvé ! » Baptisé sur le champ , le voilà  « r e m p l i   de   j o i e  d’ avoir cru en Dieu . » Et nous , sommes-nous joyeux de  L’ avoir  rencontré ?  « Nous avons peur de la proximité de Jésus . Cette attitude explique pourquoi il y a tant de chrétiens dont la vie semble un enterrement perpétuel . Des chrétiens qui se meuvent mieux   non pas dans  la  lumière  de  la  joie  , mais dans les ombres. Tout comme ces animaux qui ne réussissent qu’à sortir la nuit . Comme les chauves-souris ! Il y a des chrétiens chauves-souris  … Jésus donne la joie , la joie d’être chrétien , de Le suivre de près , d’aller sur les routes des Béatitudes avec Lui . » (2)

 

          Ch 17 : A Thessalonique , Paul et Silas connaissent un certain succès , mais aussi l’hostilité de Juifs « remplis de jalousie » : le message des missionnaires dérange ! Paul gardera un souvenir plutôt pénible de son séjour à Athènes . il s’adresse au tout venant sur la place publique et le voilà aussi confronté à l’élite cultivée de l’humanisme grec . Il va partir de la recherche religieuse des Grecs et des païens , de leurs temples , dieux , croyances , idoles , de la pensée des philosophes . Il essaie de les conduire au Dieu Créateur .  « En réalité , Dieu n’est pas loin de chacun de nous . » (17 .27) Mais il se heurte à un refus quand il parle de la Résurrection ; pour ses auditeurs , il faut être barbare pour croire à de pareilles inepties …Au verset 30 « Dieu appelle maintenant tous les hommes , en tous lieux , à  changer  de  comportement . » il est question de cet aujourd’hui de Dieu qui nous concerne tous . De façon mystérieuse , Dieu S’est révélé à des civilisations très différentes . Chaque peuple est capable , avec son originalité , de recevoir l’Evangile qui l’appelle à être attentif à chaque individu , à soutenir les faibles , à partager . C’est à travers l’amour offert à toux ceux qui sont créés à Son image qu’on Le sert  et  qu’on  Le loue .

 

          CH 18 : direction Corinthe ; Paul y trouve Aquilas et Pricille , déjà chrétiens . Il va exercer chez eux un métier manuel . Cette ville , à la population cosmopolite composée pour moitié d’esclaves , a une renommée de vie de débauche . Ces pauvres , méprisés , seront cependant touchés : « Beaucoup crurent et furent baptisés. » (v.8) Car chacun demeure un être aimé de Dieu ; à chacun , Dieu destine l’intégralité de Son Amour . Paul est exhorté par le Seigneur toujours à l’œuvre à poursuivre :  « N’aie pas peur , continue à parler , ne te tais pas , car je suis avec toi ! » (verset 9et 10)

 

          Porter l’Evangile n’exige pas de lointaines et périlleuses expéditions !  « VOYAGER » , c’est nous rendre d’abord sur le terrain de l’habituelle existence quotidienne : famille , profession , loisirs , engagements …, paroisse  et être solidaires de tous ces hommes qui appellent au secours à cause de la guerre , de la faim , des maladies , des catastrophes , de l’oppression , du désespoir , de la misère , des injustices , du chômage ...

 

 

 

 

 

 

 

 

  1.  Catéchèse de Benoît XVI  le 1er octobre 2008
  2.  Méditation matinale du Pape François le 24 avril 2014
Groupe biblique
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 13:32

Télécharger le numéro du mois de mai

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Bulletin mensuel
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 07:31

Un projet pastoral ? Pourquoi faire ?

 

Pour répondre à l’appel de notre évêque qui nous invite dans sa lettre pastorale «Que devons nous faire ?» à construire dans chaque paroisse un projet pastoral missionnaire pertinent.

Il est en construction. Après avoir consulté largement, équipes et groupes paroissiaux, après l'assemblée paroissiale, le projet commence maintenant à prendre forme. Vous pouvez le consulter en format pdf et laisser vos commentaires sur le blog ou bien dans l'urne laissée à cet effet dans les 3 églises, Commentry, Marcillat et Néris. Vous avez jusqu'au lundi 13 avril pour écrire.

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 05:19

Télécharger le bulletin du mois d'avril.

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Bulletin mensuel
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 18:36
Messe chrismale
Messe chrismale
Messe chrismale
Messe chrismale

Ce soir, les fidèles  tout comme les communautés religieuses ont répondu à l'appel de notre Evêque pour participer à la messe chrismale. Mgr Percerou a concélébré la messe avec les prêtres du diocèse au cours de laquelle le Saint-Chrême a été consacré et les autres huiles bénites.

Pour quelques heures, l'église du Sacré-Coeur de Commentry devenait un peu la "cathédrale du diocèse" ...

 

 

 

 

 

 

Merci à Juliette Moyer pour les photos

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 21:00
Journal paroissial "Aujourd'hui"

 

Edito Mars 2015

 

 

Suivre le Christ durant cette semaine sainte

 

Le Concile Vatican II dans la constitution « Lumen Gentium » nous rappelle que l’eucharistie est la source et le sommet de toute vie chrétienne. Or, l’eucharistie est  le mémorial, au sens de rendre présent, de la mort et de la résurrection du Christ. On comprend alors, que la Semaine Sainte soit le sommet de l’année liturgique, car durant cette Semaine Sainte nous allons déployer, jour après jour, le mystère de notre salut, qui va de l’entrée royale de Jésus à Jérusalem (dimanche des Rameaux) jusqu’à la résurrection du Christ (vigile pascale) en passant par l’institution de l’eucharistie (jeudi Saint), la Passion et la mort sur la croix (vendredi Saint) et le silence du tombeau (samedi Saint).

Voilà pourquoi il est si important de revivre tout cela chaque année, non pas comme un simple anniversaire mais comme un moment durant lequel nous nous souvenons que nous sommes des pèlerins sur cette terre, en marche et que, sur cette progression, nous avons régulièrement besoin d’être fortifiés et renouvelés jusqu’au jour où nous entrerons dans la joie de notre propre résurrection. Ce temps qui se répète chaque année est une grâce, celle d’un chemin où le Christ nous redit sans cesse : « Viens, suis-moi ».

Suivre le Christ, durant la semaine Sainte, c’est avancer, c’est progresser sur le chemin de la sainteté comme le Christ a avancé vers le Golgotha, vers sa mort sur la croix, cette croix dont le Pape François nous dit : « La Croix de Jésus c’est la Parole avec laquelle Dieu a répondu au mal du monde…une parole qui est amour, miséricorde, pardon. Et aussi jugement : Dieu nous juge en nous aimant. Rappelons-nous cela : Dieu nous juge en nous aimant. Si j’accueille son amour je suis sauvé, si je le rejette je me condamne, non à cause de lui, mais de moi-même, parce que Dieu ne condamne pas, Lui seul aime et sauve ».

Car, derrière la croix, derrière le silence du tombeau où tout semble perdu, il y a le tombeau vide du matin de Pâques, il y a la résurrection, sa résurrection, notre résurrection. Car, Saint Paul nous le dit : « Et si le Christ n’est pas ressuscité, notre proclamation est sans contenu, votre foi aussi est sans contenu, …, Si nous avons mis notre espoir dans le Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes. »(1)

Ainsi, revivre chaque année la Semaine Sainte, c’est être toujours en marche à la suite du Christ dans l’espérance d’être un jour avec Lui au ciel.

A tous et à chacun je souhaite de bonnes et saintes fêtes de Pâques.

 

                                               Père Eric

 

 

 

(1) : 1Co15, 14 ;19

 

Télécharger le journal paroissial "Aujourd'hui" du 1er trimestre 2015

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Journal AUJOURD'HUI
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 18:01

Aujourd'hui, 47 enfants se sont retrouvés au centre paroissial, encadrés de leur catéchiste pour une journée de récollection. Ils ont ainsi pu préparer le sacrement de l'eucharistie qu'ils recevront soit lors des messes du 12 avril soit du 10 mai dans la paroisse. 

Le matin fut consacré à la communion : cela veut dire quoi ? Pourquoi communier ? Etre en communion avec qui ? . Dans un 2ème temps, ils ont pu reprendre les temps forts de la semaine sainte, remettre les "épisodes" dans l'ordre et ce que chacune des étapes signifie : Les Rameaux, le jeudi Saint avec la Cène et le lavement des pieds, le vendredi Saint, la veillée pascale, le dimanche de Pâques. Du haut de leur jeune âge, ce n'est pas si évident ...

L'après-midi a été l'occasion de parler du sacrement du pardon, de réconciliation qu'ils ont pu recevoir pour la première fois . Avant de recevoir quelqu'un, on prépare sa venue et on fait le nettoyage, le rangement. C'est un peu pareil avec Jésus qu'ils vont recevoir dans leur coeur, ils ont besoin de bien l'accueillir et de se préparer. A l'église, les objets liturgiques leur ont été expliqué pour se familiariser avec le vocabulaire : calice, encensoir, ambon ...

Une journée bien remplie pour un sacrement qu'ils auront toute une vie pour approfondir. 

On portera tous ces enfants de notre paroisse dans notre prière.

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 08:54

Ces  maladies  dont  nous

 

souffrons  tous …

 

          Après avoir témoigné son « immense gratitude pour l’engagement de toutes les personnes qui travaillent dans l’Eglise » , le Pape François souligne dans  la joie de l’ Evangile  que  « nous sommes tous sous l’influence de la culture actuelle mondialisée, limités et conditionnés par des valeurs et de nouvelles possibilités  … et ce jusqu’à nous rendre malades » (n° 77) . De quelles maladies s’agit-il ?

 

          Ceux qui  « ne se soucient pas de la rencontre avec les autres, de l’engagement dans le monde, de l’évangélisation ;  qui développent un complexe d’infériorité et occultent leur identité chrétienne ; qui agissent comme si Dieu n’existait pas, décident comme si les pauvres n’existaient pas ;  qui s’attachent à la sécurité économique ou à des espaces de pouvoir et de gloire humaine   … »  souffrent d individualisme

Remède  « donner, avec  enthousiasme, sa  vie  pour  les  autres  dans  la  mission. »

 

 

         

           Ceux qui « fuient tout engagement apostolique ; vivent leurs activités sans spiritualité ; conduisent des projets irréalisables ; veulent que tout tombe du ciel ; donnent une plus grande attention à l’organisation qu’aux personnes ; sont impatients d’arriver à des résultats immédiats ; ceux dont la Foi s’affaiblit et dégénère en mesquinerie…» restent «  enveloppés  dans  une  lassitude  paralysante,  s’ attachent  à  une  tristesse  douceâtre  et  se transforment  en   momies de musées . »

Remède :  « répondre  joyeusement  à l’amour  de Dieu et retrouver l’ Espérance. »

 

 

          Les  « prophètes de malheur qui annoncent toujours des catastrophes  (citant ici Saint Jean XXIII) ; ceux que l’échec transforme en pessimistes mécontents et déçus au visage assombri ; ceux qui vivent dans un environnement aride, même dans leur propre famille  ou  leur propre milieu de travail … »  cèdent à un  pessimisme stérile

Remède'Reconnaître la lumière que l'Esprit Saint répand toujours dans l'obscurité ; reconnaître le dessein mystérieux de la Providence ; porter sa croix avec une tendresse combative contre les assauts du Mal ; découvrir de nouveau la joie de croire.'

 

 

 

 

        

        Ceux qui  « s’ enferment sur eux-mêmes ; qui s’enferment dans le soupçon , le manque de confiance permanent , la peur d’être envahi ; qui s’enferment dans une vie privée confortable  ou  un cercle restreint des plus intimes ; qui s’enfuient d’un lieu à l’autre  ou  d’une tâche à l’autre , sans créer de liens profonds et stables … »  gardent  des  comportements  défensifs .

Remèdes :  « découvrir  et  transmettre  la  mystique  du  vivre  ensemble  ,   de  se  soutenir  ,  de  vivre  une  expérience  de  fraternité   ;  courir  le  risque  de  la  rencontre   ;  répandre  la  révolution  de  la  tendresse   ;  accepter  les  autres  comme   compagnons  de  route  ,  sans  résistance  intérieure   ;   apprendre   à    d é c o u v r i r    J é s u s     dans  le   v i s a g e   des   autres  ,  dans   l e u r s   v o i x   ,  dans   l e u r s   d e m a n d e s  … »

 

 

          Les  remèdes  prescrits  sont  à  consommer  sans  modération !

Non  seulement  pendant  le  temps  du  Carême  ,  mais  aussi  pour  soutenir  la  démarche  à  laquelle  notre  Evêque  nous  a  appelés   :   vivre  un  projet  pastoral  missionnaire !

 

 

          

A chaque maladie, son remède
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Merci Jean-Pierre
commenter cet article
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 19:23

C'était ce week-end la 10ème édition de la Grande Saint-Cochon à Mazirat

Pour cet anniversaire, la Banda Follet a décidé de marquer l’événement. Ce furent deux jours sous le signe de la fête avec des bandas venues de toute la France, des animations musicales continues.

Le Père Broult célébrait ce matin la messe à 9 H 30 à l'église de Mazirat. Puis a laissé place aux festivités : buvettes, ambiance, repas animé, stands de vente et de dégustations de produits du terroir, courses de cochon, émotion. Sont venus des gens d'un peu partout, du coin et des départements voisins.

Bravo à La Banda Follet et tous les bénévoles pour leur dévouement et leur accueil. Rendez-vous est pris pour la 11ème année !

 

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 14:59

Télécharger le bulletin n°3

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Bulletin mensuel
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 10:26

Les chapitres 12 ,13 et 14 des Actes des Apôtres

 

 

12. 20-23 La mort d’Hérode : Le Seigneur Se moque des rois de la terre . L’homme qui veut se faire Dieu, voilà le péché par excellence ! Cette disparition fut un réconfort pour les chrétiens persécutés qui ont vu là un signe : la souveraineté de Dieu est plus forte que la puissance des tyrans .

 

12. 24 – 13. 3 L’hostilité des hommes , surtout celle des puissants , font se lever des obstacles, mais ceux-ci ne sauraient arrêter la marche en avant de l’Eglise voulue par le Seigneur. L’Eglise d’Antioche, en particulier s’est beaucoup développée, sous l’ impulsion de l’Esprit-Saint.

13. 4-12 Saul, maintenant appelé Paul va tenir la première place en tant que missionnaire dans le monde gréco-romain .

 

13. 13-52 « Les Apôtres commencent leur témoignage en partant toujours de l’histoire du peuple. Jésus ne se comprend pas sans cette histoire. Le chrétien n’est pas là tout seul. Non. Il appartient au peuple. Nous nous trouvons face à la promesse de Dieu: je ferai de toi un grand peuple. Un chrétien sans histoire, c’est quelque chose de laboratoire, d’artificiel, qui ne peut pas avoir de vie. » (1). Les témoins de la résurrection ont été les compagnons de Jésus depuis la Galilée. Paul et Barnabé continuent d’annoncer la Bonne Nouvelle.

 

        « Comment pouvons-nous connaître Jésus ? On doit beaucoup étudier le Catéchisme. Mais on ne peut pas se limiter à cette étude ! Sans prière, nous ne connaîtrons jamais Jésus et la joie de la célébration est nécessaire : célébrer Jésus dans ses sacrements, là où Il nous donne la vie, la force, la nourriture, le réconfort et la mission. La consigne, c’est de prendre l’Evangile pour y découvrir ce qu’Il a fait, ce qu’Il nous a enseigné de manière à chercher à L’imiter. » (1)

 

Etre déclaré juste : « c’est être accueillis par la miséricorde de Dieu et entrer en communion avec Lui, pouvoir aussi établir une relation beaucoup plus authentique avec tous nos frères …Cette condition de vie ne dépend pas des éventuelles bonnes mœurs,c’est une pure grâce de Dieu (cf Rm 3,24).  Suivons l’exemple de Paul dans notre vie quotidienne : en nous maintenant dans une attitude d’ humilité constante face à Dieu et de louange à son égard . D’autre part, notre appartenance au Christ doit susciter en nous une attitude de confiance totale et de joie immense . » (2)

 

14. 1-28 Paul poursuit sa tâche, pas toujours facile … De retour de mission, il affermit le courage des disciples qui ont besoin d’être exhortés à persévérer dans la foi. Quelle joie d’avoir « ouvert aux nations païennes la porte de la Foi » !

 

           « Paul avait son cœur constant dans l’Esprit Saint . Et  nous tous, si nous voulons trouver un point fixe dans notre vie, nous devons aller à Lui. Il est dans notre cœur, nous l’avons reçu au baptême. C’est lui qui nous donne cette fermeté pour aller de l’avant dans la vie. Comment est mon cœur ? Comme un danseur qui va d’un côté et de l’autre ? Un cœur qui s’effraie? Un cœur qui se cache et a peur de témoigner? Quel est le trésor auquel notre cœur est attaché? »(1)

  1. : méditations matinales du Pape François , mai 2014
  2. : catéchèse de Benoît XVI , 8 novembre 2006

Voir les commentaires

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 18:18

Des  ressources  pour  le   temps  du  CAREME  .

 

      A l’invitation de notre Evêque , « ouvrons en nos vies , grâce  à  nos  rencontres  autour  du  livret  de  Carême , des espaces pour contempler le Christ , visage du Père . »

Les jours , horaires , lieux   de réunions des différents groupes partout dans notre Paroisse : sur le bulletin mensuel de février 2015  (téléchargeable sur le blog paroissial)

 

  •    « Tenez  ferme ! » : Message  de  Carême  du  Pape  François  sur le site du Vatican (accessible sur la page d’accueil de notre blog)

 

  •      Les  Conférences  à  Notre Dame  de  Paris : elles prennent  en 2015 les couleurs de l’ Année de la vie consacrée . Chaque dimanche , du 22 février  au 29 mars . En direct sur  KTO et     France  Culture de 16 h 30 à 17 h 15 . A 21 h sur Radio Notre Dame  et  RCF  . Rediffusions dans la semaine sur KTO .  Internet :  www.ktotv.com  et www.cheminerverspaques.com   Plus de détails sur :  www.notredamedeparis.fr/spip.php?article1934

 

                                                    www.croire.com        ;   www.caremedanslaville.org

 

      D’autre propositions sur le site du Diocèse  , et celui des Evêques de France (tous les deux accessibles à partir du blog de notre Paroisse)

 

                www.panorama-spiritualite.fr    ;   www.prier.presse.fr

 

      Un site qui a fait peau neuve , où on peut poser ses questions à un Prêtre :

                                                       www.cybercure.catholique.fr

 

 

                                                                                          Bonne  route  vers  Pâques !

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article