Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 21:00
Journal paroissial "Aujourd'hui"

 

Edito Mars 2015

 

 

Suivre le Christ durant cette semaine sainte

 

Le Concile Vatican II dans la constitution « Lumen Gentium » nous rappelle que l’eucharistie est la source et le sommet de toute vie chrétienne. Or, l’eucharistie est  le mémorial, au sens de rendre présent, de la mort et de la résurrection du Christ. On comprend alors, que la Semaine Sainte soit le sommet de l’année liturgique, car durant cette Semaine Sainte nous allons déployer, jour après jour, le mystère de notre salut, qui va de l’entrée royale de Jésus à Jérusalem (dimanche des Rameaux) jusqu’à la résurrection du Christ (vigile pascale) en passant par l’institution de l’eucharistie (jeudi Saint), la Passion et la mort sur la croix (vendredi Saint) et le silence du tombeau (samedi Saint).

Voilà pourquoi il est si important de revivre tout cela chaque année, non pas comme un simple anniversaire mais comme un moment durant lequel nous nous souvenons que nous sommes des pèlerins sur cette terre, en marche et que, sur cette progression, nous avons régulièrement besoin d’être fortifiés et renouvelés jusqu’au jour où nous entrerons dans la joie de notre propre résurrection. Ce temps qui se répète chaque année est une grâce, celle d’un chemin où le Christ nous redit sans cesse : « Viens, suis-moi ».

Suivre le Christ, durant la semaine Sainte, c’est avancer, c’est progresser sur le chemin de la sainteté comme le Christ a avancé vers le Golgotha, vers sa mort sur la croix, cette croix dont le Pape François nous dit : « La Croix de Jésus c’est la Parole avec laquelle Dieu a répondu au mal du monde…une parole qui est amour, miséricorde, pardon. Et aussi jugement : Dieu nous juge en nous aimant. Rappelons-nous cela : Dieu nous juge en nous aimant. Si j’accueille son amour je suis sauvé, si je le rejette je me condamne, non à cause de lui, mais de moi-même, parce que Dieu ne condamne pas, Lui seul aime et sauve ».

Car, derrière la croix, derrière le silence du tombeau où tout semble perdu, il y a le tombeau vide du matin de Pâques, il y a la résurrection, sa résurrection, notre résurrection. Car, Saint Paul nous le dit : « Et si le Christ n’est pas ressuscité, notre proclamation est sans contenu, votre foi aussi est sans contenu, …, Si nous avons mis notre espoir dans le Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes. »(1)

Ainsi, revivre chaque année la Semaine Sainte, c’est être toujours en marche à la suite du Christ dans l’espérance d’être un jour avec Lui au ciel.

A tous et à chacun je souhaite de bonnes et saintes fêtes de Pâques.

 

                                               Père Eric

 

 

 

(1) : 1Co15, 14 ;19

 

Télécharger le journal paroissial "Aujourd'hui" du 1er trimestre 2015

Published by paroissedelasaintefamille - dans Journal AUJOURD'HUI
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 18:01

Aujourd'hui, 47 enfants se sont retrouvés au centre paroissial, encadrés de leur catéchiste pour une journée de récollection. Ils ont ainsi pu préparer le sacrement de l'eucharistie qu'ils recevront soit lors des messes du 12 avril soit du 10 mai dans la paroisse. 

Le matin fut consacré à la communion : cela veut dire quoi ? Pourquoi communier ? Etre en communion avec qui ? . Dans un 2ème temps, ils ont pu reprendre les temps forts de la semaine sainte, remettre les "épisodes" dans l'ordre et ce que chacune des étapes signifie : Les Rameaux, le jeudi Saint avec la Cène et le lavement des pieds, le vendredi Saint, la veillée pascale, le dimanche de Pâques. Du haut de leur jeune âge, ce n'est pas si évident ...

L'après-midi a été l'occasion de parler du sacrement du pardon, de réconciliation qu'ils ont pu recevoir pour la première fois . Avant de recevoir quelqu'un, on prépare sa venue et on fait le nettoyage, le rangement. C'est un peu pareil avec Jésus qu'ils vont recevoir dans leur coeur, ils ont besoin de bien l'accueillir et de se préparer. A l'église, les objets liturgiques leur ont été expliqué pour se familiariser avec le vocabulaire : calice, encensoir, ambon ...

Une journée bien remplie pour un sacrement qu'ils auront toute une vie pour approfondir. 

On portera tous ces enfants de notre paroisse dans notre prière.

Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 08:54

Ces  maladies  dont  nous

 

souffrons  tous …

 

          Après avoir témoigné son « immense gratitude pour l’engagement de toutes les personnes qui travaillent dans l’Eglise » , le Pape François souligne dans  la joie de l’ Evangile  que  « nous sommes tous sous l’influence de la culture actuelle mondialisée, limités et conditionnés par des valeurs et de nouvelles possibilités  … et ce jusqu’à nous rendre malades » (n° 77) . De quelles maladies s’agit-il ?

 

          Ceux qui  « ne se soucient pas de la rencontre avec les autres, de l’engagement dans le monde, de l’évangélisation ;  qui développent un complexe d’infériorité et occultent leur identité chrétienne ; qui agissent comme si Dieu n’existait pas, décident comme si les pauvres n’existaient pas ;  qui s’attachent à la sécurité économique ou à des espaces de pouvoir et de gloire humaine   … »  souffrent d individualisme

Remède  « donner, avec  enthousiasme, sa  vie  pour  les  autres  dans  la  mission. »

 

 

         

           Ceux qui « fuient tout engagement apostolique ; vivent leurs activités sans spiritualité ; conduisent des projets irréalisables ; veulent que tout tombe du ciel ; donnent une plus grande attention à l’organisation qu’aux personnes ; sont impatients d’arriver à des résultats immédiats ; ceux dont la Foi s’affaiblit et dégénère en mesquinerie…» restent «  enveloppés  dans  une  lassitude  paralysante,  s’ attachent  à  une  tristesse  douceâtre  et  se transforment  en   momies de musées . »

Remède :  « répondre  joyeusement  à l’amour  de Dieu et retrouver l’ Espérance. »

 

 

          Les  « prophètes de malheur qui annoncent toujours des catastrophes  (citant ici Saint Jean XXIII) ; ceux que l’échec transforme en pessimistes mécontents et déçus au visage assombri ; ceux qui vivent dans un environnement aride, même dans leur propre famille  ou  leur propre milieu de travail … »  cèdent à un  pessimisme stérile

Remède'Reconnaître la lumière que l'Esprit Saint répand toujours dans l'obscurité ; reconnaître le dessein mystérieux de la Providence ; porter sa croix avec une tendresse combative contre les assauts du Mal ; découvrir de nouveau la joie de croire.'

 

 

 

 

        

        Ceux qui  « s’ enferment sur eux-mêmes ; qui s’enferment dans le soupçon , le manque de confiance permanent , la peur d’être envahi ; qui s’enferment dans une vie privée confortable  ou  un cercle restreint des plus intimes ; qui s’enfuient d’un lieu à l’autre  ou  d’une tâche à l’autre , sans créer de liens profonds et stables … »  gardent  des  comportements  défensifs .

Remèdes :  « découvrir  et  transmettre  la  mystique  du  vivre  ensemble  ,   de  se  soutenir  ,  de  vivre  une  expérience  de  fraternité   ;  courir  le  risque  de  la  rencontre   ;  répandre  la  révolution  de  la  tendresse   ;  accepter  les  autres  comme   compagnons  de  route  ,  sans  résistance  intérieure   ;   apprendre   à    d é c o u v r i r    J é s u s     dans  le   v i s a g e   des   autres  ,  dans   l e u r s   v o i x   ,  dans   l e u r s   d e m a n d e s  … »

 

 

          Les  remèdes  prescrits  sont  à  consommer  sans  modération !

Non  seulement  pendant  le  temps  du  Carême  ,  mais  aussi  pour  soutenir  la  démarche  à  laquelle  notre  Evêque  nous  a  appelés   :   vivre  un  projet  pastoral  missionnaire !

 

 

          

A chaque maladie, son remède
Published by paroissedelasaintefamille - dans Merci Jean-Pierre
commenter cet article
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 19:23

C'était ce week-end la 10ème édition de la Grande Saint-Cochon à Mazirat

Pour cet anniversaire, la Banda Follet a décidé de marquer l’événement. Ce furent deux jours sous le signe de la fête avec des bandas venues de toute la France, des animations musicales continues.

Le Père Broult célébrait ce matin la messe à 9 H 30 à l'église de Mazirat. Puis a laissé place aux festivités : buvettes, ambiance, repas animé, stands de vente et de dégustations de produits du terroir, courses de cochon, émotion. Sont venus des gens d'un peu partout, du coin et des départements voisins.

Bravo à La Banda Follet et tous les bénévoles pour leur dévouement et leur accueil. Rendez-vous est pris pour la 11ème année !

 

Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 14:59

Télécharger le bulletin n°3

Published by paroissedelasaintefamille - dans Bulletin mensuel
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 10:26

Les chapitres 12 ,13 et 14 des Actes des Apôtres

 

 

12. 20-23 La mort d’Hérode : Le Seigneur Se moque des rois de la terre . L’homme qui veut se faire Dieu, voilà le péché par excellence ! Cette disparition fut un réconfort pour les chrétiens persécutés qui ont vu là un signe : la souveraineté de Dieu est plus forte que la puissance des tyrans .

 

12. 24 – 13. 3 L’hostilité des hommes , surtout celle des puissants , font se lever des obstacles, mais ceux-ci ne sauraient arrêter la marche en avant de l’Eglise voulue par le Seigneur. L’Eglise d’Antioche, en particulier s’est beaucoup développée, sous l’ impulsion de l’Esprit-Saint.

13. 4-12 Saul, maintenant appelé Paul va tenir la première place en tant que missionnaire dans le monde gréco-romain .

 

13. 13-52 « Les Apôtres commencent leur témoignage en partant toujours de l’histoire du peuple. Jésus ne se comprend pas sans cette histoire. Le chrétien n’est pas là tout seul. Non. Il appartient au peuple. Nous nous trouvons face à la promesse de Dieu: je ferai de toi un grand peuple. Un chrétien sans histoire, c’est quelque chose de laboratoire, d’artificiel, qui ne peut pas avoir de vie. » (1). Les témoins de la résurrection ont été les compagnons de Jésus depuis la Galilée. Paul et Barnabé continuent d’annoncer la Bonne Nouvelle.

 

        « Comment pouvons-nous connaître Jésus ? On doit beaucoup étudier le Catéchisme. Mais on ne peut pas se limiter à cette étude ! Sans prière, nous ne connaîtrons jamais Jésus et la joie de la célébration est nécessaire : célébrer Jésus dans ses sacrements, là où Il nous donne la vie, la force, la nourriture, le réconfort et la mission. La consigne, c’est de prendre l’Evangile pour y découvrir ce qu’Il a fait, ce qu’Il nous a enseigné de manière à chercher à L’imiter. » (1)

 

Etre déclaré juste : « c’est être accueillis par la miséricorde de Dieu et entrer en communion avec Lui, pouvoir aussi établir une relation beaucoup plus authentique avec tous nos frères …Cette condition de vie ne dépend pas des éventuelles bonnes mœurs,c’est une pure grâce de Dieu (cf Rm 3,24).  Suivons l’exemple de Paul dans notre vie quotidienne : en nous maintenant dans une attitude d’ humilité constante face à Dieu et de louange à son égard . D’autre part, notre appartenance au Christ doit susciter en nous une attitude de confiance totale et de joie immense . » (2)

 

14. 1-28 Paul poursuit sa tâche, pas toujours facile … De retour de mission, il affermit le courage des disciples qui ont besoin d’être exhortés à persévérer dans la foi. Quelle joie d’avoir « ouvert aux nations païennes la porte de la Foi » !

 

           « Paul avait son cœur constant dans l’Esprit Saint . Et  nous tous, si nous voulons trouver un point fixe dans notre vie, nous devons aller à Lui. Il est dans notre cœur, nous l’avons reçu au baptême. C’est lui qui nous donne cette fermeté pour aller de l’avant dans la vie. Comment est mon cœur ? Comme un danseur qui va d’un côté et de l’autre ? Un cœur qui s’effraie? Un cœur qui se cache et a peur de témoigner? Quel est le trésor auquel notre cœur est attaché? »(1)

  1. : méditations matinales du Pape François , mai 2014
  2. : catéchèse de Benoît XVI , 8 novembre 2006

Voir les commentaires

Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 18:18

Des  ressources  pour  le   temps  du  CAREME  .

 

      A l’invitation de notre Evêque , « ouvrons en nos vies , grâce  à  nos  rencontres  autour  du  livret  de  Carême , des espaces pour contempler le Christ , visage du Père . »

Les jours , horaires , lieux   de réunions des différents groupes partout dans notre Paroisse : sur le bulletin mensuel de février 2015  (téléchargeable sur le blog paroissial)

 

  •    « Tenez  ferme ! » : Message  de  Carême  du  Pape  François  sur le site du Vatican (accessible sur la page d’accueil de notre blog)

 

  •      Les  Conférences  à  Notre Dame  de  Paris : elles prennent  en 2015 les couleurs de l’ Année de la vie consacrée . Chaque dimanche , du 22 février  au 29 mars . En direct sur  KTO et     France  Culture de 16 h 30 à 17 h 15 . A 21 h sur Radio Notre Dame  et  RCF  . Rediffusions dans la semaine sur KTO .  Internet :  www.ktotv.com  et www.cheminerverspaques.com   Plus de détails sur :  www.notredamedeparis.fr/spip.php?article1934

 

                                                    www.croire.com        ;   www.caremedanslaville.org

 

      D’autre propositions sur le site du Diocèse  , et celui des Evêques de France (tous les deux accessibles à partir du blog de notre Paroisse)

 

                www.panorama-spiritualite.fr    ;   www.prier.presse.fr

 

      Un site qui a fait peau neuve , où on peut poser ses questions à un Prêtre :

                                                       www.cybercure.catholique.fr

 

 

                                                                                          Bonne  route  vers  Pâques !

Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 19:56

Les jeunes de l'ACE ( Action Catholique des Enfants ) se sont réunis à Deux Chaises mardi . Ils ont réfléchi sur des héros qui changeaient le monde : Frère Roger, le pape François, Mère Térésa ... A leur niveau, ils peuvent aussi être des héros, des nouveaux justiciers !

Une journée où déguisements ( mardi gras oblige ! ), jeux et bonne humeur étaient au rendez-vous, malgré le brouillard !

Prochaine rencontre pour les vacances d'avril à Montluçon

Published by paroissedelasaintefamille - dans Jeunes
commenter cet article
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 15:03

Messe des Cendres le 10 février à 14 H 30 ou bien à 19 H 00 à l'église de Commentry 

 

 

Sur mon front ou dans mes mains,
la cendre dit la terre, la terre d'où je viens,
celle que j'habite pour la changer, la transformer,
et en même temps transformer mon cœur.

Mes mains couvertes de cendres,
marquées de mon péché et de choses ratées,
devant Toi, Seigneur, je les ouvre,
pour qu'elles redeviennent capables de construire
et pour que tu en ôtes la saleté.

Mes mains crispées sur mes possessions
et mes idées toutes faites,
devant Toi, Seigneur, je les ouvre,
pour qu'elles laissent échapper mes trésors.

Mes mains, prêtes à lacérer et à blesser,
devant Toi, Seigneur, je les ouvre,
pour qu'elles redeviennent capables de caresser.

Mes mains, fermées comme des poings
de haine et de violence
devant Toi, Seigneur, je les ouvre,
Tu y déposeras la tendresse.

Mes mains se séparent de leur péché :
devant Toi, Seigneur, je les ouvre :
J'attends ton pardon.

Au creux de mes mains ou sur mon front,
la cendre pour me dire :
reviens au terre à terre de tous les jours,
sans pour autant oublier le rêve.

La trace de la cendre,
Sur mon front ou dans mes mains,
Me montre un chemin :
C' est en revenant à Dieu
Que je peux revenir à moi
et me réconcilier avec moi-même.

Published by paroissedelasaintefamille - dans Divers
commenter cet article
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 20:02
Mardi 3 février 2015

C’est grave, Docteur ?

 

 

    Lors de son pèlerinage à Assise (4 octobre 2013) , à de multiples reprises dans ses méditations matinales à la Chapelle de la Maison Sainte Marthe et aussi devant les Cardinaux de la Curie , le Pape François a parlé d’ « une maladie dangereuse menaçant toute l’Eglise et plus particulièrement celles et ceux qui croient en être immunisés . » Pourquoi ? Parce qu’ils se sentent très différents des autres … et bien meilleurs qu’eux . Cette maladie est « dissimulée derrière des apparences de religiosité et même d’amour de l’Eglise. Extérieurement , tout semble correct . »

 

En observateur lucide et averti , le Pape pose un diagnostic sûr , sans appel : « Celui qui est tombé dans cette m o n d a n i t é s p i r i t u e l le regarde de haut et de loin , il refuse la prophétie de ses frères , il élimine celui qui lui fait une demande , fait ressortir continuellement les erreurs des autres et est obsédé par l’apparence . »

 

Des symptômes de cette maladie :

  • « On recherche , au lieu de la Gloire du Seigneur , le bien-être personnel ;
  • On analyse et on classifie les autres , les énergies s’usent dans le contrôle ;
  • L’Eglise se transforme en une pièce de musée ou devient la propriété d’un petit nombre , on est fasciné par le pouvoir , la vaine gloire , on s’auto-estime ;
  • Des maîtres spirituels experts en pastorale donnent des instructions tout en restant au dehors . »

 

Le pronostic du Pape :

Citant le théologien français Henri de Lubac qui lançait déjà une mise en garde en 1968 « si cette maladie envahissait l’Eglise , elle serait infiniment désastreuse … » le Pape souligne un risque d’ a s p h y x i e (n°93 de son Exhortation « la joie de l’ Evangile »)

Quels remèdes prescrit-il ?

  • « aller à la recherche de ceux qui sont loin , des immenses multitudes assoiffées du Christ ;
  • Retrouver le contact perdu avec le peuple ;
  • Sortir de soi et partir en mission , mission centrée sur le Christ . »

 

Le style de vie proposé est la fidélité à l’ esprit de renouveau de Vatican II ; l’humilité , le dépouillement , la liberté et la générosité de François d’Assise . « Savourons l’air pur du Saint-Esprit qui nous libère de rester centrés sur nous-mêmes , cachés derrière une apparence religieuse vide de Dieu ! »

 

 

 

 

Mardi 3 février 2015
Published by paroissedelasaintefamille - dans Merci Jean-Pierre
commenter cet article
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 15:52

Télécharger le bulletin mensuel n°2

Published by paroissedelasaintefamille - dans Bulletin mensuel
commenter cet article
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 18:34
Groupe biblique

Les Actes des Apôtres : chapitres 9 , 10 , 11 .

 

 

9 . 1-30 : la conversion de Saul . « Saul de Tarse brille comme une étoile de première grandeur dans l’histoire de l’Eglise . » Ainsi s’exprimait Benoît XVI dans sa catéchèse du 25 octobre 2006 . Il poursuivait : « Rencontrer la communauté de ceux qui se professaient les disciples du Christ fut un événement décisif pour lui . Il connut un nouveau chemin qui ne plaçait pas tant la Loi de Dieu en son centre , que plutôt la personne de Jésus , crucifié et ressuscité auquel était désormais liée la rémission des péchés … Sa conversion était le fruit d’une intervention divine , d’une grâce imprévisible … Si l’on en revient à nous-mêmes , nous nous demandons : qu’est-ce que cela veut dire pour nous ? Cela veut dire que le christianisme n’ est pas une nouvelle philosophie ou une nouvelle morale . Nous ne sommes chrétiens que si nous rencontrons le Christ . Assurément , Il ne Se montre pas à nous de manière irrésistible , lumineuse , comme Il l’a fait avec Paul , mais nous aussi , nous pouvons Le rencontrer dans la lecture de l’Ecriture Sainte , dans la prière et la vie liturgique de l’Eglise . »

 

9 . 31 : L’ Eglise se construisait et elle marchait dans la crainte du Seigneur ; réconfortée par l’ Esprit Saint , elle se multipliait . » Craindre Dieu : rien à voir avec l’idée d’une soumission terrifiée devant une divinité horriblement courroucée ! Il s’agit d’une vigilance permanente de la Foi . Ceux qui croient en Dieu veillent à ce que tous leurs comportements expriment bien leur alliance avec Lui ; ils tiennent aussi à Le remercier pour Sa tendresse infinie ; ils cherchent de toutes leurs forces à répondre à Son amour . L’ Esprit Saint aide l’Eglise à s’édifier , c’est Lui qui met en route le disciple (10.20 et 11 . 24) , c’est Lui qui descend sur ceux qui écoutent Pierre (10 . 44-45) et qui Se répand aussi sur les non-Juifs .

Nous pouvons nous associer à cette prière de Saint Jean Paul II :

« Esprit Saint , affermis en nous l’homme intérieur , fais-nous passer de la crainte à la confiance . Sois la lumière qui vient remplir le cœur des hommes et leur donner le courage de Te chercher sans relâche . Toi , l’ Esprit de vérité , introduis-nous dans la Vérité tout entière pou que nous proclamions avec fermeté le Mystère du Dieu vivant qui agit dans notre histoire . Eclaire-nous sur le sens ultime de cette histoire. » ( XII èmes JMJ , Paris , 23/8/97)

 

10 . 23-48 : Pierre chez Corneille : Deux groupes vont se rencontrer et vivre une aventure commune . Nous pouvons voir là les vraies dimensions d’une communauté nouvelle que le Christ fonde entre les hommes . Le discours de Pierre annonce le Salut universel maintenant réalisé en Jésus Christ . C’est une étape décisive qui s’ouvre avec la prédication de l’Evangile aux nations païennes . Les versets 44-48 peuvent être rapprochés de la première effusion de l’Esprit (2 . 11)

11 . 1-18 : Pierre devant l’ Eglise de Jérusalem . Pas de grands débats théologiques ! Pierre raconte les événements par lesquels Dieu S’est révélé en Jésus Christ et par lesquels l’ Esprit a conduit l’Eglise à découvrir les dimensions du Salut et l’ampleur de la tâche missionnaire . Le Pape François commente ainsi l’épisode dans une de ses méditations à Ste Marthe : « Pierre dit : qui suis-je pour faire obstacle ? C’est l’ Esprit qui nous guide tous avec la grâce reçue au Baptême . L’ Esprit est la présence vivante de Dieu dans l’ Eglise , Il est Celui qui fait marcher l’ Eglise toujours plus , au-delà des limites , plus avant . » (12/5/14)

 

11 . 19-30 : Fondation de l’ Eglise d’Antioche . « Chez ceux qui croient que la religion est uniquement quelque chose de mental , lié à la loi , à l’observance des commandements , et rien de plus , il n’y a pas de cœur , pas d’harmonie . Ce sont des personnes qui veulent seulement des explications , qui n’ouvrent pas leur cœur à l’ Esprit , orgueilleux qui croient tout savoir , pleins de superbe , détachés du peuple , à l’intellectualisme aristocratique. » (Pape François , 13/5/14)

C’est là que pour la première fois , les disciples furent appelés « C h r é t i e n s » ( 11 . 26)

Le nom de chrétien : un appel que Dieu adresse aux hommes . Acceptent-ils de se comporter comme des frères du Christ ? Un nom que l’on choisit . Pour orienter sa vie dans le sens d’un don de soi pour révéler la tendresse du Père . Une joie ! Pas une récompense après une épreuve ! Le nom de chrétien : un envoi , pour témoigner de l’amour de Dieu pour tous les hommes . Une responsabilité , celle d’arracher les autres au mal et au désespoir … Et avant tout , une grande humilité ! Aucun orgueil , qui mettrait alors le chrétien en contradiction complète avec sa mission , celle qui lui vient du Père .

 

 

 

 

Groupe biblique
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 16:05

Semaine pour l'unité des chrétiens

 

Dialoguer,  loyalement .

 

          « La première attitude : écouter , savoir ausculter les interrogations , les doutes , les espoirs… » Ce conseil donné par l’Archevêque de Buenos Aires à des catéchistes en 2006 peut s’appliquer dans bien des situations. Celui qui deviendrait un jour le Pape François s’adressait ainsi à des chefs d’entreprises en 1999 : « Il est nécessaire d’instaurer , dans tous les domaines , un espace de dialogue sérieux , sans formalisme excessif . Un échange qui met à bas les préjugés et qui se construit en fonction de la recherche commune , du partage , et qui implique de faire interagir des volontés en faveur d’un travail commun . Le  dialogue  requiert  de  la  patience , de  la  clarté , une  bonne  disposition  envers  l’ autre . Cela n’exclut pas la confrontation des différents points de vue , à condition que les idées soient maniées comme   des   lumières  ,  non comme   des   armes . »

          Lors de son récent voyage en Turquie , le Pape déclara en l’église patriarcale St Georges : « Un authentique dialogue est toujours une rencontre avec des personnes , avec un nom , un visage , une histoire . »

 

 

          Qu’en est-il de l’ Œcuménisme ?  Citant St Jean Paul II (au n° 251 de  la joie de l’ Evangile) , souligne que  « la véritable ouverture implique de se maintenir ferme sur ses convictions les plus profondes , avec une identité claire et joyeuse , mais ouvert à celles de l’autre pour les comprendre et  en  sachant  bien  que  le  dialogue  peut  être  source  d’enrichissement  pour  chacun . »

          Le dialogue œcuménique , amorcé depuis bien des années , prend un caractère d’urgence . Urgence liée  au contexte mondial actuel qui lance aux Eglises des défis en termes de crédibilité devant les guerres , la désespérance des jeunes … Voilà pourquoi le Pape insiste (n° 246) :  « étant donné la gravité du contre- témoignage de la division entre Chrétiens , la recherche de chemins d’unité devient urgente .  Ni  diplomatie  ,  ni  accomplissement  forcé ! Si nous croyons en la libre et généreuse action de  l’ Esprit  Saint , nous pouvons apprendre tant de choses les uns des autres ! Il s’agit de recueillir ce que  l’Esprit a semé en eux comme don aussi pour nous . »

          « Le monde attend de tous ceux qui prétendent adorer Dieu qu’ils soient des hommes et des femmes de paix , capables de vivre comme des frères et des sœurs , malgré leurs différences ethniques , religieuses , culturelles ou idéologiques . » (à Ankara , nov. 2014)

 

 

Mercredi 14 janvier 2015
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 19:37

Télécharger le bulletin mensuel n° 1

Published by paroissedelasaintefamille - dans Bulletin mensuel
commenter cet article
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 17:52

Les enfants de l'ACE se sont retrouvés à Montluçon, à Fontbouillant pour partager une journée amicale. Les animateurs les ont accompagnés pour se préparer à Noël : confection de bougies, mise en scène d'un conte de Noël, chants et goûter ont rythmé leur journée bien sympathique.

 

 

Published by paroissedelasaintefamille - dans Jeunes
commenter cet article
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 19:14
Guide paroissial

Ce fascicule est là pour vous guider le plus simplement possible dans toutes vos demandes particulières ou mieux connaître l’Église Catholique dans vos villages et quartiers.

Vous cherchez un renseignement pour vous marier, baptiser votre enfant, accompagner un malade ou célébrer la sépulture d’un proche ? Vous trouverez une réponse dans ce livret. Mais si vous désirez aller plus loin : deux prêtres, trois diacres, des religieuses et des laïcs engagés sont là pour répondre à vos attentes et continuer à annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus Christ là où vous vivez. Ils sont à votre

disposition. N’hésitez pas à faire appel à eux.

Que ce petit guide puisse vous aider à mieux connaître notre paroisse.

Vous découvrirez au fil de ces pages que notre paroisse ne peut vivre que grâce aux nombreux laïques engagés dans les différents services, qu’ils en soient remerciés. N’hésitez pas à mettre, vous aussi, vos talents au service de cette paroisse qui est la vôtre.

Le Père Delbard, les diacres, André, Basile et Jean se joignent à moi pour vous assurer de notre prière.

 

 

                                                                  Votre curé : Père Eric Broult

Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 19:23

Télécharger le dernier numéro paru en décembre

 

Ne nous trompons pas de fête….

 

Frères et sœurs, les fêtes de Noël sont toutes proches. Il est encore temps de se demander « mais…que vais-je fêter ? ». Cette fête de Noël devient de plus en plus une simple fête, en famille, ou entre amis ; une fête où lumières, cadeaux et victuailles font bon ménage pour réjouir le cœur des hommes et faire marcher cette société de consommation que nous nous sommes fabriqués. Une fête où malheureusement nous oublions parfois l’essentiel.

Pourtant, Noël est bien la fête des dons, des cadeaux, mais ils ne sont qu’une pâle imitation du vrai cadeau que nous allons recevoir : Dieu qui se donne Lui-même aux hommes en nous donnant son Fils. Noël est la fête qui célèbre  la venue du Fils de Dieu parmi nous « l’Emmanuel ».  Avec la naissance de Jésus, c'est le mystère de l'incarnation qui s’accomplit : « le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous » (Jn2,14), Le Dieu tout puissant se fait le tout petit de la crèche : « Rien de merveilleux, rien d’extraordinaire, rien d’éclatant n’est donné comme signe aux bergers, commentait il y a quelques années le pape Benoit XVI. Ils verront seulement un enfant entouré de langes qui, comme tous les enfants, a besoin de soins maternels ; un enfant qui est né dans une étable et qui, de ce fait, est couché non pas dans un berceau, mais dans une mangeoire. Le signe de Dieu est l’enfant, avec son besoin d’aide et sa pauvreté ».

Oui, le vrai cadeau qui va nous être offert ce Noël, c’est bien cet enfant, entre Marie sa mère, et Joseph ce père terrestre que Dieu, son Père du ciel lui a donné. Le vrai cadeau qui nous est donné c’est cette Sainte Famille de Nazareth qui unit la divinité du Christ et l’humanité de Marie et de Joseph : notre humanité. Ce cadeau nous avons à l’accueillir en vérité, en essayant de faire de nos propres familles, des familles à l’image de la Sainte Famille en faisant nôtre la prière du Pape François à la Sainte famille :

« Jésus, Marie et Joseph, en vous nous contemplons la splendeur de l’amour véritable, à vous nous nous adressons avec confiance. Sainte Famille de Nazareth, fais aussi de nos familles des lieux de communion et des cénacles de prière, des écoles authentiques de l’Évangile et des petites Églises domestiques. Sainte Famille de Nazareth, que jamais plus dans les familles on fasse l’expérience de la violence, de la fermeture et de la division : que quiconque a été blessé ou scandalisé connaisse rapidement consolation et guérison.
Jésus, Marie et Joseph écoutez-nous, exaucez notre prière »

 

Frères et sœurs, je vous souhaite à tous et à chacun de bonnes et saintes fêtes de Noël.

 

Père Eric

Published by paroissedelasaintefamille - dans Journal AUJOURD'HUI
commenter cet article
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 13:15

Les  chapitres 6 , 7 et 8  des  Actes  des  Apôtres

 

 

          La première communauté est de plus en plus nombreuse ; il faut s’organiser et répartir les tâches . Personne ne doit être oublié , en particulier les plus pauvres . Le pape François commente en ces termes le passage (6. 1-7) qui montre que des problèmes apparaissent : « Les Apôtres ,  avec  l’assistance de l’ Esprit Saint , ont bien réagi : ils ont convoqué le groupe des disciples et ils ont parlé . C’est le premier pas : quand il y a des difficultés , il faut bien les regarder , les  affronter . Mais cela ne suffit pas . Ils se sont rendu compte que leur premier devoir était la prière et le service de la Parole . L’ Esprit Saint les a poussés à créer les Diacres… Le Seigneur est toujours là près de nous quand Il nous dit : tu t’es trompé , reprends le bon chemin . »

 

          Etienne , premier Martyr : « son assassinat ressemble à celui de Jésus (discussions, confrontations, violence, subornation , mauvaise foi…)La force d’Etienne lui vient de la Grâce  et du  pouvoir  de  l’ Esprit Saint . L’intention de Luc est de nous signaler le chemin à suivre : témoigner  jusqu’au  bout . Au fil des siècles , de nombreux chrétiens se sont illustrés en refusant de cacher la Foi qu’ils portaient dans leur cœur  et  ils sont allés au devant de la mort , transfigurés . On songe à Polycarpe , Félicité , aux 26 Japonais de Nagasaki , à M.Kolbe , E. Stein , au pasteur D. Bonhoeffer…Ils assument dans leur cœur la Béatitude (Lc 6.22). Ce qui les entraîne , c’est la folie de l’Evangile et le scandale de la Croix … Pensons aussi au Moyen Orient , aux Chrétiens qui doivent fuir les persécutions . Pensez qu’aujourd’hui , dans certains pays , on va en prison uniquement parce que l’on porte sur soi l’Evangile ; on ne peut prier que seul et caché … » L’hebdomadaire  La Vie (27 nov. 2014) nous éclaire sur le vécu actuel au Moyen Orient , les visites , le soutien de l’Episcopat français . Mais le Pape rappelle aussi que  «  la tentation est grande pour l’Eglise de vouloir éviter la Croix et de transiger sur la vérité . Pauvre  Eglise  t i é d a s s e  qui fuit et évite la Croix !...Que le peuple de Dieu ne cède jamais à la peur de livrer son témoignage : ne rougis pas du témoignage à rendre au Seigneur . Souffre pour l’Evangile , soutenu par la force de Dieu (St Paul  1 Ti 1.8)

 

          D’une apparente défaite , le Seigneur fait surgir une avancée de Son plan pour l’annonce de la Bonne Nouvelle (ch . 8) . Cette annonce va sortir de Jérusalem . Philippe va prendre le relais d’Etienne , accomplit des signes prodigieux qui provoquent beaucoup de joie . Pierre et Jean se rendent en mission apostolique en Samarie . Le Saint Esprit est toujours à l’œuvre ! C’est Lui qui a préparé la rencontre de Philippe avec le fonctionnaire éthiopien . Celui-ci va découvrir Jésus et devient le premier Chrétien d’Afrique ! Le Pape François voit dans cette rencontre 3 moments d’évangélisation :

  • La docilité de Philippe qui va annoncer le Christ , il obéit à l’appel du Seigneur et va où Il l’appelle ;
  • Le dialogue : il ne s’agit pas pour Philippe de dire ce qu’il pense et prétendre que l’autre y croie . Le véritable dialogue part de l’autre ;
  • La force du Sacrement , de la Grâce .

Philippe s’est adressé sans préliminaires à un inconnu qui lui demandait d’être aidé dans sa quête personnelle , pas qu’on lui livre tout fait le sens du texte d’Isaïe qu’il lisait . La réponse de Philippe , centrée sur le Mystère de Jésus , fait jaillir la lumière . C’est le cheminement de l’éveil à la Foi qui passe par l’écoute de la Bonne Nouvelle, l’explication des Ecritures et l’accueil des signes concrets du Salut , ici : le Baptême . 

 

Groupe biblique
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 18:14

Le dimanche 30 novembre, le Père Broult a béni la tombe des prêtres au cimetière de Commentry. Le caveau de la Sainte Famille a été rénové : remplacement de la croix et de la pierre tombale. Merci aux nombreux donateurs.

La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
La tombe des prêtres à Commentry
Published by paroissedelasaintefamille - dans Divers
commenter cet article
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 09:29

A  découvrir  sur  Internet :

 

          Après  « rencontrer  Jésus »  , la Conférence des Evêques de France vient de lancer son nouveau site :   www.noel.catholique.fr      pour fêter Noël .

 

          Pour nous préparer à cette fête , les Dominicains de Lille nous invitent sur le site « Avent dans la ville »   (accès possible à partir du site de notre Diocèse)

 

 

         Trouver des idées de cadeaux originales , tout en soutenant les communautés monastiques , les carmels … : www.boutiques-theophile.com       4000 références (art religieux , art , décoration , alimentation , bien être , beauté , librairie , musique , jeunesse…)

 

                                   Et :        www.artisanatmonastique.com

 

 

 

 

 

Se préparer à Noël
Published by paroissedelasaintefamille - dans Divers
commenter cet article