Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 21:24
Décès du Père Corcombet
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 16:20
Visite gidée des églises de Montluçon
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Divers
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 07:49
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Jeunes
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 05:34

MESSES ET CÉLÉBRATIONS

 

 

Pour connaître l'horaire d'une messe en France : Messeinfo

 

En semaine : messe à 8 H 30 le  mercredi  et à 10 H 00  le vendredi à l'église du Sacré-Coeur à COMMENTRY

 

( Les messes en semaine sont à consulter en téléchargeant le bulletin mensuel de la paroisse )

Samedi : 18 H 30 à Néris-les-Bains

Dimanche :   9H 30 à Marcillat  et   11 H 00  à  Commentry

 

***********

Rentrée de la paroisse le dimanche 10 septembre

 

Une seule messe  à 11 H 00 à Commentry

 

 

 

 

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Messes
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 16:00

Vitrail Eglise Saint-Michel Assomption

 

 

 

 Fête de l'Assomption

 

 

Heureuse es-tu Vierge Marie,

dans la gloire de ton Fils .

 

 

 

 

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,39-56.

 

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée.
Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.
Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint,
et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.
Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ?
Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi.
Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »
Marie rendit grâce au Seigneur en disant : « Mon âme exalte le Seigneur,
mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur.
Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !
Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race à jamais. »
Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s'en retourna chez elle.

 

 

L'assomption de la Vierge Marie a inspiré de nombreux peintres à travers les âges .

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 17:20

Pèlerinage diocésain à Lourdes :

 

Le Seigneur fit pour moi

des merveilles !

Nous étions des centaines de bourbonnais à accompagner Mgr Laurent Percerou, évêque de Moulins, au pèlerinage diocésain du 7 au 12 août 2017. Beaucoup de jeunes de collèges et lycées, des malades accompagnés des hospitaliers, des familles, des prêtres, des pèlerins des quatre coins du diocèse ont participé.

« Le Seigneur fit pour moi des merveilles ! » Le thème choisi fut une belle occasion de redécouvrir le Magnificat, que nous n’écoutons peut-être plus vraiment à force de l’entendre ! A travers la découverte des sanctuaires, les célébrations eucharistiques riches en diversité, les temps forts du pèlerinage tels que le chemin de croix, la procession mariale à la nuit tombée ou la prière à la grotte, chacun fut  invité à prendre le temps de réfléchir sur l’action de Dieu dans sa vie, au quotidien, que ce soit dans les moments de joie ou de peine.

Ce pèlerinage diocésain a permis de faire connaissance, de créer des liens. Il fut un temps de partage joyeux et profond, une communion fraternelle sous le regard de Marie et de son Fils où chacun a pu vivre à son rythme une démarche de foi : accueillir le message de Lourdes qui n’est autre que l’Evangile, et y répondre à l’exemple de Bernadette.

La paroisse de la Sainte Famille a été contente de se retrouver en diocèse et derrière son pasteur, le Père Broult. Les 76 pèlerins n'ont pas manqué de prier pour tous les malades qui leur avaient été confiés.

Bien rentrés tout à l'heure à Commentry, ils rendent grâce à Dieu pour ce beau pèlerinage !

 

VOIR TOUTES LES PHOTOS

 

 

Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Pèlerinage à Lourdes (suite )
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 17:11

Direction Lourdes !

 

 

Partis ce matin à 08 H 30 pétantes de Commentry, les 78 paroissiens ont rejoint le pèlerinage diocésain en fin d'après-midi. Kilomètres enfilés, bagages déposés et bonne humeur assurée ... le pèlerinage a bien commencé !

Ils auront à coeur de confier dans leur prière à Marie l'ensemble des paroissiens.

 

 

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 15:35

De  qui  je  me  fais  proche ?

 

          Il n’est sans doute pas inutile de réfléchir sur les prises de position du Pape François sur l’Eglise telle qu’il aimerait qu’elle soit. Les formules-chocs dont il a le secret doivent aider notre réflexion, susciter des questions et nous conduire à agir très concrètement.

 

          « Quand l’Eglise, occupée par 1000 choses, néglige  la  proximité, et ne communique que par des documents, elle est comme une maman qui ne communiquerait avec son enfant que par lettre … Efforçons-nous d’être une Eglise capable de sortir d’elle-mêm  et d’aller vers tous ceux qui ne la fréquentent pas, qui ne la connaissent pas, qui se sont éloignés, qui sont indifférents … Concevons résolument  une Pastorale qui parte de la périphérie, de ceux qui sont le plus éloignés. Les invités VIP, ce sont eux ! Allez les chercher aux carrefours !

          « Entre une Eglise qui prend des coups parce qu’elle sort dans la rue  et une Eglise malade parce qu’elle reste dans l’autoréférence, je préfère sans aucun doute la première !  Les routes sont celles du monde où les gens vivent, où l’on peut les rejoindre  effectivement   et affectivement. Parmi ces routes, il y a les routes numériques, bondées d’êtres humains souvent blessés, qui cherchent une espérance. »

          « Les églises ne sont pas des bureaux où l’on présente des papiers quand on demande d’entrer dans la Grâce de Dieu … Nous ne devons pas instituer un 8ème Sacrement, celui de la douane pastorale ! »

          Il est important d’aller à la rencontre des autres !  Nous vivons dans une culture de l’affrontement, de la fragmentation, du déchet. Nous devons créer  une  culture de l’amitié   où nous trouvons des frères, où nous pouvons parler avec ceux qui ne pensent pas comme nous, qui n’ont pas la même foi ; tous ont en commun quelque chose avec nous : ils  sont  des  images  de Dieu. Aujourd’hui, trouver un clochard mort de froid n’est pas une nouvelle. Ce qui est une nouvelle, c’est un scandale … Nous ne pouvons pas devenir des chrétiens amidonnés, trop bien élevés, qui parlent de choses théologiques, alors qu’ils prennent le thé, tranquilles … NON !  La culture du bien-être, qui nous amène à penser à nous-mêmes, nous rend insensibles aux cris des autres, nous fait vivre dans des bulles qui ne sont rien, sinon l’illusion du futile, du provisoire et porte à l’indifférence envers les autres. »

          « Soyez serviteurs de  la  culture  de  la  rencontre, sans être présomptueux en imposant   nos  vérités, mais au contraire guidés par l’humble et heureuse certitude de ceux qui ont été transformés par la Vérité qui est le Christ et qui ne peuvent pas ne pas L’annoncer. »

          « N’ayons pas la bouche pleine de belles paroles sur  les  Pauvres !  Regardons-les les yeux dans les yeux. Pensons à ceux qui ne se sentent pas aimés, qui n’ont plus d’espoir en l’avenir, qui renoncent à s’engager dans la vie, parce qu’ils sont découragés, déçus, craintifs. »  Accompagner  l’ homme ne signifie aucunement s’adapter à l’esprit du monde, ni céder, mais  soutenir. Sommes-nous encore une Eglise capable de réchauffer les cœurs ? »

          « Solidarité : dans notre culture de rebut, c’est un mot qui dérange …Parce qu’il nous oblige à regarder l’autre  et  à nous donner à lui avec amour. » L’Eglise, nous pouvons l’imaginer comme  un  hôpital  de  campagne : il faut soigner les blessures. Quand quelqu’un est blessé, il n’y a pas besoin d’analyse de son taux de cholestérol, de glycémie ! Il y a la blessure ouverte à soigner ! Après, on verra les analyses ; aprè , on donnera les soins spécialisés. »

 

           « Voilà la voie : le service  et  l’ humilité. L’humilité du Christ, ce n’est pas du moralisme, du sentimentalisme. Elle est réelle. C’est le choix d’être petit avec les petits, avec les exclus. Ce n’est pas une idéologie. C’est   une  manière  d’ être  qui part du cœur de Dieu. »

 

          « Une Eglise qui ne reste pas assise, qui sait écouter l’inquiétude des gens, et qui, comme une mère engendre ses fils, sans prosélytisme, en témoignant  de  la  joie  d’ être  chrétiens ,  telle est la mission ecclésiale tracée par François. Pour être fidèle au Seigneur, l’Eglise doit toujours être debout  et  en chemin. Une Eglise qui n’est pas en chemin  finit fermée sur son petit monde de commérages, fermée, sans horizon… »

          « Peut-être, l’Eglise est-elle apparue à certains trop éloignée de leurs besoins, incapable de répondre à leurs inquiétudes, trop froide à leur égard, prisonnière de ses langages rigides , peut être le monde en a-t-il fait un vestige du passé , inadaptée aux nouveautés qui surgissent … »

 

          « Souvenez-vous toujours de Celle  qui est la  Porte  du  Ciel , de Celle qui comprend toutes les peines, qui sort de soi avec promptitude pour visiter  et  consoler  et  qui est toujours attentive à ce que rien ne manque dans nos vies ! »

 

   

 

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Merci Jean-Pierre
commenter cet article
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 20:53

Bienvenue aux prêtres africains !

 

Rencontre-Témoignages


     Chaque été, dans le cadre de la coopération missionnaire, des prêtres africains viennent dans notre diocèse de Moulins pour permettre à notre clergé de prendre un repos estival bien mérité. Cette année ils sont au nombre de sept. Une soirée était proposée afin de faire connaissance et découvrir les réalités de leurs pays et leur mission. 

      L’équipe diocésaine de la Mission Universelle de l’Eglise en lien avec la paroisse du Bon Pasteur organisait ce soir une rencontre à Montmarault  dans la salle paroissiale. Cette soirée conviviale de partage et de témoignage a eu lieu en présence des abbés Séverin du Congo Brazzaville, Firmin du Bénin, Paul et Omère du Sénégal. Etaient présents le Vicaire général, Jean-Pierre Millet, le vicaire épiscopal, Michel Saint Gérand, le curé de la paroisse de la Ste Famille, le P.Broult et celui de la paroisse Ste Marie, mère de Dieu, le P. Pillard. Des paroissiens d'horizons divers, des membres du secours catholique et des membres du CADA de Montmarault sont venus et ont pu se mélanger, échanger et poursuivre les conversations pendant un repas partagé dans une ambiance amicale, fraternellle et pleine de joie.

Bienvenue aux prêtres africains et plus particulièrement au Père Jean-Paul qui restera sur notre paroisse pendant tout le mois d'août. 

 

 

VOIR TOUTES LES PHOTOS

 

 

Les prêtres africains dans le Bourbonnais
Les prêtres africains dans le Bourbonnais
Les prêtres africains dans le Bourbonnais
Les prêtres africains dans le Bourbonnais
Les prêtres africains dans le Bourbonnais
Les prêtres africains dans le Bourbonnais
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 20:16

Sur les pas de Saint Patrocle

 

De La Celle à Colombier

 

Merci, pardon, s'il te plaît ... "Ces paroles sont la clé pour vivre en famille" (Pape François)

"Attendre que l'autre ouvre la porte de son coeur."

"Un chrétien qui ne sait pas remercier a oublié la langue de Dieu."

"Ne jamais finir la journée sans faire la paix."

Ainsi le Père Broult a fait réfléchir les pèlerins en marche sur les pas de St Patrocle. Comment ces 3 mots résonnent dans nos familles ? De La Celle à Colombier pour y réfléchir.

 

18 H 30, les cloches sonnent et annoncent la messe. L'église est remplie pour accueillir Mgr Percerou, venu présider la messe, célébrée avec le P. Broult.

Priante, simple, accueillante et chaleureuse, l'assemblée est fidèle chaque année à Saint Patrocle, lui qui est de ceux qui ont tout quitté pour le Royaume, qui a tout vendu pour "trouver la perle".

Mgr Percerou dans son homélie nous a demandé d'avoir l'esprit d'enfance cher à Thérèse de Lisieux : un esprit d'émerveillement, un esprit de curiosité et un esprit de rêve.

Savons-nous nous émerveiller de notre vie quotidienne comme ce trésor caché du champ habituel de nos vies ? Les deux hommes de la parabole de l'Evangile sont de doux rêveurs. Il faut rêver à ce monde que Dieu promet sinon comment l'annoncer ?

Nous préférons trop souvent nous plaindre plutôt que de rendre grâce à Dieu. Nous le cherchons trop souvent ailleurs alors qu'Il est là, tout près.

Nous avons à nous mettre en marche, en recherche de cet "inestimable" pour puiser notre force.

Après la messe, les pèlerins ont poursuivi en procession jusqu'à la fontaine puis se sont signés avec cette eau qui rappelle celle du baptême.

 

Le verre de l'amitié et un repas partagé ont conclu la journée.

 

 

Voir toutes les photos

 

 

Pèlerinage de Saint Patrocle
Pèlerinage de Saint Patrocle
Pèlerinage de Saint Patrocle
Pèlerinage de Saint Patrocle
Pèlerinage de Saint Patrocle
Pèlerinage de Saint Patrocle
Pèlerinage de Saint Patrocle
Pèlerinage de Saint Patrocle
Pèlerinage de Saint Patrocle
Pèlerinage de Saint Patrocle
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 16:29

Télécharger et consulter le bulletin mensuel n°8 du mois d'août

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Bulletin mensuel
commenter cet article
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 06:33
Pèlerinage de St Patrocle
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 18:01

Ce vendredi soir, le Père Broult a célébré la messe à Mazirat pour fêter Saint Sennen et Saint Abdon, patrons du village.

S'en est suivi le verre de l'amitié partagé sur le parvis de l'église.

Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Fête de St Abdon et St Sennen à Mazirat
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 08:13
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 18:54

Télécharger le journal de JUIN JUILLET AOUT 2017

Journal AUJOURD'HUI
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Journal AUJOURD'HUI
commenter cet article
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 16:19

De la Genèse à l’ Apocalypse (dernier épisode)

 

          Thomas demande à mettre son doigt dans les plaies du Ressuscité. «On trouve les plaies de Jésus en accomplissant des œuvres de Miséricorde, en soignant avec tendresse le corps et aussi l’âme de celui qui a faim, soif, qui est nu, humilié, esclave, en prison ou à l’hôpital. Ce  sont  les  plaies  de  Jésus  aujourd’hui.

          Pentecôte : «Le même Esprit crée la diversité et l’unité et façonne ainsi un peuple nouveau : l’Eglise universelle. A chaque époque , Il fait fleurir des charismes nouveaux et réalise l’unité. Evitons 2 tentations :

  • Celle de chercher la diversité sans l’unité, ce qui arrive quand on veut se distinguer, quand on crée des coalitions, quand on se raidit sur des positions qui excluent, jugeant qu’on est le meilleur ou qu’on a toujours raison …
  • Celle de chercher l’unité sans la diversité : ainsi l’unité devient uniformité, obligation de faire tout ensemble et tout pareil, de penser tous toujours de la même manière.

Notre prière à l’Esprit Saint, c’est alors de demander la Grâce d’accueillir SON unité, un regard qui embrasse et qui aime Son Eglise ; de mettre fin aux bavardages qui sèment la division  et aux envies qui empoisonnent… C’est de demander également un cœur qui sente l’Eglise notre mère et notre maison, une maison accueillante et ouverte, où l’on partage la joie multiforme de l’ Esprit Saint.»   (Pentecôte 2017)

 

Etienne va être lapidé : «Même si les médias n’en parlent pas, aujourd’hui, de nombreux chrétiens sont persécutés, insultés, emprisonnés,  uniquement parce qu’ils portent une croix ou confessent Jésus-Christ. Les Martyrs sont ceux qui font avancer  l’ Eglise.  Et aujourd’hui, il y en a plus qu’aux premiers siècles …C’est la gloire de l’Eglise et notre soutien, mais aussi notre humiliation, nous qui avons tout … La plus grande force de l’Eglise aujourd’hui réside dans les petites Eglises, avec peu de gens, avec leurs Evêques en prison.»

 

 

Saul,  « un homme jeune, fort, courageux, zélé dans la Foi, mais  avec  le  cœur  fermé se retrouve à terre, sur le chemin de Damas. Il comprend alors sa vérité : il n’était pas un homme comme Dieu le voulait. Cette humiliation est la voie pour ouvrir le cœur, l’ouvrir docilement pour qu’il se convertisse.»

 

Autre figure, autre pilier de cette Eglise naissante : Pierre ;  «un dialogue d’amour se développe entre Pierre et Jésus à travers leurs fréquentes rencontres, au cours desquelles Jésus façonne l’âme de Pierre, du premier suis-moi ! jusqu’à la joie du pardon. Le Seigneur  nous  fait  mûrir  nous  aussi  à travers de nombreuses rencontres avec Lui, même avec nos faiblesses, quand nous le reconnaissons, avec nos péchés. »

 

          Ce dernier épisode, même avec ses oublis, ses manques et quelques inexactitudes, reste fidèle à l’essentiel. Il effleure rapidement l’Apocalypse,  Parole du présent éternel de Dieu et de structures de la réalité humaine. Les symboles employés donnent une grille de lecture universelle ?. Le but n’est pas de faire peur, de présenter une vision effrayante du futur, mais de réveiller les chrétiens.  (1)

 

 

          « Saint Paul, le héraut puissant de l’Espérance chrétienne, connaissait le prix de cette Espérance, son coût en souffrances et persécutions pour la cause de l’Evangile.  Néanmoins, il n’a jamais fléchi de sa conviction que  la  Résurrection  du  Christ marque le début d’une nouvelle Création. L’ exhortation de Paul  à  rechercher  les  réalités  d’ en  haut  doit  résonner  sans  cesse  en  nos  cœurs ! Il nous invite vers le plein accomplissement de la vision de Foi dans la Jérusalem Céleste, là où, conformément aux prophéties, Dieu essuiera toute larme de nos yeux  et  préparera pour le Salut de tous les peuples un festin. »  (Ap 21 , 2-4)     /     (2)

 

          Que répondons-nous à ces questions du pape François : « Dans nos communautés, nos paroisses, parle-t-on du fait que nous sommes en  attente  du  Seigneur  qui  vient ,  ou est-ce que l’on bavarde au sujet de ceci, de cela, pour passer le temps et ne pas s’ennuyer ?  Q u e l l e   e s  t   m o n  E s p é r a n c e ?”

 

 

 

Lors de la Prière de l’Angelus, le 5 mars 2017, François demandait aussi :  «Il faut se familiariser avec la Bible, la lire souvent, la méditer ; elle contient la Parole de Dieu, toujours actuelle et  efficace. Que se passerait-il si nous traitions la Bible comme nous traitons notre téléphone portable ? Si nous la portions toujours avec nous ? Si nous revenions en arrière quand nous l’oublions ? Si nous l’ouvrions plusieurs fois par jour ? Si nous lisions les messages de Dieu comme nous lisons les messages du portable ? …Si nous avions la Parole de Dieu toujours dans notre cœur, aucune tentation ne pourrait nous éloigner de Dieu  et  aucun obstacle ne pourrait nous faire dévier de la bonne route ; nous serions davantage capables de vivre une vie ressuscitée selon l’Esprit ! »

 

        1 D’après l’émission  La Foi prise au mot  diffusée sur  KTO  le 14 mai 2017 que l’on peut visionner sur www.ktotv.com

         2  Homélie de Benoît XVI en  Terre Sainte  le 12 mai 2009  /  Les autres citations sont du Pape François .

 

 

 

On peut  retrouver sur ce blog (rubrique  apprendre de la Bible )  ce qui avait été consacré aux  Actes des Apôtres entre le  25 oct 2014   et  le 16 juin 2015

 

A lire aussi : des catéchèses de Benoît XVI  (entre mars 2006  et  février 2007)  Les Apôtres et les premiers Disciples du Christ à l’origine de l’Eglise , éditions l’Echelle de Jacob,  2012 .

 

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 14:10

          1977 : quatre Sœurs de la Congrégation des Filles du Saint Esprit arrivent à Larequille. Le Concile Vatican II avait souhaité remettre en valeur la vie religieuse apostolique, revoir le mode de présence des religieuses au monde. Dans les années70, celles-ci abandonnent progressivement les directions des hôpitaux et des établissements d’enseignement catholique. Des Sœurs se retrouvent donc disponibles  et Mgr Quelen, alors Evêque de Moulins, conscient du manque de communautés religieuses en milieu rural, frappe à la porte des congrégations de sa Bretagne natale. Gabi, Claire, Hélène et Monique vont donc s’installer parmi nous et chercher du travail pour subvenir à leurs besoins ; 18 Sœurs vont se succéder à Larequille entre 1977 et 2017.

          Leur Provinciale, Sœur Nicole, nous a bien précisé que vivre le charisme de leur Congrégation, c’est vivre de l’Esprit de Pentecôte : la présence aux plus démunis, en s’efforçant de voir  en  chaque  personne  Jésus-Christ  Lui- même.  Leur vie de prière se nourrit de tout le vécu sur le terrain : les Sœurs s’engagent dans de nombreux services et mouvements d’Eglise : le S.E.M., la Catéchèse, les obsèques, le M.C. R., l’A.C.E., V.E.A. etc ... et aussi au sein d’associations locales (comme l’a rappelé M. le Maire de Larequille dans son mot de remerciement à la Messe du dimanche 9 juillet). La Communauté de Larequille s’est aussi beaucoup impliquée dans les années 80 et jusqu’en 2006 dans  le  renouveau  des  paroisses et  le  mouvement  Eglise  pour  le  Monde.

          Sœur Nicole nous a donné de multiples visages  de cette aventure où l’Esprit Saint les conduit : le soutien aux immigrés, les soins aux victimes d’Ebola en Guinée, rencontres lors des maraudes, ateliers pour les prisonniers au Nigéria, soutien des jeunes rejetés au Cameroun, alphabétisation au Burkina Fasso, aides aux handicapés et malades en Amérique Latine, aide aux jeunes en Grande Bretagne, aux drogués aux USA…. Et chez nous, dans notre Paroisse ?

          Des témoignages non seulement émouvants, mais dont on sent qu’ils viennent vraiment du fond du cœur, ont été apportés lors de cette même soirée par une religieuse qui a servi à Larequille, des paroissiennes, une amie associée des  Sœurs, sans oublier les paroles très touchantes de Justin. Voilà bien des raisons de rendre grâce à Dieu ! Mais on ne saurait en rester là : cette relecture de vie doit nous conduire aussi à  écouter  de  nouveaux  appels  pour  le  monde  d’ aujourd’hui   et   de  suivre  le  Christ,  comme  nous  y  invite  le  Pape  François,  quelles  que  soient  notre  situation  et  notre  vocation.

          Dans son homélie, le Père Saint-Gérand, responsable diocésain de la vie religieuse, a souligné combien la vie de prière des Sœurs qui discerne la présence et l’action du Saint Esprit s’enrichit sous le regard de Dieu ; en recevant les uns des autres, elle transforme. Et la demande de Jésus,  « devenez  mes  disciples » résonne certes par la vie consacrée, mais aussi pour chacun de nous dans notre vie de baptisé. Nous portons une grande responsabilité : celle d’inviter, dans nos familles et dans nos milieux de vie, à la vie consacrée, à la prêtrise et au diaconat.

 

          Marguerite, Marie-Thérèse,  MERCI ! Continuez d’être, là vous allez être envoyées en mission, des  « sentinelles »  au milieu d’autres populations, comme vous l’avez été chez nous !

 

VOIR TOUTES LES PHOTOS de Samedi 07 juillet

 

VOIR TOUTES LES PHOTOS de Dimanche 09 juillet

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Merci Jean-Pierre
commenter cet article
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 16:56

Messe d'action de grâce à Larequille

 

C'est dans l'église de LAREQUILLE que fut célébrée ce matin la messe d'action de grâce pour les 40 années de présence dans notre paroisse des religieuses, Filles du Saint-Esprit. Elle était présidée par le Père Broult, et avec la présence du Père Saint Gérand qui a en charge diocésaine le service des vocations, le Père Benoît de Masgontier, curé de la paroisse voisine du Bon Pasteur et les diacres André, Jean et Michel

L'assemblée venue nombreuse  a prié et chanté pour dire : "Merci Seigneur !"

On a ensuite partagé le verre de l'amitié sur le parvis de l'église, l'occasion de se remémorer les bons moments de toutes ces années écoulées et dire à Soeur Marguerite et Soeur Marie-Thérèse qu'on ne les oubliera pas

 

VOIR TOUTES LES PHOTOS

 

Pour télécharger une photo de l'album, c'est très simple :  choisir la photo qui vous intéresse, cliquer sur les trois petits points, en haut à droite, et cliquer sur Télécharger l'original !

 

VOIR TOUTES LES PHOTOS

 

Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Départ des soeurs de Larequille
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 20:25

Ce fut une soirée conviviale et fraternelle, à caractère vocationnel à laquelle ont participé le Père St Gérand, en charge du service diocésain des vocations et l'assemblée venue nombreuse.

Non sans émotion, les personnes, par leur venue ce soir, ont ainsi témoigné de leur affection et dit à Soeur Marguerite et Soeur Marie-Thérèse, ô combien leur présence a compté et allait manquer sur notre territoire.

VOIR TOUTES LES PHOTOS

 

Départ des Soeurs de Larequille
Départ des Soeurs de Larequille
Départ des Soeurs de Larequille
Départ des Soeurs de Larequille
Départ des Soeurs de Larequille
Départ des Soeurs de Larequille
Départ des Soeurs de Larequille
Départ des Soeurs de Larequille
Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 18:06

Avant de retourner définitivement en Bretagne à la fin du mois d’août, à la demande de la congrégation, les sœurs de la communauté de Larequille proposent à tous ceux qui le souhaitent :

 

· Vendredi 07 juillet de 19 H à 21 H : une soirée conviviale pour revenir sur  leurs 40 années de présence à Larequille : partages, échanges, témoignages, prière pour les vocations … au Centre paroissial, 28 rue de la République à Commentry

 

·  Dimanche 09 juillet à 10 H 30 à l’église de LAREQUILLE, messe d’action de grâce pour les 40 années de présence dans notre paroisse suivie d’un verre de l’amitié et d’un repas partagé (salle des fêtes de Larequille).

 

 

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article