Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 21:15

          La  Passion

      L’avant-dernier épisode du film de la Genèse à l’Apocalypse nous montre d’abord Pierre  qui connaît l’amertume et l’humiliation du reniement : «la générosité impétueuse de Pierre ne le sauve pas des risques liés à la faiblesse humaine. Du reste, c’est ce que nous aussi nous pouvons reconnaître sur la base de notre vie. Pierre a suivi Jésus avec élan. Toutefois, le moment vient où lui aussi cède à la peur  et  chute : il trahit le Maître … L’école de la Foi n’est pas une marche triomphale, mais un chemin parsemé de souffrances  et  d’amour, d’épreuves et de fidélité à renouveler chaque jour. » (1)

 

      Méditer les stations d’un  chemin  de  Croix peut être l’occasion de réveiller notre compassion, de nous engager pour que la solidarité et la douceur réduisent les peines de toutes sortes.  « Jésus, Tu appelles des hommes à prendre le risque de se mêler des affaires des autres. Et Tu sais qu’ils sont nombreux à répondre présent, dans les associations, les paroisses, l’univers professionnel, les missions humanitaires … Se lèveront-ils sans hésiter, les Simon de Cyrène dont notre monde a besoin aujourd’hui ? … Oseront-elles s’avancer au plus près de la souffrance, les nouvelles Véronique ? » (2)

 

      « C’est dans un contexte d’extraordinaire douleur que Jésus prononce les  paroles  qui  sont  les  dernières  avant  Sa  mort .  Son corps est disloqué par la volonté des hommes, massacré par l’orgueil de Ss adversaires. A la Croix, Jésus manifeste Sa divinité, désarme la violence par la surabondance d’Amour qui jaillit de Son cœur.» (3)

« Pourquoi m’as-Tu abandonné ?   Cela advient aussi de notre relation avec le Seigneur : face aux situations les plus difficiles, les plus douloureuses, nous ne devons pas craindre de Lui confier tout le poids que nous portons dans notre cœur. Nous devons être convaincus que Dieu est proche, même si en apparence  Il se tait … Mais nous devons aussi dépasser les barrières de notre moi et de nos problèmes pour nous ouvrir aux besoins et aux souffrances des autres. La Croix nous enseigne à prier avec amour pour tant de frères et sœurs qui ne reçoivent pas de réconfort.»

« Père, pardonne-leur … une porte qui nous ouvre à la conversion, qui ouvre des horizons infinis de Miséricorde.»

« Aujourd’hui même, tu seras avec moi dans la Paradis : par Sa réponse, Jésus donne la ferme espérance que la bonté de Dieu peut nous toucher au dernier instant de la vie ; et la prière sincère, même après une vie d’erreur, trouve les bras du Père qui attend le retour du fils.»

« Entre Tes mains, je remets mon esprit : Jésus nous communique la certitude que, pour autant que les épreuves soient dures, nous ne tomberons jamais en-dehors des mains de Dieu, ces mains qui nous ont créés, qui nous soutiennent sur le chemin de l’existence, car elles sont guidées par un amour infini  et  fidèle.»        (1)

      « Le Christianisme n’est pas une doctrine philosophique, ni un programme de vie pour être poli et faire la paix.  C’est  une  personne  élevée  sur  une  croix.  Grâce à la Miséricorde de Dieu, nous nous glorifions dans le Christ crucifié …  Où est ton péché ? – va le chercher dans les plaies du Seigneur, et il sera guéri. Le pardon que nous donne Dieu n’est pas d’effacer un compte que nous avons avec Lui. Le pardon que Dieu nous donne, ce sont les plaies de Son Fils, élevé sur la Croix.» (4)

 

      « La parole du Crucifié au disciple, à Jean, et à travers lui à tous les disciples de Jésus,  voici  ta  Mère, devient, au fil des générations, toujours nouvellement vraie. De fait, Marie est devenue Mère de tous les croyants. C’est vers sa bonté maternelle que se tournent les hommes de tous les temps et de tous les coins du monde, dans leurs besoins et leurs espérances, leurs joies et leurs souffrances, leurs solitudes, comme dans le partage communautaire.»           (5)

 

 

 

  1. Catéchèses de Benoît XVI entre 2006 et 2012
  2. Extraits d’un chemin de Croix publié par  Pèlerin,  janvier 2017
  3. Marthe  ROBIN
  4. Méditation matinale du Pape François,  8 avril 2014
  5. Deus Caritas est de Benoît XVI, § 42

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article

commentaires