Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

2 mars 2021 2 02 /03 /mars /2021 16:49

    

     Elle a été annoncée par le Pape François lors de l’Angelus  du 27 décembre dernier, fête de la Sainte Famille.

          Cette Année va être consacrée à la place de la famille dans l’Eglise, l’accompagnement des couples vers le mariage et dans les difficultés du mariage.

          5 ans après la publication de l’Exhortation  Amoris Laetitia,elle se déroulera du 19 mars 2021 (fête de Saint Joseph) au 26 juin 2022 à l’occasion de la 22ème rencontre des familles à Rome.

          François nous offre « une année de réflexion pour découvrir les contenus du document qui sera mis à la disposition des communautés ecclésiales et des familles pour les accompagner sur leur chemin. »   Il invite « tout le monde à adhérer aux initiatives qui seront promues à l’occasion de cette Année. Confions  à  la  Sainte  Famille de  Nazareth ce chemin avec les familles  du  monde entier ! »

 

          Documents consacrés à la Famille sur le site des Evêques de France ; prière du pape à la Sainte Famille de Nazareth sur ce blog.

Partager cet article
Repost0
27 février 2021 6 27 /02 /février /2021 20:05
Malgré les contraintes sanitaires, une journée à Moulins particulièrement réussie pour la journée diocésaine des futurs mariés.
Malgré les contraintes sanitaires, une journée à Moulins particulièrement réussie pour la journée diocésaine des futurs mariés.

Malgré les contraintes sanitaires, une journée à Moulins particulièrement réussie pour la journée diocésaine des futurs mariés.

Partager cet article
Repost0
27 février 2021 6 27 /02 /février /2021 10:16
Le livret est en vente (3€) à l’accueil paroissial ou dans les 3 églises principales : Commentry, Marcillat et Néris

Le livret est en vente (3€) à l’accueil paroissial ou dans les 3 églises principales : Commentry, Marcillat et Néris

Partager cet article
Repost0
27 février 2021 6 27 /02 /février /2021 09:46

Le temps du Carême, un parcours d’espérance par le Père Bertrand Gournay, aumônier national du CCFD-Terre Solidaire

Le temps du Carême, un parcours d'espérance

Une idée d'animation de Carême : une ballade écospirituelle

Partager cet article
Repost0
21 février 2021 7 21 /02 /février /2021 10:20

Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 20:21

Partager cet article
Repost0
18 février 2021 4 18 /02 /février /2021 10:35
Partager cet article
Repost0
17 février 2021 3 17 /02 /février /2021 20:30
Partager cet article
Repost0
17 février 2021 3 17 /02 /février /2021 20:02

Partager cet article
Repost0
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 21:10

Des  ressources  pour  le  Carême  2021 

 

 

Les  Conférences de Notre-Dame de  Paris : elles seront données cette année encore à St Germain l’Auxerrois par le Père Guillaume de Menthière, du dimanche 21 février  au  dimanche 28 mars, à   16  h  30    sur  KTO  et  France Culture (et en différé sur Radio Notre-Dame à 19 h 45 ). Elles porteront sur le thème « l’homme  irrémédiable ? » : pour redécouvrir que la notion de  SALUT  garde toute sa pertinence.

 

Le  Hors  Série de  Prions  en  Eglise  nous accompagne sur la route de Pâques, avec des méditations, des témoignages, des prières …

Prions  en  Eglise  propose également de recevoir un mail quotidien pour découvrir des lectures audio, des méditations, des commentaires en vidéo, l’étude d’œuvres d’art …, du 17 février  au  4 avril ; inscription gratuite sur  www.prionseneglise.fr/careme

 

KTO    programme sa série de Carême, les dimanches à 20 h 40   www..ktotv.com

Le Jour du Seigneur  (France 2)  offre des magazines, tous les dimanches matins.

www.lejourduseigneur.com

 

Le site des Evêques de France  (lien sur la page d’accueil de notre blog) présente tout un éventail : Carême, jeûne, mercredi de Cendres, comment vivre le Carême concrètement, en famille , de manière solidaire (lien avec le CCFD), des prières, des éclairages liturgiques, le Carême dans l’art, le Carême en ligne  (retraites en ligne avec les Dominicains, les Jésuites, les Carmes …)

 

Autres sites à consulter :  celui de notre Diocèse, et de chaque Diocèse de France, le site du Vatican, du réseau de prière du Pape  www.clicktopray.org,  de nos hebdos et mensuels catholiques habituels …

Sans oublier le  Livret de Carême  diocésain !

 

Bonne  route  vers  Pâques !

 

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 17:37

 

Ce matin, nous avons célébré le dimanche de la santé autour du thème « tout le monde Te Cherche ». À cette occasion, pendant la messe de 11h à Commentry, quatre personnes ont reçu le sacrement de l'onction des malades.

 

Le sacrement des malades a pour but de donner une aide spéciale au chrétien confronté aux difficultés d’une maladie grave ou de la vieillesse. Le chrétien peut recevoir le sacrement des malades chaque fois qu’il est atteint d’une grave maladie. C’est le sacrement de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d’épreuve que sont la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l’onction d’huile bénite sur le front et en l’imposition des mains. Consacrée par l’évêque lors de la messe chrismale annuelle, l’huile dite des malades apporte force et douceur. Elle pénètre la peau, répand sa bonne odeur, fortifie le corps. Voici les mots qui accompagnent l’onction avec l’huile sainte sur le front et dans les mains des malades :

Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et vous relève.

 

Le Père Broult peut donner ce sacrement tout au long de l'année aux personnes qui en font la demande. Il ne faut pas hésiter à le solliciter.

 

7 février Dimanche de la Santé
7 février Dimanche de la Santé
7 février Dimanche de la Santé
7 février Dimanche de la Santé

Partager cet article
Repost0
7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 00:06

11 février 2021 :  29ème Journée  Mondiale  du  Malade

  14 février :  dimanche de la Santé

 

          A l’occasion de ces célébrations, le Pape François nous invite à  « réserver une  attention  spéciale  aux  personnes  malades  et  à  celles  qui  les  assistent,  aussi bien dans  les lieux dédiés aux soins  qu’au  sein des familles et des  communautés. »

           Le thème retenu s’inspire de l’Evangile de Matthieu 23, 1-12 :  «Quand on réduit la Foi à de stériles exercices verbaux, sans s’impliquer dans l’histoire  et  le vécu des autres, alors la cohérence disparaît entre le credo professé et  le vécu réel. »

          Après avoir analysé l’expérience de la maladie, le Pape souligne que  « La souffrance n’est pas une punition ou un châtiment, elle n’est même pas un éloignement de Dieu ou un signe de Son indifférence… Elle impose une demande de sens qui, dans la Foi, s’adresse à Dieu. »

          François appelle ceux qui ont des choix politiques à faire à « investir des ressources dans les soins et dans l’assistance des personnes malades, c’est une priorité liée au principe selon lequel la santé est un bien commun primordial. »

          Les Chrétiens sont encouragés à « vivre  la proximité comme l’expression de l’amour  de Jésus-Christ ; c’est  un baume  précieux qui  apporte  soutien et consolation à ceux qui  souffrent. »  Cette solidarité fraternelle s’exprime concrètement dans le service.

          Le Pape propose également un  pacte  relationnel : il s’agit de la prise en charge des malades par les médecins, infirmiers, professionnels  et  volontaires, les familles. Ce pacte est fondé sur  la confiance  et  le respect réciproques, la sincérité, la disponibilité, afin de mettre au centre la dignité du malade. »

          C’est à  Marie que le Pape confie les malades et tous ceux qui prennent soin d’eux :  « Qu’elle nous aide à prendre soin les uns des autres avec un amour fraternel. »

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2021 5 05 /02 /février /2021 22:03
Loi bioéthique

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2021 4 28 /01 /janvier /2021 22:12

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2021 2 26 /01 /janvier /2021 19:46
Année 2021 : année Saint Joseph

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2021 1 25 /01 /janvier /2021 15:08

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 18:44

                                                                                                                                                              Le 15 janvier 2021

 

Chers frères et sœurs, Chers paroissiens,  Bien chers amis,

 

                 Je profite d'Internet et du dévouement de ceux qui font suivre ce courrier en le photocopiant, pour venir assurer tous ceux qui vont l'avoir entre les mains de ma cordiale amitié et de ma prière fraternelle. Passer un moment avec vous, bien qu’il soit court, est important. En me demandant à chaque fois de quoi nous allons bien pouvoir parler, je viens papoter un instant pour que la solitude ne devienne pas trop lourde. Le temps de Noël est fini, je suis chagriné d'avoir rangé ma crèche. Mes santons me manquent. Ils m’aidaient en me donnant des idées, mais ils sont partis en boîte jusqu'à l'an prochain, pour un stage de méditation prolongée. Ne craignez rien pour eux, ils sont confinés dans un petit carton. J'étais donc à me demander quel serait être le sujet de notre bavardage, quand un coup de téléphone de Louis-Marie Lacroix, délégué diocésain pour l’unité des chrétiens, me donna la solution.  Il me demandait de participer, avec un frère pasteur, à l'animation de la prière du matin sur R.C.F à l’occasion justement de la semaine de prière pour l'unité des chrétiens qui a lieu du 18 au 25 janvier. Vous vous doutez bien qu’avec la covid, les conditions ne sont plus celles des années précédentes. Comme le couvre-feu nous invite à être chez nous dès 18 h, il est difficile d’organiser des rencontres. Je suis content de participer, bien modestement à cette semaine de prière qui nous propose d’entendre la prière de Jésus : « Que tous soient un » de la faire nôtre et de travailler à sa réalisation.

 

 L'Unité est un thème éminemment johannique. Le mot n’est présent que dans son évangile où il est remarquablement mis en valeur. Cette ultime demande arrive comme le sommet de la grande prière sacerdotale du chapitre 17 sur laquelle s’achèvent les discours après la cène. Jésus, sachant que l’heure est arrivée, ouvre son cœur à ses disciples. C’est sa dernière soirée, repas des dernières confidences. Il leur donne de contempler l’intimité de sa relation avec le Père et le contenu de sa prière. À quelques heures de sa passion, déjà donné et offert, c’est de nous qu’il parle au Père lui demandant que nous soyons pour toujours avec lui, un avec eux et en eux. Venu pour rassembler dans l'unité les enfants de Dieu dispersés, Il implore que nous vivions de l’unité Divine : « Père, que tous soient un comme nous sommes un » et qu’ainsi le monde soit sauvé. Sa vie, sa mort et sa résurrection nous révèle le mystère intime de Dieu, Trinité d’Amour. Cette Unité merveilleuse est en même temps la source de notre origine et le terme de notre destinée. Aux origines, la Genèse proclame : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. » Mais qui aurait pu deviner que Dieu, lui seul pouvant combler le cœur de l’homme, irait jusqu’à nous offrir de participer à sa propre vie. Au chemin de l’histoire où Jésus nous rencontre, l’unité des disciples est déjà le signe anticipé de la Vie  Eternelle. Elle en est aussi le témoignage donné à tous : « pour que le monde croie. »

 

Ma vie de chrétien et de prêtre aura été illuminée par les deux grandes constitutions du concile Vatican II : « Lumen gentium » et « Gaudium et spes. » Au tout début de Lumen Gentium nous lisons : Le  Christ est la lumière des peuples ; réuni dans l'Esprit-Saint, le saint Concile souhaite donc ardemment, en annonçant à toutes créatures la bonne nouvelle de l'Evangile, répandre sur tous les hommes la clarté du Christ qui resplendit sur le visage de l'Eglise (cf. Mc 16,15). L'Eglise étant, dans le Christ, en quelque sorte le sacrement, c'est-à-dire à la fois le signe et le moyen de l'union intime avec Dieu et de l'unité de tout le genre humain, elle se propose de préciser     davantage, pour ses fidèles et pour le monde entier, en se rattachant à l'enseignement des précédents Conciles, sa propre nature et sa mission universelle. A ce devoir qui est celui de l'Eglise, les conditions présentes ajoutent une nouvelle urgence : il faut en effet que tous les hommes, désormais plus étroitement unis entre eux par les liens sociaux, techniques, culturels, réalisent également leur pleine unité dans le Christ.

« Gaudium et spes » commence par ces mots : Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent,  sont aussi les joies et les  espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n'est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur. Leur communauté, en effet, s'édifie avec des hommes, rassemblés dans le Christ, conduits par l'Esprit Saint dans leur marche vers le royaume du Père, et porteurs d'un message de salut qu'il faut proposer à tous. La communauté des chrétiens se reconnaît donc réellement et intimement solidaire du genre humain et de son histoire.

(En ces temps de couvre-feu, pourquoi ne pas prendre celui de les relire ?)

            

  Il faut travailler à faire tomber les murs qui divisent et vouloir ouvrir des portes pour des espaces de rencontre.  Je ne sais pas si dans la paroisse nos frères protestants sont nombreux. Je n’en ai rencontré que quelques uns. Je ne sais pas non plus si vous avez vécu des veillées communes. Moi, je garde le souvenir de celles que j’ai eu la joie de vivre. Elles m’ont marqué et fait grandir. C’est ainsi qu’à Vichy d’abord, au sein du groupe œcuménique et du groupe Kaplan de l'amitié judéo-chrétienne se retrouvent juifs et chrétiens (catholiques, protestants et orthodoxes), puis à Montluçon, dans le C.C.M (comité des croyants de Montluçon) où l’histoire et le contexte faisaient se rencontrer chrétiens (catholiques et de protestants) et musulmans, se sont créées de véritables amitiés dont je rends grâce à Dieu. Certes l’œcuménisme n’est pas l’interreligieux, mais l’appel à l’unité n’a pas de frontière. « Laudato si » et « Fratelli Tutti » nous le rappellent : « notre terre est un village dont nous sommes tous responsables, » et chacun doit devenir frère universel.                                                                                          

              

                   Chers amis, je tire la sonnette d’alarme. Notre société actuelle qui privilégie l’individualisme et le chacun pour soi, laisse tant de frères et sœurs mal dans leur peau et laissés pour compte, tant de familles éclatées, tant de déprime. Le confinement et le couvre-feu sont difficiles à vivre car ils mettent justement le doigt sur notre désir de vivre ensemble dans la paix et la joie qu’ils révèlent et perturbent. Les solidarités traditionnelles se sont amenuisées et les expériences de solitude sont plus nombreuses que les moments de vraies communion. Devenons donc des semeurs et des bâtisseurs d’unité. 

Tiraillés que nous sommes par des désirs contradictoires, laissons le Seigneur faire notre unité intérieure et être la source de notre sérénité. Venons lui demander qu’il nous donne sa paix. Travaillons dans nos familles et dans nos différents lieux de vie à fortifier l’unité par l’accueil fraternel de tous et de chacun. Qu’il conduise nos communautés, son église dans l’Unité.

         

               Chaque matin je pars ouvrir l’église à 7 h 30 et je m’installe pour prier ; Je parle au Seigneur de chacun de vous qui recevez ces mots, de tous les habitants de cette paroisse et de celles où je suis passé. L’office du bréviaire ouvre mon cœur aux dimensions du monde. Bien que seul dans cette église st Joseph, il m’est arrivé, merveille des téléphones portables, de le dire en union avec un ami pasteur protestant. La messe quotidienne permet d’entrer au plus intime de la prière et du sacrifice de Jésus pour faire toute chose avec Lui et en mémoire de Lui.  Nous sommes unis, même si nous ne sommes pas côte à côte.

 

                 Chers frères et sœurs, chers paroissiens, bien chers amis, prions, voulez-vous, davantage encore cette semaine, les uns pour les autres, les uns avec les autres.  Que notre prière ouvre les cœurs et les mains de tous les disciples du Christ pour que soit manifestés la gloire de Dieu et le salut du monde.

 

       Dans l’Espérance de l’Unité définitivement acquise et d’une Eglise rayonnante je vous dis à bientôt.                                       

       Votre frère, votre curé, votre ami              

                                                     

                     Jean Paul Chantelot

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 08:52

« Demeurez  dans  mon  amour  et  vous  porterez  du  fruit  en  abondance. »   (Jean 15 , 1-17)

 

 

          Ce thème, choisi pour la Semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens -18 – 25 janvier), exprime la vocation de prière, de réconciliation dans l’Eglise. L’invitation à visiter les demeures des autres Chrétiens peut enrichir les nôtres et accueillir plus particulièrement les blessés de la vie.

 

          « Nous demandons à Dieu de renforcer à l’intérieur de l’Eglise l’UNITE, laquelle s’enrichit des différences qui s’harmonisent par l’action de l’Esprit Saint … Il est urgent de continuer à témoigner d’un cheminement de rencontre entre les différentes confessions chrétiennes. »  (Pape François dans Fratelli tutti, n° 280 )

 

          Certes, le Pape ne peut que constater les manques qui existent, mais il affirme : «En faisant ensemble cette route vers la pleine communion, nous avons maintenant le devoir d’offrir le témoignage commun de l’amour de Dieu envers tous, en travaillant ensemble au service de l’unité. (Rappel de la déclaration commune faite avec le Patriarche Oecuménique Bartholomée le 25 mai 2014 à Jérusalem) L’Encyclique se termine par une prière œcuménique ;

          Sites à consulter :

unitedeschretiens.fr ; unitechretienne.org ; croire.com ; taize ; et celui de notre Diocèse pour les initiatives locales durant cette semaine.

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2021 1 11 /01 /janvier /2021 18:39

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2021 1 11 /01 /janvier /2021 18:04

Partager cet article
Repost0