Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 08:19

" Nous  ne  devons  pas  avoir  peur  de  la  bonté  ,  de  la  tendresse ! "

 


      C’est la conviction du Pape François , formulée lors de sa messe d’installation , le 19 mars dernier , en la solennité de Saint Joseph . Pourquoi parler de  tendresse  ce jour-là ? On pourrait penser qu’il existe des sujets plus importants , plus mobilisateurs … Alors , la tendresse , c’est trop superficiel pour être pris au sérieux ? C’est une pratique indispensable ? Un idéal ? Un rappel urgent pour notre époque ?

 

      La Constitution  Dei Verbum sur la Révélation précise : « Il a plu à Dieu dans Sa sagesse et Sa bonté de Se révéler en personne  et  de faire connaître le mystère de Sa volonté . Dans cette Révélation , Dieu s’adresse aux hommes en Son immense amour ainsi qu’à des amis pour les inviter à partager Sa propre vie . »

Notre Père nous aime avec tendresse , et cet amour est vivant pour les siècles !

 

deu6

 

      En réponse à cette amitié d’un père avec ses enfants , à cette familiarité étonnante , la prière qui se fait du fond du cœur , celle du Psaume 144 par exemple : « le Seigneur est tendresse et pitié , lent à la colère et plein d’amour ; la bonté du Seigneur est pour tous ,sa tendresse pour toutes ses œuvres . »

      Pour dire Sa tendresse , Dieu parle de l’amour du berger pour sa brebis , du potier pour son œuvre , du vigneron pour sa vigne , de la maman pour son nouveau né , du père au retour de son fils prodigue … Autant d’images qui sont les facettes d’un seul et merveilleux diamant !

 

      Chez Marie , l’amour répond à l’ Amour ; le Père n’est que don , Marie est tout accueil . C’est le chant du  Magnificat . Marie a tenu sur ses genoux le Verbe incarné , L’ a langé . Ces gestes peuvent sembler touchants , certes , mais le plus important , c’est qu’elle a dit OUI à Dieu pour montrer à l’humanité Son visage de tendresse . Quant à Joseph , le Cardinal Bergoglio – devenu le Pape François- parlait de lui en ces termes en 2006 lors d’une retraite prêchée aux Evêques espagnols : « C’est lui qui veille jusque dans leur sommeil sur l’Enfant et sa mère , avec la tendresse du serviteur fidèle et discret qui remplit les devoirs du Père. »

 

      Le P. Stan Rougier nous offre cette méditation : « Lors des retrouvailles de Simon-Pierre et de Jésus , on pourrait s’attendre à des reproches après le reniement . Jésus lui accorde sa confiance , lui confie ce qu’Il a de plus cher : l’Eglise . C’est auprès de Son Père , père de toute tendresse qu’il a appris à porter sur les hommes humiliés un regard qui les réhabilite , les ressuscite , les rétablit dans leur dignité . Les minables , les tordus , les mal-aimés de tout acabit , se mettent à exister à la lumière de Son regard . »


       N’aie pas peur , laisse-toi regarder par le Christ , laisse-toi regarder , car Il t’aime !coeur-rouge.jpg

Durant la Passion , Simon de Cyrène aide Jésus à porter le fardeau de la Croix et Véronique , avec la tendresse infinie qu’une femme sait donner , essuie le visage de Jésus . Oui , la tendresse de Dieu a trouvé des relais humains pour guérir . Pourquoi l’homme serait-il toujours la proie de la haine et des règlements de compte ?  « Aimer avec tendresse , c’est aimer doublement » affirmait St Jean de la Croix  . François d’Assise a mis en pratique cette demande du Christ : « Soyez doux et humbles de cœur ! » Dans le regard de milliers de Mère Térésa , de Raoul Follereau , de Sœur Emmanuelle , du P.Wresinski … des êtres fragiles ont reconnu que leur souffrance n’était pas absurde . Ce n’était pas la misère qui avait le dernier mot , c’était la miséricorde !

 

      Guy Gilbert nous livre ces réflexions : « mettez-vous à la place de ka vieille dame qui n’a que la tendresse de son chat …  ou de l’ado qui confie : ma chambre , ma télé , mon ordi , c’est ma seule famille ! Mes parents sont nés sans yeux et sans oreilles » . Et cet autre jeune en prison qui écrit à son copain : « Pour nous , les voyous , comme ils disent , la tendresse et l’amitié sont les deux choses qui , si elles sont bien données , peuvent nous transformer. Par la douceur , avec des mecs comme moi , on arrive à tout . Ne l’oublie pas ! »

 

      Par l’Esprit Saint , Dieu vient Lui-même habiter en nous pour nous faire entrer dans une relation personnelle avec Lui . Abandonnons-nous au souffle de l’Esprit , souffle d’amour , de joie , de paix , de patience , de serviabilité , de bonté , de confiance , de tendresse , qui donne saveur à notre existence ! « Tout au long de la Bible , Dieu ne cesse de nous rappeler que nous sommes en stage d’amour sur cette terre . Nous avons été inventés , mis au monde pour apprendre à aimer . Notre éternité se joue dans le quotidien le plus banal. » (P. S. Rougier)  Et merci au Pape François de nous avoir rappelé que l’avenir est à la tendresse !

 

mains---colombe.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille
commenter cet article

commentaires