Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 13:41

 

«  C’est un moment

pour rêver en grand ! »

          Tout le monde garde imprimée dans sa mémoire l’image du Pape François, donnant sa bénédiction   Urbi  et  Orbi, face à la Place Saint Pierre, déserte sous la pluie battante. C’était le 27 mars 2020. Quelques jours après,  Austen Ivereigh (1) recueille lors d’une interview les pensées du Pape sur les obstacles et les opportunités que la crise sanitaire révélait. Après de nombreux échanges, François accepte l’idée de présenter sa réflexion dans un livre pour grand public.2

 

          Le Pape s’intéresse avant tout à  la dynamique de la conversion nécessaire pour entrer dans l’avenir « post-Covid »  L’ouvrage est divisé en 3 parties (voir – choisir – agir – qui rappelle la méthode de l’Action Catholique) :

  • Regarder la réalité : les souffrances vécues « aux périphéries »
  • Distinguer ce qui construit, humanise, de ce qui détruit ;
  • Proposer des mesures concrètes pour agir différemment.

          Ce qui conduit également à approfondir : comment construire l’unité à partir des tensions ? (C’est le processus de la   Synodalité ) ; comment prendre conscience d’être le peuple de Dieu ? comment acquérir la conviction que le changement ne vient pas d’en haut ?

 

          Tout au long des pages, François développe des thèmes qui lui sont chers ; on les retrouve dans  La joie de l’Evangile, Laudato si’, Fratelli tutti, ses homélies et discours, ses messages aux jeunes … :

Mythe d’autosuffisance, culture du service, « myopie existentielle », peur, écologie intégrale, signes des temps, repenser l’économie, « conscience isolée », « spirale vicieuse d’antagonisme mutuel », dialogue, proximité, populismes, valeurs-clés de la vie humaine, d o c t r i n e   s o c i a l e   de   l’ E g l i s e .  Le Pape pressent même que « certains seront irrités d’entendre un pape revenir sur ces sujets » !

          « Dans toutes nos Covid personnelles, à chaque temps d’arrêt, c’est  ce qui doit changer qui nous est révélé… Quel est le plus grand fruit d’une Covid personnelle ? Je dirais la patience, saupoudrée d’un sens de l’humour. »  Et c’est en toute humilité, et en toute sincérité qu’il nous confie une relecture de 3 événements, ses « Covid personnelles » (maladie, déracinement, isolement)  et une expérience vécue d’accompagnement des jeunes  Cartoneros. Le tout, émaillé bien sûr de nombreuses citations bibliques.

          Où  pourrait-on  trouver Dieu ? A cette question que beaucoup se posent, François répond par un mot :  D é b o r d e m e n t .  Rien à voir avec un concept ; il s’agit de  « la Miséricorde de Dieu qui éclate, brise les codes traditionnels, bouleverse nos rôles et nos pensées … L’idée que nous pourrions sortir meilleurs de cette crise me remplit d’Espérance. Mais il nous faut voir clair, bien choisir et agir correctement. »

 

Journaliste britannique, membre associé de l’institut d’histoire de l’Eglise contemporaine à l’université d’Oxford.

  1. Un temps pour changer, Ed.  Flammarion, décembre 2020

 

Partager cet article
Repost0

commentaires