Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 07:17

          Dans le cadre de l’Année de la Miséricorde, le Pape François a inauguré début 2016  les  audiences  jubilaires. L’enseignement donné chaque mois constitue une catéchèse concrète, pas uniquement réservée aux pèlerins se rendant à Rome, mais destiné à tous. En voici quelques extraits.

 

          « Prenons au sérieux notre condition de chrétiens et engageons-nous à vivre en  croyants, car ce n’est qu’ainsi que l’Evangile peut toucher le cœur des personnes  et  l’ouvrir pour recevoir la Grâce de la Miséricorde de Dieu qui accueille tout le monde.» (30 janvier 2016)

 

          « A partir de l’Amour miséricordieux avec lequel Jésus a exprimé l’engagement de Dieu, nous aussi pouvons  et  devons répondre à Son Amour à travers  notre  engagement. Et cela en particulier dans des situations de plus grand besoin, où il y a davantage soif d’Espérance. »  (20 février)

 

          « L’amour est le service concret que nous nous rendons les uns aux autres. Il n’est pas fait de mots, mais d’œuvres et de service,  un  service  humble, fait dans le silence et le secret. Il met à disposition les dons que l’Esprit Saint nous a accordés pour que la communauté puisse croître.»  (12 mars)

 

          «  L’aumône  devrait apporter avec elle toute la richesse de la Miséricorde. La charité requiert, avant tout, une attitude de joie intérieure. Ce n’est pas un poids ou quelque chose d’ennuyeux dont on se libère rapidement … Faire l’aumône : pas pour être loués et admirés par les hommes pour notre générosité. Ce qui compte, c’est la capacité de s’arrêter pour regarder en face la personne qui demande de l’aide. »  (9 avril)

 

          « La Miséricorde de Dieu se fait sentir d’âge en âge … Jésus reconstruit le pont qui nous unit au Père  et  qui nous permet de retrouver la dignité de fils. Acceptons l’invitation à nous  laisser  réconcilier  avec  Dieu   pour devenir des créatures capables d’irradier Sa Miséricorde parmi nos frères.»   (30 avril)

 

          « La  pitié : ce n’est pas une émotion superficielle qui offense la dignité de l’autre, c’est la manifestation de la Miséricorde de Dieu. Pour Jésus, éprouver de la pitié, c’est partager la tristesse de celui qu’Il rencontre, mais dans le même temps agir personnellement pour la transformer en joie. Nous aussi, nous sommes appelés à cultiver en nous la même attitude , face aux nombreuses situations de la vie , nous défaisant de l’indifférence qui empêche de reconnaître les exigences des frères qui nous entourent et en nous libérant de l’esclavage du bien-être matériel.» (14 mai)

 

          « C’est une chose de   parler   de Miséricorde, c’en est une autre de vivre la  Miséricorde ! 

 

Les  œuvres  de  Miséricorde   ne sont pas des thèmes théoriques, mais ce sont des témoignages concrets. Elles obligent à se relever les manches pour soulager la souffrance. A cause des mutations de notre univers mondialisé, certaines pauvretés matérielles  et  spirituelles se sont multipliées. Ne laissons pas la culture du bien-être affaiblir notre sensibilité aux souffrances des frères ; laissons place à l’imagination de la charité pour distinguer de nouvelles modalités d’action.»  (30 juin) 

 

 

      L’intégralité  des catéchèses  du  Pape   : sur  le  site  du  Vatican. Cliquer sur « audiences », puis  sur  2016  et  choisir  une  date.

Année de la Miséricorde

Partager cet article

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Actualité
commenter cet article

commentaires