Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 11:21
Vous avez dit miséricorde ?

Vous avez dit  «miséricorde» ?

 

 

Dans son livre « le  nom de Dieu est Miséricorde »,  le Pape François commente des scènes d’Evangile, précise le contenu de certaines de ses homélies, rapporte des conversations,  rappelle l’enseignement de l’Eglise …et cite à trois reprises ce « Serviteur de l’Eglise» qu’a été  Jean-Paul 1er, qui a marqué de son sourire bienveillant son bref pontificat.

 

           « Nous sommes tous des pécheurs … Pourtant, comme le disait Saint François de Sales, si tu as un petit âne, et que dans la rue il glisse sur les pavés et tombe, que dois-tu faire ? Tu ne vas pas le rosser à coups de bâton, il est déjà assez malheureux comme ça. Il faut que tu le prennes par le licou  et  que tu lui dises : « Allez, reprenons la route ! On se remet en marche, tu feras davantage attention la prochaine fois.»

C’est cela la bonne méthode, ajoute le Pape François. Il cite encore le commentaire de Jean – Paul 1er à propos de la parabole du fils prodigue :

          « Le Père, Lui, Il attend. Toujours. Et il n’est jamais trop tard. Il est ainsi fait. Il est Père. Un Père qui attend sur le seuil de la porte, qui nous aperçoit même si nous sommes encore loin, et qui s’attendrit, Se précipite vers nous pour jeter Ses bras autour de notre cou, et nous embrasser tendrement. Notre péché devient alors une sorte de  b i j o u   que nous pouvons Lui offrir, pour Lui donner la consolation de nous pardonner … On montre sa largesse lorsqu’on offre des bijoux, et ce n’est pas une défaite, mais une victoire joyeuse  que de laisser Dieu remporter la victoire ! »

    

       Avec le franc-parler qu’on lui connait, le Pape François confie aussi : « Parfois, je me suis surpris à penser qu’une bonne glissade ferait du bien à certains personnages si rigides, car ainsi, en se reconnaissant pécheurs, ils rencontreraient Jésus.»   Ce qui le fait songer à une catéchèse de Jean – Paul  1er : Le Seigneur aime tellement l’ h u m i l i t é, que, parfois, Il permet de graves péchés. Pourquoi ? Pour que ceux qui les ont commis conservent leur humilité après s’être repentis. …En un certain sens, le Seigneur aime nos défauts, parce qu’ils Lui donnent l’occasion de monter Sa Miséricorde.

Partager cet article

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Merci Jean-Pierre
commenter cet article

commentaires