Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 20:02
Mardi 3 février 2015

C’est grave, Docteur ?

 

 

    Lors de son pèlerinage à Assise (4 octobre 2013) , à de multiples reprises dans ses méditations matinales à la Chapelle de la Maison Sainte Marthe et aussi devant les Cardinaux de la Curie , le Pape François a parlé d’ « une maladie dangereuse menaçant toute l’Eglise et plus particulièrement celles et ceux qui croient en être immunisés . » Pourquoi ? Parce qu’ils se sentent très différents des autres … et bien meilleurs qu’eux . Cette maladie est « dissimulée derrière des apparences de religiosité et même d’amour de l’Eglise. Extérieurement , tout semble correct . »

 

En observateur lucide et averti , le Pape pose un diagnostic sûr , sans appel : « Celui qui est tombé dans cette m o n d a n i t é s p i r i t u e l le regarde de haut et de loin , il refuse la prophétie de ses frères , il élimine celui qui lui fait une demande , fait ressortir continuellement les erreurs des autres et est obsédé par l’apparence . »

 

Des symptômes de cette maladie :

  • « On recherche , au lieu de la Gloire du Seigneur , le bien-être personnel ;
  • On analyse et on classifie les autres , les énergies s’usent dans le contrôle ;
  • L’Eglise se transforme en une pièce de musée ou devient la propriété d’un petit nombre , on est fasciné par le pouvoir , la vaine gloire , on s’auto-estime ;
  • Des maîtres spirituels experts en pastorale donnent des instructions tout en restant au dehors . »

 

Le pronostic du Pape :

Citant le théologien français Henri de Lubac qui lançait déjà une mise en garde en 1968 « si cette maladie envahissait l’Eglise , elle serait infiniment désastreuse … » le Pape souligne un risque d’ a s p h y x i e (n°93 de son Exhortation « la joie de l’ Evangile »)

Quels remèdes prescrit-il ?

  • « aller à la recherche de ceux qui sont loin , des immenses multitudes assoiffées du Christ ;
  • Retrouver le contact perdu avec le peuple ;
  • Sortir de soi et partir en mission , mission centrée sur le Christ . »

 

Le style de vie proposé est la fidélité à l’ esprit de renouveau de Vatican II ; l’humilité , le dépouillement , la liberté et la générosité de François d’Assise . « Savourons l’air pur du Saint-Esprit qui nous libère de rester centrés sur nous-mêmes , cachés derrière une apparence religieuse vide de Dieu ! »

 

 

 

 

Mardi 3 février 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Merci Jean-Pierre
commenter cet article

commentaires