Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

       Paroisse  de  la      Sainte  Famille

                   28, rue de la République 03600 Commentry    Tel : 04 70 64 32 35 

                                              saintefamille03600@orange.fr    

         Diocèse de Moulins  

                                                                                                                                        Les 27 clochers de la paroisse

 

7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 16:51

Les  Actes  des  Apôtres  (ch. 3 à 5)

 

 

          Remplis de la puissance du Saint Esprit , les Apôtres poursuivent l’œuvre de Jésus : ils vont guérir un infirme (3 . 1-11) Cette guérison est le signe concret du Salut qu’ils annoncent ; elle va susciter l ’émerveillement du peuple et la suspicion des autorités religieuses . Cet infirme fait partie du décor , les Juifs pieux ont l’occasion de faire l’aumône , mais lui doit rester à la porte . C’est alors que Pierre construit une relation personnelle en portant sur lui un regard chargé de sens . Pierre n’a pas de pièces à lui donner , mais il est porteur d’une autre richesse : la Foi , la certitude que le Ressuscité peut encore guérir , transformer cet ancien mendiant en le rendant autonome . Ce dernier entre alors au Temple avec les Apôtres , pour exprimer à Dieu toute sa reconnaissance .

          Comment lisons-nous ce récit ? Le Pape François nous rappelle que  «  la Parole de Dieu n’est pas une BD à lire , mais un enseignement à écouter avec le cœur  et  à mettre en pratique dans la vie quotidienne . Qu’est-ce que cela dit à mon cœur ?Que me dit Dieu avec cette parole ? C’est ainsi que notre vie change . Le Seigneur sème toujours Sa Parole et demande uniquement un cœur ouvert pour l’écouter et une bonne volonté pour la mettre en pratique …  Les miracles arrivent , mais la  p r i è r e  est nécessaire ! Il faut une prière courageuse ! Je  crois , Seigneur ; aide mon incrédulité ! Et quand on nous demande de prier aujourd’hui pour tant de personnes qui souffrent dans les guerres , dans leur condition de réfugiés , dans tous ces drames , prions , mais avec le cœur . »

          L’arrestation de Pierre et de Jean : il est hors de question pour les Sadducéens d’entendre parler de la Résurrection . Comment ces inconnus , sans aucun diplôme théologique , se sont-ils mis à enseigner avec tant d’audace ? C’est l’accomplissement de la promesse de  Jésus (Luc 12.11) , c’est la puissance du Nom de Jésus , c’est le fruit de l’Esprit . Le peuple , qui était stupéfait (3 . 10) est maintenant conduit à glorifier Dieu (v. 21-22) . C’est par la prière (3 . 23-31) que la communauté répond aux menaces qui s’abattent sur les Apôtres : on demande de recevoir la force pour y faire face . C’est le Psaume 2 qui s’actualise . Quoi qu’il arrive , le plan de Dieu s’accomplit ; il faut garder confiance en Sa puissance et en Sa sagesse .

          Le partage des biens  (4 . 32-37) C’est le 2ème exemple concret de mise en commun . C’est la Foi qui crée cette unité de cœur et d’âme entre les personnes  , chacun gardant cependant sa liberté . Cet idéal , les communautés chrétiennes auront toujours à s’en inspirer .  « L’harmonie , le témoignage , le soin des personnes dans le besoin , tels sont les trois coups de pinceau de l’icône qui représente une communauté ,  oeuvre de l’Esprit Saint . Il n’y a pas de place pour les médisances , les jalousies , les calomnies , les diffamations , mais seulement pour la paix , parce que l’amour couvre tout . »

          Mais les premières difficultés commencent … (5 . 1-11) : Ananie  et  Saphire  désiraient passer pour  un couple généreux , mais la cupidité a pris le dessus  . Ils ont cédé à la tentation , et Pierre leur adresse un lourd reproche : avoir menti à l’Esprit Saint . C’est l’unité  de  l’ Eglise qui est menacée .  « Des affairistes , présents dès les origines , Ananie et Saphire , profitaient de l’Eglise à leur avantage . Des personnes de ce genre , on en trouve encore aujourd’hui régulièrement dans les communautés paroissiales ou diocésaines , dans les congrégations religieuses ; elles se cachent sous l’aspect de bienfaiteurs de l’Eglise  et  ne sentent pas l’Eglise  comme  une  mère . »

 

          Obéir  à  Dieu  plutôt  qu’ aux  hommes  ( 5 . 17-42) : malgré leur fonction , la volonté des chefs religieux s’oppose à celle de Dieu . Leurs attaques contre Pierre et Jean ne sont inspirées que par des sentiments bassement humains . L’intervention de Gamaliel les empêche de mettre à mort les disciples . Si le mouvement suscité par  le  Nom  de  Jésus n’a que des motifs humains , il s’effondrera . Par contre , s’il vient de Dieu , alors rien ne pourra lui faire obstacle . L’Eglise de Jérusalem continue à fréquenter le Temple et à suivre l’enseignement des Apôtres . Mais ne semble-t-elle pas un peu enfermée sur elle-même ? Hors de Jérusalem , beaucoup d’hommes attendent la Bonne Nouvelle ! Elle va partir sur les routes du monde . Aujourd’hui , bien que toujours en butte au péché , elle reste tendue vers la réalisation d’un idéal . 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by paroissedelasaintefamille - dans Apprendre de la Bible
commenter cet article

commentaires